Nombre total de pages vues

mercredi 31 juillet 2013

Bourride de poisson aux fruits de mer de Jamie Oliver



Ingrédients :

1/2 fenouil
4 filets d'anchois
4 oignons de printemps
1/2 piment rouge (ou plus)
huile d'olive
2 gousses d'ail
125 ml de vin blanc
500 g passata (sauce tomates)
1 petit bouquet de Basilic
400 g de poisson (lotte, cabillaud, filets de rouget...)
400 g de moules et clams ou palourdes (le poissonnier n'avait que des moules)
4 grandes crevettes crues (gambas)

Préparation :

Couper le fenouil en fines tranches
couper les oignons en rondelles
couper le piment finement
Dans une poêle chauffer l'huile d'olive et y faire fondre les filets d'anchois
Ajouter le fenouil, le piment et l'oignon et faire revenir l'ensemble
Ajouter 2 gousses d'ail pressées
Déglacer avec le vin blanc, laisser réduire le vin
Ajouter la sauce tomate et un peu d'eau et les feuilles de basilic 
En dernier les morceaux de poisson, les moules (et palourdes) et les gambas crues
Couvrir et laisser cuire quelques minutes 
Vérifier l'assaisonnement et décorer avec les feuilles vertes du fenouil et du basilic

Excellente recette, rapide à préparer
Jamie est toujours assez large avec la passata, pour cette recette il préconise 700 ml +  environ 200 ml d'eau. Je n'ai mis que 500 ml de sauce tomate. Je n'aime pas la sauce tomate trop épaisse. Les moules lâchent de l'eau et si la sauce est trop épaisse on peut ajouter un peu d'eau.

Recette de Jamie Oliver 15 minutes

mardi 30 juillet 2013

Rome juin 2013 - Largo Argentina et Campo de' Fiori

Retour à dimanche

Lundi

Nous commençons notre visite de Rome aujourd'hui par le Largo Argentina.



Au cours de travaux en 1926 on a découvert les vestiges d'une statue et plus tard d'une aire sacrée. Il s'agit d'un complexe de 4 temples, dont le plus ancien date du 4me/3me siècle avant J.C.




En 1929 fut décidé de créer le Foro Argentina. 



C'est à cet endroit que César fut assassiné.


Ce quartier est aussi connu pour les nombreux chats qui s'y sont installés peu après la découverte en 1929 de ces temples. Depuis les années 1980, des bénévoles s'occupent des félins, les soignent et les nourrissent, les stérilisent et les vaccinent. Ils ont même leur site internet !

Nous continuons notre visite et nous rendons au Ghetto. Je consacrerai un article séparé à ce quartier magnifique.
A la fin de la matinée nous faisons un tour au Campo de' Fiori, le célèbre marché de Rome.






Les fleurs de courgettes tant appréciées !


Il fait toujours une chaleur torride et quand je passe devant un marchand qui prépare des jus de fruits frais je commande un grand verre de jus de grenade. Un régal ! Sur la vidéo on voit d'ailleurs le nombre de personnes qui boivent à la fontaine pour se rafraîchir !


Un peu plus loin une dame prépare des pâtes fraîches :


Quand je lui ai demandé quelle sorte de pâtes elle fabriquait elle m'a répondu des strozzapreti !
Cela m'a tellement fait rire que j'en ai oublié que j'étais en train de la filmer et j'ai lâché l'appareil. J'ai dû couper la vidéo, car mon appareil a continué à filmer tout sauf mon interlocutrice ! N'écoutez pas trop ce que je dis dans la vidéo, je bafouille en petit nègre !



Strozzapreti veut dire "étrangle prêtre". L'anecdote est la suivante : A la campagne le prêtre avait l'habitude le dimanche d'aller manger à tour de rôle chez les familles du village et on lui servait ce plat. Il le mangeait avec tant d'appétit qu'il a failli s'étrangler... La dame dans la vidéo fait d'ailleurs le geste de couper la tête. Lire également mon article sur les strozzapreti.

Lire la suite

Restaurant Vigatane à Canet en Roussillon

Pour la fête des mères mon fils m'a invitée au restaurant Vigatanes à Canet. Vigatanes étant le mot catalan pour des espadrilles à talon ou à lacets. Le restaurant est typiquement catalan installé dans une ancienne cave à vin avec une cheminée où sont préparées les grillades. Le décor du restaurant a été réalisé par les artistes régionaux.



Au-dessus des têtes le Petit train jaune garde la tête froide et poursuit son chemin sur les rails suspendus.


Même le menu est en forme de vigatane !



En entrée nous avons pris de tapas servis avec le pain tomate et "l'all ioli"



Mon fils avait commandé une bouteille de vin pour moi toute seule, car lui il ne boit pas de vin. Sans problème on m'a donné la bouteille à la fin du repas enveloppée dans un sac spécial pour transporter le vin avec la pub du restaurant. J'ai omis de prendre une photo du sac. J'y penserai la prochaine fois.


J'ai pris des gambas et mon fils un filet de thon à la planxa.



Ce restaurant fait partie de mes bonnes adresses, on y mange bien, le cadre est joli et en été on peut s'installer à la terrasse.

lundi 29 juillet 2013

Pâques en Chine 2013 - Beijing La Cité Interdite

Retour à mardi après-midi

Mercredi
Hôtesse gare Beijing (Photo Isabelle Deparday)

Dans les gares de Shanghai et Beijing nous avons dû passer des contrôles en passant par des portiques et à l'entrée des trains une hôtesse nous souhaite la bienvenue. 

Notre train arrive le matin à la gare de Beijing d'où nous sommes transportés à l'hôtel où nous passerons le reste de notre séjour en Chine.


L'enseigne de l'hôtel
Un énorme lit pour moi toute seule !


Le programme d'aujourd'hui nous amène à la Cité Interdite. A l'entrée de la Cité des militaires s'apprêtent à prendre leur service.



La Porte de l'Harmonie Suprême
La Cité Interdite fut la résidence de la famille impériale pendant les deux dernières dynasties Ming et Qing. Son nom vient du fait que l'entrée était strictement interdite à tout étranger au palais et que son organisation ressemblait à une ville "miniature", dans laquelle l'Empereur de Chine et son entourage étaient quasiment assignés à résidence, ne sortant de l'enceinte que dans de très rares occasions.


Porte de la Chasteté

                  





          

              

Les eaux d'or de la porte de l'Harmonie Suprême

Détails sur le toit

Sous-toiture restaurée
Avant 1924, année où elle a été ouverte au public, personne d'autre que l'empereur et sa cour n'avait le droit de s'en approcher ni même de la regarder. Aujourd'hui, la Cité interdite est l'un des sites les plus visités en Chine et il abrite le plus grand musée de Chine, le musée national du Vieux Palais ou Musée du Palais  qui possède plus d'un million d'œuvres.

La Cité Interdite a été profondément rénovée et les travaux continuent sans interruption. 
Ces boiseries ont besoin de restauration

Les autorités ont veillé à préserver le palais d'une commercialisation trop voyante, limitant le commerce privé à la vente de souvenirs et la restauration légère dans des espaces ménagés à l'intérieur des bâtiments.
La Cité interdite a été inscrite au patrimoine mondial de l'humanité en 1987 par l'Unesco.


Le Lion
La Tortue

La Grue
Sur ce site chinois on peut suivre un documentaire sur la Cité Interdite en français.

Aujourd'hui nous sommes à la veille de la fête des morts où les Chinois se rendent au cimetière pour rendre hommage à leurs proches défunts. Selon la tradition ils effectuent des tâches d'entretien des sépultures et brûlent de la fausse monnaie ou d'autres articles en papier. C’est fait exprès, afin que cet argent s’envole vers le ciel, le paradis, où les morts à qui l’argent est adressé pourront le récupérer, pour mieux vivre là où ils sont.

samedi 27 juillet 2013

Spécialités hollandaises : Gâteau aux gaufres hollandaises et hareng

Gâteau aux gaufres fourrées hollandaises

Chaque année l'Association "Cercle Néerlandais Catalunya", dont je suis la présidente, fête avec ses adhérents le 30 avril, l'anniversaire de la Reine. Aux Pays-Bas c'est un jour férié. La Reine choisit chaque année une autre ville qu'elle visite avec sa famille. Cette année la Reine Beatrix a abdiqué pour laisser la place à son fils Willem Alexander et son épouse  Maxima. C'est la dernière fois que cette fête a eu lieu le 30 avril, car à l'avenir elle se tiendra le jour de l'anniversaire du nouveau roi, le 27 avril. L'année prochaine sera déjà une exception, le 27 avril tombant un dimanche la fête sera avancée d'un jour. 

Traditionnellement notre Association prépare un buffet avec des spécialités hollandaises et les fameux harengs ne manquent jamais.

Harengs**
Je fais toujours en sorte d'aller quelques jours avant le 30 avril en Hollande pour y acheter le poisson tant apprécié.

Cette année je me suis lancée dans la fabrication d'un gâteau dont j'avais trouvé la recette sur un site hollandais et que je trouvais assez originale. J'aurais mieux fait de la tester avant de la présenter aux invités ! Cela m'apprendra de ne jamais préparer une nouvelle recette pas encore testée sur mes cobayes à la maison. Mais je ne me laisse pas abattre, je la referai l'année prochaine (donc le 26 avril !), mais cette fois-ci à ma façon. 

Le problème de la recette est qu'il faut écraser une partie des gaufres* et les faire fondre dans une casserole pour en faire un fond de tarte. Or, le caramel des gaufres se durcit tellement qu'il devient impossible de couper le gâteau ! Je pense donc m'inspirer de la tactique de Nigella Lawson qui broie dans le robot des biscuits type Petit Beurre et les mélange avec un peu de beurre fondu. Ce mélange constitue un excellent fond de tarte simple et rapide à faire. Dans la recette originale il faut utiliser le fromage hollandais Mon Chou qu'on ne trouve pas en France et que j'ai remplacé par du Saint Moret. Or, je trouve le Saint Moret un peu trop salé pour les pâtisseries et j'utiliserai la prochaine fois du Philadelphia nature qui est moins salé et depuis quelques années aussi en vente en France.

Donc avec ces quelques modifications voici la recette telle que je pense la préparer l'année prochaine :

Ingrédients :

200 g de Petits Beurre
50 g de beurre fondu
30 gaufres fourrées
600 g de Philadelphia nature
50 g de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
2 càs de cannelle
500 ml de crème
2 sachets de fixateur pour crème chantilly



Préparation :

Broyer les Petits Beurre dans le robot et ajouter le beurre fondu
Tapisser le fond d'un moule à fond amovible avec ce mélange
Couper 20 gaufres en petits morceaux
Verser la moitié sur le fond de tarte
Battre la crème en chantilly, ajouter le fixateur, le Philadelphia, la cannelle, le sucre et le sucre vanillé
Couvrir la couche de gaufres avec la moitié du mélange de crème
Couvrir avec l'autre moitié des gaufres 
Couvrir avec l'autre moitié de la crème
Décorer le gâteau avec des morceaux des gaufres restantes
Pour donner un air festif au gâteau j'y ai planté quelques drapeaux hollandais.  

*en vente en France chez Casino (le mien du moins) et régulièrement chez Lidl pendant la semaine de promotion de produits hollandais.
**il y a quelque temps j'ai trouvé chez Lidl des "maatjes", une sorte de hareng qui ressemblait beaucoup au hareng hollandais, mais je les trouvais immangeables. Cela n'avait rien à voir. Donc pour vous procurer du hareng il ne vous reste plus qu'a faire un petit tour en Hollande.

Hollande

vendredi 26 juillet 2013

Coume Majou et Le P'tit Lord à Corneilla de la Rivière

Mise à jour 19/08/2014 : J'ai appris que le P'tit Lord est fermé. Dommage !

J'ai rencontré Luc Charlier pour la première fois à la Fête des vieux cépages de Trilla au mois de juillet 2012. Il nous a fait déguster son vin blanc, car l'amie allemande qui m'accompagnait ce jour-là est fana de vins blancs, de préférence les Rieslings. Rien d'étonnant pour une Allemande, somme toute. Quand Luc s'est présenté j'ai reconnu tout de suite le bon vivant, le gourmet, un vrai Belge, quoi. Nous formions un joli trio : une Hollandaise, une Allemande et un Belge. Je lui ai parlé de l'Association "Images et Vins d'Anges" qui a comme objet de découvrir les domaines de la région, de faire surtout des dégustations et d'organiser des repas accompagnés des vins dégustés. Luc Charlier était tout de suite partant et j'ai gardé sa carte de visite pour présenter son domaine à l'Association.

Mon amie allemande et moi avions acheté chacune quelques bouteilles de Coume Majou blanc. Quand j'ai ouvert la première bouteille j'ai été étonnée de découvrir non pas un bouchon en liège, mais un bouchon en verre ! Curieuse comme je suis je lui ai demandé par mail le pourquoi de ce bouchon en verre. Vous trouverez sa réponse dans mon article sur la fête de Trilla
Je me suis dit qu'on se trouvait là devant un vigneron bien particulier, quelqu'un qui ne fait pas comme tout le monde et qui suit ses propres envies. Quand vous aurez lu son site et son blog vous serez d'accord avec moi.

L'Association a donc organisé une dégustation chez lui à Corneilla de la Rivière au mois de mai 2013 suivie d'un repas au P'tit Lord dans le même village.
Luc a raconté son village de 2000 habitants, son arrivée à Corneilla, son envie de faire quelque chose qui lui plaise. Il est tellement bavard qu'il m'a été impossible de retenir tout ce qu'il nous a raconté. Et pendant ce temps là nous avons eu largement le temps de déguster plusieurs de ses vins. J'ai pris donc quelques extraits de son site pour compléter ce billet.


Luc Charlier présente ses vins

Le Domaine de la Coume Majou a vu le jour en 2005.

Il rassemble une douzaine de parcelles éparses, vieilles vignes de coteaux schisteux, sises principalement sur Estagel et Tautavel, d'une part, et sur l'aire d'appellation Maury (St-Paul-de-Fenouillet), d'autre part.

Le chai de vinification, simple mais fonctionnel et entièrement rénové, se trouve au cœur de Corneilla-de-la-Rivière, dans une vieille maison villageoise d'aspect banal, sans grand intérêt pour tout dire.

La culture, la vinification et l' export sont assurés par ses soins.




Sa compagne, Christine, héraultaise de naissance avec du sang italien, joviale et à l'accent chantant, s'occupe depuis trois ans de la promotion de leurs vins auprès des bonnes tables du sud de la France, se déplaçant à présent jusqu' à Poitiers environ à l'ouest et Clermont-Ferrand à l'est. Beaucoup de ses vins sont acheminés vers la Belgique.

Je pense que sa meilleure carte de visite sont finalement les restaurants qui proposent ses vins sur leur carte, pour n'en citer que quelques uns dans notre région : La Galinette à Perpignan, l'Auberge du Cellier à Montner, La Bartavelle et le Cayrou à Argeles, l'Hôtel Planes à Saillagouse, le Don Quichotte à Canet, Le Jardin des Cèdres à Port Vendres, Les Loges du jardin d'Aymeric et bientôt La Passerelle à Perpignan. Avouez que ce sont de belles références !

Luc a eu la gentillesse de se mettre en rapport avec le jeune restaurateur local qui vient de s'installer pour nous proposer un repas accompagné des vins de son domaine et nous n'avons pas été déçus.

Stéphane Lord a ouvert son hôtel restaurant "Le P'tit Lord" depuis peu, mais commence déjà a se faire un nom dans le coin.





Stéphane Lord

Il nous a proposé le menu suivant :


Salade coiffée de tranches magret et pêche


Rôti de veau lardons et olives avec légumes variés
Coupe de fraises sur miettes de speculoos Chantilly
Le menu fut très bon, l'accueil chaleureux et le prix très correct. Une adresse à retenir !
J'ai l'intention d'organiser la même visite pour l'Assocation Cercle Néerlandais Catalunya, dont je suis la présidente.