Nombre total de pages vues

samedi 31 mars 2012

Repas au Mas des Olivettes à Montauriol

Cette année aussi l'Assemblée Générale d'Images et Vins d'Anges s'est tenue au Mas des Olivettes à Montauriol. Et tout comme l'année dernière nous avons eu très beau temps et l'Assemblée a pu se tenir sur la terrasse.
Nous avons ensuite trinqué à la bonne santé de l'association.

Notre association n'est pas très grande, mais elle est composée de bons vivants cosmopolites qui aiment se rencontrer autour d'un verre de vin. Plusieurs nationalités sont représentées : française, anglaise, belge, allemande et hollandaise. Je n'ai oublié personne ?


Après la traditionnelle photo de groupe nous sommes passés à table pour un repas convivial
La Brunoise de Saumon mariné au Citron Vert et sa Garniture Fraîcheur, Salade de Roquette aux Noix (je pense que c'est une autre salade)

La Parillade de Viandes grillées, Aïoli et Oignons piquants,
Tomate rôtie, Pomme de Terre gratinée
En dessert une omelette norvégienne.

Aux bonnes Olives à Perpignan


Mise à jour 31 mars 2012 (voir en bas de ce message)

Un magasin à Perpignan où je pourrais passer des heures se situe au 2bis, Rue Paratilla près de la Place de la République. On y trouve toutes les épices du monde, les condiments, légumes et fruits secs, savons naturels, olives, morue, sirops, mélasse de grenades, charcuteries, poutargue, toutes sortes de vinaigres, huiles, sels, confitures, alcools étrangers, produits bio, ustensiles de cuisine... enfin tout.



Le propriétaire m'a raconté qu'il a plus de 3000 références dans sa boutique qui n'est pourtant pas très grande. Un jour j'avais besoin de vadouvan pour une recette, il ne doit pas en vendre tous les jours. Bien sûr, il l'avait en stock et il ne lui fallait même pas 10 secondes pour le trouver parmi tous les produits étalés sur des étagères. Cette semaine je suis passée chez lui pour des feuilles de curry, elles étaient cachées derrière quelques pots, mais comme un magicien il a sorti l'article avant que j'aie fini ma phrase.



Il m'a annoncé qu'il a créé un site internet et pour l'instant il y a mis environ 800 articles avec photo. C'est un travail monstre, il essaie de rajouter chaque jour une quinzaine d'articles. Il a l'intention d'y mettre également des recettes de cuisine. Ce site me permettra de découvrir tous les articles, mais je continuerai à me rendre à sa boutique pour acheter ce qu'il me faut.








Mise à jour 31 mars 2012
Monsieur Cardonne a pris sa retraite et sa fille Stéphanie a pris la relève. J'ai déjà fait connaissance avec elle juste avant mon voyage en Hollande. Je voulais ramener en Hollande de la Mostarda di Frutta pour ma soeur. Stéphanie venait de vendre le dernier mais elle m'avait promis de faire tout son possible pour l'avoir en stock avant mon départ. Chose promise, chose due. Merci pour votre efficacité et je vous souhaite beaucoup de réussite avec cette magnifique boutique et votre site internet.

dimanche 25 mars 2012

Palais Gourmand à Perpignan

Jean Plouzennec, Président des Toques Blanches
Pour la 6e fois les cuisiniers des Toques Blanches du Roussillon ont organisé au Palais des Expositions à Perpignan le "Palais Gourmand", une soirée où l'on peut déguster le savoir faire de la gastronomie catalane, présentée par 40 chefs avec leurs brigades ainsi que des charcutiers, fromagers, apiculteurs, une  soixantaine de vignerons et les "Mini Toques". Une cinquantaine de recettes sont spécialement concoctées, cela représente environ 48 000 de portions de dégustation avec bien sûr les vins assortis sélectionnés par des cavistes catalans. Tous les plats mettent en valeur les produits régionaux. 11 producteurs ont apporté leurs produits pour permettre aux 200 cuisiniers présents de préparer les 48 000 portions de dégustation.


A l'entrée on vous remet un porte verre à mettre autour du cou pour avoir ainsi les mains libres.

Un petit rappel à l'ordre
La cargolade à la coque de Andreu Coma Roca
C'est ma première dégustation de la soirée, je ne suis pas trop fan d'escargots et c'est pour cela que j'ai voulu goûter cette préparation qui m'a vraiment enchantée.
Brandade de morue aux artichauts de Jean Plouzennec
Le dressage se faisait pour la plupart des plats sur place, parfois il fallait attendre un peu, mais cela permettait de regarder les techniques utilisées.

Cornet chocolat et son caramel à la fleur de sel du Roussillon de Julien Blaya
Cannelloni en escalivada du Roussillon de Pierre Girones
Franck Séguret du restaurant Le Clos des Lys
Qui peut me donner le nom de ce dessert ? S'agit-il des bouchons au Limoncello ?
Les "Mini Toques" avec "Mon 4 heures aux légumes" 
Le challenge culinaire des "Mini Toques" a pour l'objectif de sensibiliser les enfants à l'art du bien manger, à la consommation de légumes de saison et à l'utilisation des produits du terroir. Le jury final présidé par le Président des "Toques Blanches du Roussillon" désigne les lauréats. Pour le Palais Gourmand les Mini Toques avaient préparé un milk shake à la betterave, clafoutis champignons courgettes et sucette de carottes. 
Tiramisu à la crème de marron et marrons glacés de Christine Isidro

Noix de Saint-Jacques rôtie et poitrine de cochon confite royale de céleri jus corsé de Christian Ségui
Comme il fallait faire la queue pour attendre son tour j'ai suivi de près la préparation de ce plat.
Idem
Idem
Stand de l'Ecole internationale de pâtisserie d'Olivier Bajard
Fromages de chèvre
Charcuteries traditionnelles catalanes
Il n'a pas toujours été possible de prendre des photos car il y avait beaucoup de monde, j'ai lu quelque part qu'on attendait 2000 personnes. Il fallait bien sûr réserver d'avance.
Ce que j'ai remarqué c'est que le siphon est utilisé dans beaucoup de préparations et la poitrine et le pied de cochon sont bien présents aussi. Et bien sûr les coquilles Saint Jacques. Je pense qu'en tout j'ai mangé 10 portions de dégustation, il est impossible de tout goûter. Le doggy bag aurait été le bienvenu. Je n'avais pas l'intention de goûter aux desserts, mais je me suis laisser tenter par un assortiment de desserts à l'huile d'olive de Millas préparé par Hervé Montoyo. J'ai bien aimé.
Je suggère aux organisateurs de mettre à la disposition des visiteurs les recettes de tous les plats. Je ne les ai trouvées qu'au stand des "Mini Toques".

Poulet demi-deuil farci





Il me restait 3 petites truffes au congélateur, certainement les dernières de cette année, et je me demandais ce que je pourrais bien préparer avec ça. Puis j'ai pensé à une vieille recette de la cuisine traditionnelle française : la poularde demi deuil : on introduit des tranches de truffes sous la peau de la poularde et on la fait cuire dans du bouillon. Comme je n'avais pas envie de viande bouilli j'ai cherché une autre recette et je suis tombée sur ce blog, où j'ai trouvé la recette pour un poulet demi-deuil cuit au four. Cette recette m'a tout de suite inspirée et par hasard j'avais aussi 2 petites tranches de foie gras cru au congélateur que je devais finir. Enfin, voici donc une recette pour finir les restes...

Ingrédients:

1 poulet fermier jaune (le mien est originaire du Périgord, ça tombe bien avec le foie gras)
1 truffe
100 g de foie gras cru
1 escalope de poulet
1 échalote
quelques allumettes de lardons
crème fraîche
1 oeuf
piment d'Espelette
cognac
huile d'olive
sel et poivre

Préparation:

Le mieux c'est de préparer le poulet entièrement avec la farce la veille pour qu'il prenne bien le goût de la truffe. et le cuire le lendemain.

On commence par la farce:
Couper l'escalope de poulet en menus morceaux.
Faire revenir 1 minute les allumettes de lardons. 
Couper l'échalote finement et le foie gras en petits carrés. 
Mélanger la chair de poulet avec l'échalote, le foie gras, les allumettes rissolées  et un peu de crème fraîche, l'oeuf, un peu de Cognac, sel, poivre et piment d'Espelette. 
Ajouter quelques petits morceaux de truffe.
Laisser reposer la farce.

Couper la truffe en de très fines tranches sur la mandoline.
Décoller la peau du poulet et glisser les tranches de truffe dessous.
Remplir la cavité du poulet avec la farce. Bien ficeler le poulet pour éviter que la farce sorte. Réserver le poulet au frigo jusqu'au lendemain.



Sortir le poulet 2 heures avant la cuisson. Le badigeonner avec une bonne huile d'olive. J'ose avouer que je n'aime pas toucher les aliments avec les mains. Je vois que tous les grands chefs prennent même plaisir à toucher la viande, un poulet, un poisson pour l'huiler avec les mains. Ils mélangent même la salade avec les mains; ils écrasent les tomates avec les mains et la chair de la tomate dégouline entre les doigts. Eh, bien, moi je n'aime pas, mais aujourd'hui j'ai fait un effort, j'ai badigeonné le poulet avec l'huile d'olive, comme si j'avais un bébé entre les mains. J'admets, ce ne fut pas si désagréable que ça, mais je me suis vite lavé les mains avant de saler et poivrer le poulet.

Préchauffer le four à 180°
Huiler une cocotte en fonte avec une bonne huile d'olive. Ajouter le poulet et enfourner sans le couvercle. Tous les 15 minutes je l'arose avec le jus. Au bout de 30 minutes j'ai baissé le four à 150° et j'ai mis le couvercle. J'enlève de nouveau le couvercle les 10 dernières minutes et je remonte la température du four à 180°.

Il me restait quelques calçots


samedi 24 mars 2012

Salade d'endives aux pamplemousses

Ingrédients pour 2 personnes:

2 endives
2 pamplemousses roses
miel
huile d'olive
sel et poivre

Préparation:

Nettoyer les endives et les couper en morceaux
Extraire le jus d'une pamplemousse
Éplucher l'autre pamplemousse en prenant soin de ne laisser aucune peau blanche
Couper le fruit en tranches
Mélanger les endives et les tranches de pamplemousse dans un saladier
Préparer une vinaigrette avec le jus de pamplemousse, le miel, l'huile d'olive, sel et poivre
Verser la vinaigrette sur la salade qu'on sert bien fraîche

dimanche 18 mars 2012

Calçotade à Toulouges


Mise à jour 27/01/2014
Voici l'affiche pour la calçotade 2014 :




Parc Clairfont
Les Restos du coeur ont organisé au Parc Clairfont à Toulouges une Calçotade.




Coluche fondateur des Restos du coeur

Calçots
Les calçots sont une variété d'oignons catalans tendres et doux. On appelle « calçot » (oignon doux) chacune des pousses issues d'un oignon blanc entièrement développé, que l'on a replantée en terre. Lorsque l'oignon a germé et a poussé, on la déterre et, après l'avoir conservé un certain temps, on le plante à nouveau en prenant soin de ne l'enterrer qu'à moitié. À mesure que pousse la plante, il faut l'entourer progressivement de terre. C'est de cette opération que l'oignon doux tire son nom en catalan : « calzándola ». Les tiges blanches doivent atteindre une grandeur située entre 15 et 25 cm. On déguste les « calçots » grillés, notamment lors de la « calçotada », une fête gastronomique traditionnelle en Catalogne. La fête la plus célèbre du genre se déroule à Valls, le dernier dimanche de janvier. Les calçots de Valls sont classés appellation d'origine protégée par l'Union européenne.
On pense que cette culture fut créée par Xat de Benaigues, un paysan qui habitait à Valls, en Tarragone (Catalogne sud), à la fin du XIXe siècle mais on sait que les calçots cuits au feu vif furent très populaires dès le début du XXe siècle.
Les calçots se mangent entre janvier et mars, cuits au bois directement sur une grille et saucés de leur sauce typique, la salvitxada, qui est proche de la sauce romesco, sauces facilement confondues. Les deux sauces contiennent un poivron séché cultivé à l'est de l'Espagne nommé nora, très populaire dans la cuisine catalane.
Les calçots sont cuits à l'extérieur sur un barbecue traditionnel de la culture catalane, la calçotada.




Couper les bouts verts des feuilles trop longues. Ne pas laver les calçots. Les poser en une seule couche sur une grille, directement sur les flammes, feu traditionnellement fait avec des ceps de vigne.   On présente aussi la sauce pour les calçots et du vin dans un porro. Les calçots se mangent avec les mains. Il faut d'abord enlever d'un coup sec les feuilles extérieures carbonisées, puis prendre le calçot par son bout vert et le tremper dans la sauce, ensuite le porter directement à la bouche.

Une fois qu'ils sont cuits, on enveloppe les calçots par dizaines dans du papier journal.

Selon la tradition, on utilise également de grands bavoirs, parfois en papier, que l'on se noue autour du cou. Ici chacun avait droit à un tablier en plastic.
La fameuse sauce à base d'amandes et noisettes


Le muscat se boit dans le porro


Distribution des calçots emballés dans du papier journal. 


Ils sont servis dans le papier, à table. 
Ensuite on nous a servi de la saucisse et de la ventreche grillées, du fromage, un dessert et du café.
Le chanteur catalan, Jean-Michel Zanon, a chanté des airs populaires et aux premiers sons de l'hymne officieux catalan l'Estaca les gens se sont levés pour faire une ronde.



Contente d'avoir découvert cette tradition catalane et en plus j'ai contribué à une bonne oeuvre.