Nombre total de pages vues

mardi 31 décembre 2013

Portobello avec farce au gorgonzola de Giada de Laurentiius


Ingrédients pour 6 personnes :


2 càs d'huile d'olive, plus un peu pour huiler les champigons
340 g de chair à saucisse*
2 gousses d'ail émincées
115 g de mascarpone à température ambiante
2 càs de thym émincé
2 càs d'origan émincé
65 g de pain rassis
115 g de Gorgonzola
1/2 càc de sel
1/2 càc de poivre noir moulu
6 portobello champignons sans les queues

Préparation :

* Giada utilise de la saucisse de dinde que j'ai remplacée par la chair à saucisse.

Dans une poêle chauffer 2 càs d'huile d'olive et y faire revenir la chair à saucisse pendant 5 minutes en remuant régulièrement
Ajouter l'ail et cuire encore 1 minute
Incorporer le mascarpone à la viande hors du feu
Ajouter le thym, l'origan, le pain émietté, la moitié du gorgonzola, le sel et le poivre Bien mélanger le tout

Badigeonner les gros champignons à farcir (je n'ai pas trouvé des champignons portobello) avec de l'huile, saler et poivrer
Griller les champignons d'abord côté pied pendant 3 minutes, puis 2 minutes de l'autre côté
Remplir les chapeaux avec la farce et poser l'autre moitié du gorgonzola sur la farce
Remettre les champignons sous le grill pendant environ 5 à 7 minutes jusqu'à ce que la farce soit chaude et le gorgonzola fondu

Recette de Giada de Laurentiius

vendredi 20 décembre 2013

Chou chinois avec sauce aux cacahuètes


Une recette de la cuisine indonésienne entièrement préparée au micro-ondes.

Ingrédients :

4 càs de beurre de cacahuètes
1 càs de ketjap manis*
1 càc de sambal oelek (purée de piments)
1 dl de lait de coco
750 g de chou chinois
3 càs de seroendeng

On peut trouver tous les ingrédients (sauf le seroendeng) en France au rayon produits asiatiques. Le seroendeng est un mélange de cacahuètes, épices, noix de coco et oignons frits que je n'ai jamais trouvé en France. Je l'achète en Hollande. A la rigueur on peut le remplacer par des oignons frits séchés et quelques cacahuètes.
On peut facilement trouver le Ketjap manis de la marque Suzy Wan ou Kikkoman, j'en ai vu aussi de la marque ABC. *C'est une sauce soja indonésienne sucrée à ne pas confondre avec les sauces soja chinoises ou japonaises.

Ketjap manis
Préparation :

Mélanger dans un bol le beurre de cacahuètes, le ketjap, le sambal et le lait de coco
Chauffer ce mélange pendant 2 minutes au micro-ondes à puissance maximale
Bien mélanger, vous devez obtenir une sauce épaisse
Vérifier l'assaisonnement et si besoin ajouter du sambal ou du ketjap
Couper le chou chinois en tranches de 2 cm
Etaler le chou dans un plat rond et verser la sauce dessus
Cuire à puissance maximale pendant 6 minutes (le chou doit rester un peu craquant)
Servir en saupoudrant de seroendeng                                       


Recette : Het lekkere magnetronboek

mercredi 18 décembre 2013

Puglia en Italie - Agriturismo Masseria Casa Busciana




Jeudi soir

Si je consacre un article entier à cet agriturismo (ferme auberge), c'est parce que il le vaut bien ! 
Si vous partez en vacances en Puglia vous visiterez certainement Alberobello, la ville des trulli. C'est une ville très touristique et j'imagine que les hôtels y sont très chers. Alors pourquoi ne pas faire 16 kilomètres de plus pour aller à cette ferme auberge à Castellana Grotte ? Cette ferme a été rénovée récemment par les propriétaires et vous serez enchanté du cadre. Jugez vous-même :






Salle de petit déjeuner
Les propriétaires sont charmants et très accueillants. Le petit déjeuner comprend uniquement des produits faits maison : gâteaux, pain, confitures, fromages, lait de la ferme etc. Il n'y a que 4 chambres, donc il est plus prudent de réserver.


Les propriétaires ont un cheptel de vaches et fabriquent du fromage. J'ai pu visiter le lieu de fabrication.



Séchage du fromage

Quelques vaches de la ferme
Pour l'instant le site ne propose que le Bed and Breakfast, mais les propriétaires sauront vous indiquer un très bon restaurant à l'entrée d'Alberobello : "Gli Ulivi".
Nous y avions commandé des antipasti et un plat de résistance. Si on avait su que les antipasti étaient si nombreux (au moins une quinzaine !), nous n'aurions peut-être pas commandé le plat de résistance. 

mardi 17 décembre 2013

Gâteau hollandais de Saint Nicolas




Pour la fête de la Saint Nicolas de l'Association Cercle Néerlandais Catalunya j'avais préparé comme d'habitude un buffet froid. Et je me suis lancée dans la fabrication d'un gâteau que j'avais déjà préparé à une autre occasion selon une recette trouvée sur internet. Le résultat de ce gâteau fut catastrophique et je m'étais donc promis de refaire la recette à ma façon, et cette fois-ci j'ai eu les éloges de mes convives.

Pour ce gâteau j'ai utilisé des petits gâteaux hollandais ronds fabriqués uniquement autour de la fête de Saint Nicolas : les pepernoten (voir la décoration sur la photo). Mais on peut très bien les remplacer par des speculaas, le gôut ne diffère pas beaucoup.


Ingrédients :

250 g de pepernoten (ou speculaas)
50 g de beurre fondu
500 g de Mascarpone
50 g de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
2 càs de cannelle
300 ml de crème
2 sachets de fixateur pour crème chantilly
quelques fruits en massepain

Préparation :

Broyer 200 g de pepernoten (ou speculaas) dans le robot et ajouter le beurre fondu
Mixer les deux ingrédients
Tapisser le fond d'un moule à fond amovible avec ce mélange
Bien tasser le mélange avec les doigts
Poser le moule 30 minutes au frigidaire
Battre la crème en chantilly, ajouter le fixateur, le Mascarpone, la cannelle, le sucre et le sucre vanillé
Couvrir la couche de pepernoten (ou speculaas) avec la moitié du mélange de crème
Emietter grossièrement quelques pepernoten (ou speculaas) et poser sur la couche de crème
Couvrir avec l'autre moitié de la crème
Poser au frigidaire pour quelques heures
Au moment de servir décorer le gâteau avec les pepernoten restants ou des speculaas coupés en morceaux
Pour donner un air festif au gâteau j'y ai planté un bonhomme de Saint Nicolas et des fruits en massepain.

Hollande

lundi 16 décembre 2013

Sauce aux champignons à la crème et au fromage


Il m'arrive régulièrement d'avoir envie de préparer une vieille recette, celle-ci en fait partie. Quand je travaillais encore je mangeais parfois à midi dans un restaurant pas loin du lieu de travail où je commandais une escalope aux champignons à la crème et au fromage. Par la suite j'avais introduit cette recette à la maison, mais un peu améliorée. Au restaurant la sauce ne contenait que très peu de champignons émincés, j'ai préféré mettre beaucoup de champignons entiers. 

Ingrédients :

250 g de champignons de Paris
2 échalotes
20 cl de crème fraîche
fromage râpé
un peu de beurre
paprika doux
piment d'Espelette
sel

Préparation :

Faire revenir les échalotes émincés dans le beurre
Ajouter ensuite les champignons et les faire dorer
Une fois que les champignons sont cuits ajouter la crème fraîche, le paprika doux, le sel et une pincée de piment d'Espelette
En dernier ajouter un peu de fromage râpé qu'on fera fondre dans la sauce
J'ai servi la sauce avec une bavette d'aloyau




samedi 14 décembre 2013

Puglia en Italie - Trani et Bari


Jeudi

Nous partons pour la ville de Trani avec son port sur la mer Adriatique. Nous avons commencé notre visite par une balade dans un très joli parc.


Nous continuons notre balade en faisant le tour du port pittoresque.



Quand je vois ces images je pense toujours à mon père qui cherchait souvent son inspiration dans le sud pour peindre ses tableaux.


Dans le port les pêcheurs vendent leurs poissons





A midi nous déjeunons dans un restaurant avec vue sur le port, puis nous continuons notre route pour Bari, une grande ville portuaire.


J'imagine Naples un peu comme Bari : dans  les rues étroites des quartiers populaires les habitants se parlent d'un balcon à l'autre, le linge est étendu au dessus de nos têtes, les stores de toutes les couleurs protègent les appartements du soleil.


C'est une ville que j'aurais bien aimé découvrir davantage, un après-midi c'est un peu court.












Bari est une ville où l’on rencontre de nombreux pèlerins orthodoxes Russes qui ont une grande dévotion pour Saint Nicolas, dont les reliques se trouvent dans la basilica di San Nicola. Sur la place devant la basilique, se trouve une statue de Saint Nicolas, accompagnée d’une plaque en cuivre apposée en 2003 et signée du président de la fédération russe, Vladimir Poutin. La statue a été offerte par la Russie à la ville de Bari en signe d'amitié et parce que Saint Nicolas est beaucoup vénéré aussi en Russie.




Après cette visite nous allons rejoindre notre lieu d'hébergement pour la nuit. Cette fois-ci il s'agit d'un agriturismo que je peux vous recommander vivement. J'y consacrerai mon prochain article.

Lire la suite



mercredi 11 décembre 2013

Paksoy au tofu et haricots noirs fermentés


Voici une recette que j'ai trouvée sur le blog de Janneke Vreugdenhil, une hollandaise qui a écrit plusieurs livres de cuisine. Elle a également une rubrique culinaire dans un grand journal hollandais. Cette recette sort de son dernier livre "I ♥ groente" (J ♥ les légumes). Avec ma soeur en Hollande j'échange souvent des recettes et quand je lui ai parlé de cette recette que j'avais inscrite sur ma "to do list", elle m'a répondu qu'elle l'avait également découpée dans le journal avec l'intention de la préparer prochainement. Et finalement nous l'avons préparée ensemble hier soir, car elle a passé quelques jours de vacances chez moi. Pendant qu'elle préparait tous les ingrédients, je les ai cuits au fur et à mesure dans le wok. Comme la cuisson en wok est très rapide il vaut mieux préparer tous les ingrédients d'avance. Je vous conseille vivement cette recette, elle est excellente. Nous avons pris une petite liberté avec la recette originale en remplaçant l'huile d'arachide par de l'huile pour wok qui est plus parfumée. Nous nous sommes régalées !

Ingrédients pour 2 personnes :

6 shitakes séchés
huile d'arachide (ou huile pour wok)
300 g de tofu coupé en dés
3 paksoy
2 cm de gingembre émincé
2 gousses d'ail émincées
1 piment rouge émincé
1 càs de haricots noirs fermentés (rincés)
1 càs de Shaoxing
1 càs de sauce soja foncée
1 càs de sauce soja claire
1 càc de sucre
1 càc de sel (pas vraiment nécessaire)
2 oignons de printemps coupés en rondelles
1/2 càs de poivre noir écrasé au mortier


Préparation :

Tremper les shitakes 20 minutes dans de l'eau tiède
Chauffer l'huile dans le wok et faire revenir le tofu en 2 ou 3 portions jusqu'à ce que les dés soient bien dorés (cela prend prend entre 3 et 5 minutes)
Egoutter le tofu sur du papier absorbant
Couper chaque paksoy en 4 dans la longueur
Débarrasser les shitakes de leurs pieds et couper les chapeaux en deux
Filtrer l'eau de trempage et réserver 100 ml
Garder seulement 2 cuillerées à soupe de l'huile de friture du tofu et y faire revenir le gingembre, l'ail, le piment rouge et les haricots noirs
Ajouter ensuite le paksoy et cuire 1 minute en remuant bien
Ajouter les shitakes et cuire encore 1 minute toujours en remuant bien tous les ingrédients
Ajouter l'eau de trempage des shitakes (100 ml) ainsi que le Shaoxing, les deux sauces de soja, le sucre, le sel (pas vraiment nécessaire car les sauces soja et les haricots noirs sont déjà assez salés) et le tofu frit et laisser cuire encore 2 à 4 minutes
Saupoudrer avec le poivre noir concassé et les rondelles d'oignons de printemps
Servir avec du riz blanc

samedi 7 décembre 2013

Ecrasée de topinambours aux pruneaux



Ingrédients :

750 g de topinambours
750 g de pommes de terre
4 oignons rouges
50 g de beurre
15 g de feuilles de sauge
2 gousses d'ail
150 g de pruneaux sans noyau
100 ml de crème fraîche
100 g de gruyère râpé

Préparation :

Préchauffer le four à 180°
Éplucher les topinambours et les pommes de terre et couper en morceaux
Cuire dans une casserole d'eau salée pendant 20 minutes
Couper les oignons en 8 parts
Chauffer la moitié du beurre dans une poêle et faire dorer l'ail écrasé, les feuilles de sauge émincées et les morceaux d'oignons pendant 10 minutes
Égoutter et écraser les topinambours et les pommes de terre grossièrement
Incorporer le mélange d'oignons, les pruneaux, la crème fraîche et l'autre moitié du beurre à l'écrasée de topinambours et pommes de terre
Emplir un plat à gratin avec cette préparation, saupoudrer de fromage et faire gratiner au four pendant 20 minutes.



Recette du magazine hollandais Allerhande