Nombre total de pages vues

dimanche 29 avril 2012

Salade de roquette au chèvre chaud

Ingrédients:


Salade de roquette
1 poivron rouge
fromage de chèvre
1 tranche de pain par personne
Huile d'olive
vinaigre balsamique
confit d'oignons
sel et poivre


Préparation:


Faire griller le poivron
Enlever la peau noire
Couper le poivron en lanières
Laver la roquette
Assaisonner la roquette avec une vinaigrette préparée à base d'huile d'olive, vinaigre balsamique, sel et poivre
Faire griller les tranches de pain puis remettre sous le grill avec le fromage de chèvre
Dresser la salade avec les poivrons
Poser la tranche de pain grillé  dessus sur lequel vous aurez mis un peu de confit d'oignons

Mascarpone aux fruits rouges


Ingrédients:

Pour les fruits:
125 g de fruits rouges*
un verre d'eau
100 g de sucre en poudre

Pour la crème:
125 g de mascarpone
1 jaune d'oeuf
30 g de sucre en poudre
2 càs de jus de citron
1 sachet de sucre vanillé
4 càs de crème sucrée fouettée

Préparation:

Réserver quelques fruits entiers pour la décoration. Faire mijoter le reste avec le sucre et l'eau pendant 5 minutes. Laisser refroidir.
Mélanger le mascarpone, le jaune d'oeuf, le sucre en poudre, le jus de citron et le sucre vanillé jusqu'à obtention d'un mélange crémeux. Ajouter la crème fouettée.
Mettre au fond des verrines la compote de fruits rouges. Couvrir avec la crème de mascarpone. Décorer avec une framboise réservée à cet effet.
*J'ai utilisé un reste de fruits rouges congelés.


Italie

samedi 28 avril 2012

Saumon au romarin et à la compotée de tomates cerises


Ingrédients:


4 pavés de saumon 
12 fines tranches de pancetta
250 g de tomates cerises
150 g d'oignons
1 gousse d'ail
1 càc de sucre
huile d'olive
2 branches de romarin
1 branche d'origan
sel et poivre


Préparation:


Préchauffez le four à 180°C (th.6)
Disposez des brins de romarin sur chaque pavé de saumon, donnez un tour de moulin à poivre, puis enveloppez chaque pavé avec les tranches de pancetta en les faisant chevaucher.
Déposez dans un plat à four, arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez pour 20 minutes.
Pendant ce temps mettez une poêle à chauffeur avec 1 càs d'huile d'olive, ajoutez les oignons émincés et l'ail. Laissez fondre quelques minutes. Ajoutez les tomates cerises coupées en deux, salez, saupoudrez de sucre, parsemez d'origan et laissez compoter à feu doux 15 minutes.
Servez les pavés de poisson avec la compotée de tomates cerises.


mardi 24 avril 2012

Poulet au ketjap (sauce soja indonésienne)

Ingrédients

6 morceaux hauts de cuisse de poulet
3 oignons
3 gousses d'ail
3 piments
huile
sel
3 càs de ketjap (ou plus selon goût)

Préparation

Faire revenir les morceaux de poulet de tous les côtés pendant 10 minutes.
Saler et réserver.
Faire revenir l'oignon coupé en morceaux, ajouter l'ail et le piment coupé en rondelles. Ajouter le ketjap et les morceaux de poulet. Laisser mijoter minimum 1 heure. Je le laisse même plus longtemps, car j'aime bien quand la sauce est bien réduite, le poulet bien noir et que la chair se détache toute seule des os. Servir avec un riz cantonnais ou du nasi goreng.

lundi 23 avril 2012

Blanc manger aux lychees



Ingrédients : 

1 boîte de litchis
2 petits suisses
2 feuilles de gélatine
1 cuillère à soupe de sucre en poudre

Préparation:

Égoutter les litchis et faire chauffer au micro-ondes le jus de la boîte.
Mixer les litchis, finement ou grossièrement selon la consistance souhaitée (en gardant quelques fruits pour la décoration).
Plonger les feuilles de gélatine dans un verre d'eau froide, afin de les ramollir.
Mélanger les petits suisses et le sucre en poudre.
Mélanger la gélatine ramollie avec le jus des litchis chaud, l'ajouter aux petits suisses, bien mélanger.
Mettre au frais 2 bonnes heures avant de servir. Décorer avec les lychees et une tranche de kiwi.

dimanche 22 avril 2012

Nasi goreng (riz frit)


Le Nasi goreng est un plat indonésien très introduit dans la cuisine hollandaise. Mais les hollandais qui le préparent à la maison ne doivent pas être nombreux, car au rayon traiteur dans chaque supermarché on trouve des barquettes de "nasi" en pagaille et sinon on va le chercher "chez le chinois" du coin car la tradition veut que chaque restaurant chinois ait également un service de plats à emporter. Les restaurants chinois pullulent dans tous les quartiers des villes.  Dans ces restaurants on sert une amalgame de plats de différentes cuisines asiatiques. Le nasi goreng (riz frit) sert de base pour un repas indonésien. On le sert avec différents plats de viande, tofu, poulet etc. Étant d'origine hollandaise j'ai introduit cette cuisine dans ma belle famille française, qui était au départ assez frileuse d'y goûter. Les restaurants asiatiques en France n'ont pas toujours une bonne réputation car régulièrement on lit dans la presse qu'un restaurant a dû fermer parce qu'on y servait des conserves de viande pour chien ou parce que les conditions d'hygiène n'étaient pas respectées. Il y a bien entendu d'excellents restaurants ici, mais les gens ne se souviennent que des  cas négatifs. Quand je leur ai expliqué que je n'utilise que des ingrédients nobles ils ont accepté mon invitation et je dois dire qu'ils ont tous adoré. Et quand je demande à ma belle fille française ce qu'elle aimerait manger quand je l'invite, c'est du "chinois" ou minestrone, ses plats préférés.

Ma recette est basique.

Ingrédients:

250 g de riz
1 oignon
1 poireau coupé en rondelles
2 gousses d'ail
2 piments
3 oeufs
huile
sel, ve-tsin

Préparation:

Cuire le riz selon mode d'emploi sur l'emballage. Laisser refroidir et séparer les graines avec une fourchette.
Dans le wok chauffer un filet d'huile. Faire revenir l'oignon. Mélanger les oeufs et cuire tout en mélangeant avec l'oignon sans cesse. Cuire jusqu'à ce que le mélange soit sec. Ajouter le poireau, les piments, l'ail et le sel. Ajouter en dernier le riz. Bien mélanger avec les autres ingrédients et cuire jusqu'à ce que l'ensemble soit chaud. Ajouter un peu de ve-tsin. A servir avec par exemple le poulet au ketjap

Hollande

samedi 21 avril 2012

Les Patios de la Sant Jordi à Perpignan

L'année dernière j'avais fait une visite guidée des fontaines fleuries à l'occasion de la Sant Jordi et cette année j'ai choisi de faire le tour des patios fleuris.
J'étais surtout intriguée par les patios qui d'habitude ne sont pas ouverts au public. J'avoue que j'ai été déçue. Tous les patios participants ou presque sont ouverts toute l'année et pour cause, il y a des commerces à l'intérieur !
J'ignore si c'est Perpignan qui copie Gerone ou vice versa, mais la décoration florale était médiocre.



Bon, j'aurai mis quelques photos sur mon blog pour faire acte de présence, sans plus. Peut mieux faire !





           

Soupe de poisson aux pois chiches


Ingrédients:

2 càs d'huile d'olive
1 oignon coupe fin
2 grandes carottes coupées en dés
2 branches de céleri coupées en morceaux d'1 cm
sel et poivre noir
1 boîte de 400 gr de tomates en morceaux
400 ml de bouillon de poisson
230 g de pois chiches cuits
2 citrons
600 gr de cabillaud en morceaux de 2 cm
1 1/2 càc de graines de fenouil
1 1/2 càc de cumin moulu
1 1/2 càs de harissa
150 gr de ricotta
persil

Préparation:

Faire chauffer le 3/4 de l'huile et y faire revenir l'oignon pendant 3 minutes.
Ajouter ensuite les reste des légumes, saler et poivrer généreusement. Augmenter la température de faire revenir les légumes pendant 12 minutes, le temps qu'ils se cuisent et prennent un peu de couleur. Si nécessaire ajouter un peu de fumet de poisson pour éviter que cela attache.
Dans le reste de l'huile et dans une autre poêle faire revenir le fenouil, cumin et le harissa pendant 1 minute puis ajouter les aux légumes, ajouter les tomates, le bouillon et les pois chiches ainsi que le zeste d'un demi citron. Cuire à feu moyen pendant 7 minutes. Rectifier l'assaisonnement. 
En dernier ajouter les morceaux de poisson, ne plus remuer pour éviter que le poisson se défasse. Ajouter du bouillon si nécessaire.
Râper le zeste d'un citron, mélager avec la ricotta, saler.
Servir la soupe avec une quenelle de ricotta citronné et du persil

Recette de ma soeur

Repas au restaurant La Casa Portuguesa

Encore une fois notre sortie mensuelle avec Images et Vin d'Anges n'avait pas au programme la visite d'un domaine viticole. C'est pourtant cela qui est l'objet de l'Association. Je n'ai bien sûr rien contre un repas convivial entre nous, mais j'aurais souhaité qu'il puisse être combiné avec une dégustation de vins. Mais il n'est pas toujours facile de trouver un vigneron qui veuille bien nous recevoir pour nous raconter sa vigne et nous faire déguster ses vins. C'est dommage car les membres de l'association sont toujours de bons clients : ils partent toujours avec plusieurs cartons de vins. 
Bon, oui, nous nous sommes largement rattrapés au restaurant la Casa Portuguesa à Perpignan où l'on nous a servi un vin vert portugais à volonté. Notre programmation future prévoit des visites de caves ou de domaines, donc nous allons nous rattraper. Nous allons même organiser une sortie au mois de juillet ce qui n'est pas prévu d'habitude, car juillet/août relâche ! Mais pas cette fois-ci.

Voici donc le restaurant Casa Portuguesa :
La Casa Portuguesa à Perpignan

Le patron nous ouvre le restaurant

Beignets de morue et beignets de crevettes

Morue au four

Pasteis de Belem
J'ai essayé une fois de préparer la morue à la maison. Je l'avais bien dessalée selon les instructions, mais malgré cela la morue était encore trop salée. Ici nous l'avons mangée avec une bonne sauce tomate. Je l'aime bien aussi accompagnée de légumes et d'une bonne aïoli. Je me relancerai dans l'opération et je vous en parlerai sur ce blog.
Les petits gâteaux mignons au dessert sont typiquement portugais et ... bons! 

samedi 14 avril 2012

Siphon

Aujourd'hui je me suis fait plaisir. J'ai hésité longtemps, mais voilà je me suis enfin décidée. J'avais une bonne raison car on m'a offert des cartes cadeau et j'ai donc enfin acheté un siphon. Il faut savoir que j'en avais déjà un depuis au moins 20 ans, mais je ne m'en servais plus car les cartouches ne se trouvaient pas en France et en plus elles étaient à l'époque horriblement chères. J'avais gardé le siphon au fond du placard. Maintenant que les mousses et espumas sont à la mode cela me tentait de m'en servir de nouveau. 
J'avais donc acheté des cartouches, mais celles qu'on trouve maintenant dans le commerce ne sont pas du même modèle et je n'ai donc pas pu m'en servir. Ayant déjà les cartouches...il n'y avait plus qu'un pas, il fallait acheter le siphon qui va avec. On peut donc faire avec cet appareil de la chantilly, des mousses et des sauces froides au chaudes. On peut également l'utiliser pour faire de l'eau de Seltz en utilisant les cartouches appropriées. Vive les fraises au chantilly et les mousses salées. J'ai déjà déniché quelques recettes sympas. Bientôt sur ce blog !

lundi 9 avril 2012

Asperges vertes aux oeufs pochés et jambon de Parme


Quelle que soit la recette d'asperges, 9 fois sur 10 elles sont accompagnées d'oeufs : Oeufs pochés, oeufs durs, sauce hollandaise, vinaigrette aux oeufs durs...
Cette fois-ci j'ai opté pour les oeufs pochés, sauf que je les ai ratés un peu comme vous pouvez le voir sur la photo. Normalement le blanc doit bien entourer le jaune, ce qui n'est pas le cas ici, mais je confirme que le jaune était bien fondant comme j'aime. 
La jolie assiette est un cadeau que j'ai reçue d'une Association Scandinave à l'occasion de mon prochain départ à la retraite. J'ignore comment ils ont deviné que j'aime beaucoup la belle vaisselle, mes armoires en sont bien remplies ! Il m'arrive souvent de dénicher au marché aux puces juste une seule assiette qui me servira pour présenter des plats sur mon blog. Le cadeau était d'ailleurs composé de cette assiette ovale et en plus un saladier rond que vous pouvez voir ici. C'est de la marque Royal Copenhagen et si j'ai bien compris le dessin est une adaptation moderne d'un ancien dessin dont les détails ont été agrandis. Cela m'a tout de suite fait penser à notre Delfts Blaauw en Hollande, dont voici un exemple.


Et même la vaisselle chinoise a souvent des motifs bleus. Je peux très bien combiner les assiettes offertes avec la vaisselle chinoise que j'utilise quand je prépare un repas chinois.


Et la recette ? Bof, elle n'a rien de sorcier, sauf les oeufs pochés bien sûr. Nettoyer et cuire les asperges.
Pour pocher les oeufs, faites mieux que moi et regardez cette vidéo :


video

Donc pas de sel et l'eau juste frémissante. La prochaine fois j'essaierai en effet avec le vinaigre blanc.
Voilà, dressez les oeufs sur les asperges et entourez les de tranches de jambon.

dimanche 8 avril 2012

Filet mignon de porc aux framboises

Ingrédients:

1 filet mignon
150 g de framboises
vinaigre balsamique
1 gousse d'ail pressée
1 oignon coupé en rondelles
sucre roux
1 bâton de cannelle
1 branche de thym
20 g de beurre
huile végétale
sel et poivre

Préparation:

Dans une sauteuse faire dorer le filet mignon avec 20 g de beurre et 2 c à s d'huile végétale. Saler, poivrer. Ajouter l'oignon, l'ail et la branche de thym.
Couvrir et laisser cuire à feu doux 15 minutes jusqu'à ce que la viande soit tendre. Remuer de temps en temps.
Retirer le filet mignon et le réserver au chaud. Retirer la branche de thym.
Ajouter 125 g de framboises et le bâton de cannelle dans la sauteuse.
Saupoudrer d'une cuillère à café de sucre roux. Laisser caraméliser.
Déglacer avec du vinaigre balsamique. Décoller les sucs avec une spatule en bois.
Laisser réduire 3 minutes.
Napper vos tranches de filet mignon de la sauce aux framboises.
Décorer vos assiettes avec le reste de framboises.

mardi 3 avril 2012

Verrine de saumon aux saveurs estivales


Ingrédients:


4 tranches de saumon fumé
6 carrés frais
2 tomates
4 càs de crème fraîche
estragon frais
aneth
poivre 5 baies
1 citron vert
huile d'olive


Préparation:


Couper en petites lamelles le saumon fumé et le mettre dans un bol, y ajouter un léger filet de citron vert, de l'aneth hachée, de l'huile d'olive (très peu), un tour de moulin 5 baies. Réserver. 
Mettre le carré frais dans un bol, y ajouter 2 cuillerées de crème fraîche, l'estragon émincé, sel, poivre et un tour de moulin 5 baies, mélanger le tout.
Faire des petits dés de tomates, les mettre dans un bol, y ajouter l'huile d'olive, sel, poivre et mélanger le tout. Dans un verre mettre par couches successives : dés de tomate, appareil carré frais, saumon mariné, appareil carré frais, saumon mariné et en décoration une pointe de carré frais, une petite branche d'aneth et un tour de moulin.

dimanche 1 avril 2012

La Passion du Christ à Sant Climent Sescebes

Le cadre du spectacle


Dans le cadre de la semaine Sainte la petite commune de Sant Climent Sescebes en Catalogne sud organise la représentation de la Passion du Christ.  L'Association Les Amis du Pays Catalan nous a proposé de faire le voyage jusque là. La commune compte 501 habitants et est située à 11 km au nord-est de Figuères. Depuis plus de 30 ans les habitants du village représentent chaque année cette histoire.
Avant cela se faisait le soir, mais depuis qu'on leur a volé les câbles électriques la représentation a lieu en fin d'après-midi quand il fait encore jour. La pièce est jouée en Catalan et la musique est de Johann Sebastian Bach et Andrew Lloyd Webber. Ce ne sont pas moins de 100 acteurs et plus de 60 techniciens qui transformeront l’Horta d’en Cusi en scène unique. Durant une heure et demie, à l’air libre, dans un environnement naturel à couper le souffle, la Cène, l’entrée de Jésus à Jérusalem, sa crucifixion et sa résurrection défilent...







Lorsque Jésus avait appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était, et il dit ensuite aux disciples: Retournons en Judée. Il dit aux disciples: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller. 
Et il cria d'une voie forte : Lazare, sors! Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit: déliez-le, et laissez-le aller.
Le Sanhédrin, rassemblant les autorités religieuses juives, condamna Jésus à mort. 
Entrée triomphale à Jérusalem
La plupart des gens déployaient leurs vêtements sur la route et la jonchaient de rameaux verts. La foule qui le précédait et le suivait, en portant des palmes, criait : « Hosanna au fils de David ! béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! » 
A Jérusalem les autorités juives veulent s'emparer de l'agitateur. Elles trouvent un traître au sein même des douze apôtres : Judas.
Lors d'un repas avec les douze Jésus révèle sa mort prochaine, dévoilé le traître et l'incite à faire son oeuvre. Lors de ce dernier repas, la Cène, Jésus rompt le pain qu'il assimile à sa chair et partage le vin qu'il assimile à son sang.
Jésus, disait-on, s'éloigna à un jet de pierre de ses disciples endormis, ne prenant avec lui que Céphas et les deux fils Zébédée. Alors il pria la face contre terre. Son âme fut triste jusqu'à la mort ; une angoisse terrible pesa sur lui ; mais la résignation à la volonté divine l'emporta.
L'apôtre Judas arrive alors, menant une bande armée Romaine envoyée par les grands prêtres Juifs et les anciens. Judas désigne Jésus en lui donnant un baiser.
C'est alors que Ponce Pilate présente Jésus aux outrages à la foule  et demande au public hébreu présent dans la petite cour du Temple de choisir qui de Jésus ou de Barabbas (un brigand) échappera à l'exécution. Or cette « foule » s'exclame, selon les textes, « Libérez Barabbas », laissant du même coup exécuter Jésus.
Une fois condamné à mort par Pilate, il est d’abord flagellé, c’est-à-dire lié à une colonne où il est frappé avec un fouet aux lanières lestées d’os ou de métal.
Pilate fit graver une inscription, qu'il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : INRI (Jésus le Nazaréen, roi des Juifs).
Judas, pris de remords, se pendit peu après sa trahison non sans avoir rendu leurs 30 pièces d'argent à ses commanditaires. 
Jésus doit porter sa croix jusqu'au mont Golgotha.
Arrivé au sommet Jésus est crucifié avec deux autres condamnés.

Son corps est transporté dans un tombeau et une pierre fut roulée pour sceller l'entrée du sépulcre. Les chefs religieux craignaient énormément que les disciples de Jésus ne lancent une rumeur à l'effet qu'il était ressuscité. En conséquence, ils convainquirent Ponce Pilate de faire garder le tombeau de Jésus sous étroite surveillance. Il s'agissait d'une Garde romaine, habituellement composée de 16 membres de la Légion romaine, la meilleure armée qui ait jamais été développée.
Résurrection de Jésus