Nombre total de pages vues

vendredi 30 avril 2021

Tjap Tjoy - plat de légumes chinois

 

Mon invité du mercredi aime beaucoup la cuisine chinoise et indonésienne et j'ai donc préparé un de ses plats préférés le tjap tjoy qu'on appelle aussi chop suey ou chop choy. Avec ce plat on dépasse largement les 5 légumes qu'on nous recommande de manger par jour. On peut le préparer avec du poulet ou avec des crevettes ou du tofu pour les végétariens.
Le plus long à faire c'est le nettoyage et la coupe des légumes qu'il faut tenir prêts avant de commencer la cuisson, qui se fait assez rapidement au wok. J'ai utilisé beaucoup de légumes qui me restaient encore au frigo, on peut adapter les légumes et leurs quantités à son goût. 


Ingrédients :

blanc de poulet coupé en lanières
pois gourmands
poivron rouge coupé en lanières
carotte coupée en julienne
concombre coupé en 4 dans la longueur, graines enlevées puis coupé en tranches diagonales
shiitake trempés 
champignons coupés en tranches
poireau partie verte coupé en tranches
oignon émincé
ail coupé en tranches
gingembre râpé
pousses de haricots mungo
pousses de bambou
huile neutre
huile de sésame
sel
sucre
fécule de pommes de terre
vé tsin
sauce huîtres
shaoxing (vin de riz)



Préparation :

Commencer par mettre les shiitake à tremper dans de l'eau chaude
Couper le poulet en morceaux et mariner dans un peu de sel, du vin de riz, fécule de pommes de terre et vé tsin
Couper tous les légumes comme indiqué ci-dessus
Chauffer le wok
Ajouter l'huile neutre
Faire revenir les morceaux de poulet sans les cuire entièrement, réserver
Puis faire revenir l'oignon, l'ail et le gingembre
Dans cet ordre ajouter les légumes tout en mélangeant, ils ne doivent pas trop cuire, mais rester un peu croquants :
Ajouter la carotte, le poireau, le poivron, les pois gourmands
Cuire sur feu vif tout en mélangeant sans cesse
Ajouter le concombre, les shiitake et les champignons
En dernier ajouter les pousses de bambou et les pousses de haricots mungo
Finir avec l'assaisonnement : sauce huîtres, sel, vé tsin, sucre et un peu d'huile de sésame.
Mon invité préfère manger avec couteau et fourchette à la place de baquettes.

Je n'aurais jamais cru que les chinois fabriquent ce genre de clips.
Et en plus le texte s'affiche donc vous pouvez chanter avec.

mercredi 28 avril 2021

Omelette à l'ail des ours



Ingrédients pour 2 personnes :

œufs
2 cuillères à soupe de lait
huile d'olive
50 g d'ail des ours
sel et poivre

Préparation :

Emincer une partie des feuilles d'ail des ours
Battre les œufs avec le lait, le sel et le poivre
Ajouter les feuilles d'ail des ours émincées
Dans une poêle chauffer l'huile d'olive
Verser le mélange d'œufs dans la poêle et cuire l'omelette d'un côté
Quand la surface commence à se solidifier un peu ajouter le reste des feuilles non émincées
Plier l'omelette et servir si on l'aime assez baveuse, sinon cuire encore quelques instants.
 

lundi 26 avril 2021

Galette toute verte


Quand je regarde cette photo je suis admirative devant cette explosion de légumes et de couleurs. J'ai décoré cette galette verte avec des fleurs comestibles ramassées lors d'une balade découverte de plantes sauvages comestibles à Céret avec Myriam Pied la veille de Pâques.
En ce joli mois d'avril les légumes nouveaux pointent le bout du nez sur les étals et ils ont trouvé le chemin vers ma cuisine : artichauts, petits pois, asperges vertes, de l'ail de l'ours, les oignons tendres ...

Ingrédients pour 2 galettes :

800 g de petits pois en cosses
200 g de pois gourmands
2 oignons nouveaux
2 rouleaux de pâte à pizza à pâte fine
2 gousses d'ail
10 brins de coriandre fraîche
10 brins de ciboulette
250 g de ricotta
5 càs d'huile d'olive
1 càs de graines de sésame noires et blanches
sel et poivre
en option les fleurs comestibles : ici ail de Naples (blanches), monnaie des papes (mauves) et les fleurs en bouton de la ciboulette (mauves) et quelques feuilles de laiteron.

Préparation :

Préchauffer le four à 210°

Ecossez les petits pois
Cuisez-les avec les pois gourmands 8 minutes dans de l'eau bouillante salée
Rincez sous l'eau froide et égouttez
Nettoyer les oignons, peler et dégermer l'ail puis hacher le tout
Rincer la coriandre, sécher puis effeuiller
Réserver quelques feuilles pour la garniture, ciseler le reste avec la ciboulette
Mélanger les petits pois, les pois gourmands, les oignons, l'ail, les herbes ciselées, les graines de sésame, 2 càs d'huile d'olive, du sel et du poivre
Réserver
Ecraser la ricotta et mélanger avec le reste de l'huile d'olive, saler et poivrer
Dérouler les rouleaux de pâte à pizza et étaler sur une plaque tapissée de papier sulfurisé
Répartir la ricotta dessus et enfourner 5 minutes pour une pré-cuisson
Baisser la température du four à 180°
Répartir la garniture de légumes sur les fonds de pizza, puis enfourner 10 minutes
A la sortie du four garnir avec quelques feuilles de coriandre
J'ai garni les galettes en plus avec les fleurs comestibles.

Recette du magazine Maxi Cuisine

Y a le printemps qui chante ...

samedi 24 avril 2021

Courges farcies

 


Ingrédients :

2 petites courges potimarron
200 g de champignons de Paris
10 g de cèpes séchés
1 oignon
2 gousses d'ail
120 g de riz à risotto
30 cl de bouillon de légumes
10 cl de vin blanc sec
30 g de parmesan râpé
½ bouquet de ciboulette
huile d'olive
sel et poivre

Préparation :

Faites tremper les cèpes séchés dans 20 cl d’eau. 
Émincez-les.
Coupez les courges en deux. 
Épépinez-les. 
Posez-les sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé. 
Salez et poivrez. 
Arrosez d’un filet d’huile. 
Placez 30 mn au four préchauffé à 200 °C. Récupérez un peu de pulpe, écrasez-la grossièrement à la fourchette.
Nettoyez et émincez les champignons de Paris. Faites-les dorer dans une poêle avec 1 c. à soupe d’huile.
Salez, poivrez.
Pelez et émincez l’oignon, hachez l’ail.
Faites-les revenir dans un filet d’huile. 
Ajoutez le riz, laissez-le nacrer en remuant.
Versez le
 vin blanc, puis le bouillon peu à peu.
Salez, poivrez.
Laissez cuire 15 à 20 mn jusqu’à ce que le liquide soit complètement évaporé.
Ajoutez la chair des courges, les champignons de Paris et les cèpes.
Incorporez le parmesan.
Mélangez quelques minutes.
Répartissez la préparation dans les demi-courges.
Parsemez de ciboulette ciselée.

Recette du magazine Maxi Cuisine

jeudi 22 avril 2021

Aile de raie en sauce tomate à la sarde

Depuis mon dernier séjour à Noël 2019 aux Pays-Bas chez ma sœur je n'ai plus voyagé, à part un petit séjour de 3 jours dans le Vaucluse. A deux reprises j'ai dû annuler un voyage avec la prof d'italien en Sardaigne à cause de ce virus qui a tout chamboulé. Mais internet nous permet de voyager ! En navigant sur You Tube je suis tombée sur un ancien documentaire de la BBC présenté par Rick Stein sur la gastronomie en Sardaigne. On lui permet de jeter un coup d'œil dans la cuisine du restaurant Il Caminetto à Cabras où l'on prépare l'aile de raie en sauce tomate. J'ai tout noté et même si je n'avais pas le détail des quantités des ingrédients j'ai pu préparer cette recette. Dans le passé j'avais déjà préparé une aile de raie, mais à l'époque je trouvais qu'il n'y avait pas grand'chose à manger, il n'y avait que du cartilage. Maintenant j'ai appris à choisir une aile bien charnue.

Ingrédients pour 2 personnes :

1 aile de raie de 500 g
1 oignon émincé
1 gousse d'ail émincé
flocons de piment
5 feuilles de laurier
persil ciselé
1 boîte de 400 g de tomates
sel
une poignée de raisins secs
vinaigre de vin rouge

Préparation :

Pocher l'aile de raie dans une casserole d'eau, porter à ébullition, réduire le feu et pocher pendant environ 10 minutes
Egoutter l'aile de raie, laisser refroidir et enlever la peau
Réserver

Dans une poêle faire revenir l'oignon et l'ail dans l'huile d'olive
Ajouter les flocons de piment, les feuilles de laurier et le persil
Ajouter les tomates et saler
Laisser mijoter 15 minutes en écrasant les tomates
Ajouter les raisins et continuer la cuisson pendant 5 minutes
Ajouter à la fin du vinaigre de vin rouge et sortir du feu
Laisser refroidir la sauce, car ce plat se mange froid, à température ambiante

Servir la moitié de la sauce dans le plat de service
Poser les morceaux d'aile de raie dessus
Couvrir avec le reste de la sauce.

mardi 20 avril 2021

Petites fesses nues dans l'herbe - Blote billetjes in het gras


N.B. : J'espère que Google ne censurera pas mon blog à cause du titre de mon article, comme c'est arrivé à la ville de Bitche en Moselle qui a été censurée par Facebook, car son nom a été assimilé par le géant du web à "bitch", une vilaine insulte en anglais.

Eh oui, un drôle de nom pour cette recette de la cuisine néerlandaise d'antan. Mais en regardant la photo vous comprendrez aisément : les haricots blancs représentent les petites fesses nues et les haricots plats coupés en diagonale en fines lanières représentent des brins d'herbe, le tout servi sur une purée de pommes de terre. Les anciennes recettes néerlandaises ont souvent des noms assez fantaisistes et je trouve que ça leur donne un charme fou.  Chaque région a ses recettes et bien sûr chaque famille a sa façon de les accommoder. Certains mélangent les 3 légumes en stamppot (Le "stamppot" est un plat traditionnel néerlandais fait d'un mélange de purée de pommes de terre et d'un ou plusieurs autres légumes), mais on retrouve alors à peine les petites fesses nues; d'autres servent les légumes séparément comme sur ma photo, ce qui à mon avis met les petites fesses plus en valeur...  On sert les haricots sur une purée de pommes de terre accompagnée d'une saucisse.
Aux Pays-Bas on vend les haricots plats souvent déjà nettoyés et coupés. Ma mère avait un appareil en fonte pour couper les haricots plats et j'ai vu qu'on en vend toujours mais en aluminium :


J'aimais bien aider ma mère à couper les haricots : pendant qu'elle actionnait la manivelle je plaçais les haricots dans les trous en fonction de leur grandeur : à gauche les plus gros et à droite le moins gros. Le sport était de les introduire très rapidement pour suivre le mouvement de la manivelle. Même le son que produisaient les lames coupant les haricots m'est revenu.
Je n'ai pas cette machine et j'ai coupé les haricots à la main. Cela m'a même donné une certaine satisfaction de faire ce travail manuel.

Les recettes d'antan sont de nouveau très tendance aux Pays-Bas et Janneke Vreugdenhil a publié récemment "La bible de la cuisine néerlandaise" et je suis presque sûre que cette recette y figure.  
Il y a quelques années déjà j'ai commencé à collectionner les recettes d'antan que j'ai découpées dans des magazines ainsi que celles trouvées sur internet que j'ai sauvegardées sur Pinterest. Ma sœur aux Pays-Bas aussi m'envoie de temps en temps des recettes. J'ai envie de les préparer et de les publier ici. La recette que je publie aujourd'hui sort d'un très vieil exemplaire du magazine néerlandais Allerhande. 

Cela faisait une éternité que je n'avais pas mangé des haricots plats et dès que j'ai commencé à les couper je me suis rappelé tout de suite de leur goût. Cette recette m'a même donné envie de préparer d'autres recettes à base de haricots plats. A suivre ...

Ingrédients pour 2 personnes :

Recette végétarienne sans les saucisses

400 g de pommes de terre pour purée
sel
300 g de haricots plats
2 saucisses fraîches
25 g de beurre
350 g de haricots blancs
¼ l de lait
sarriette

Préparation :

On peut préparer cette recette avec des haricots secs qu'on fait tremper la veille et cuire le lendemain ou avec des haricots en conserve
Eplucher les pommes de terre, couper en morceaux et cuire dans de l'eau salée
Laver et couper les haricots plats en diagonale en fines lanières puis cuire dans de l'eau salée avec un peu de sarriette
Cuire les saucisses dans un peu de beurre
Rincer les haricots en conserve sous le robinet dans une passoire, puis égoutter et chauffer dans une petite casserole
Ecraser les pommes de terre à l'aide d'une fourchette en ajoutant le lait chaud
Servir la purée sur les 2 assiettes, couvrir avec les haricots plats, puis les haricots blancs
Poser la saucisse sur les légumes et verser le beurre de cuisson sur l'ensemble.

dimanche 18 avril 2021

Crème d'amaretto

J'ai une collection de centaines de recettes découpées dans des magazines que j'ai triées et rangées dans des chemises avec les étiquettes viandes, poissons, patisseries et desserts, cuisine asiatique... etc. J'aime bien les feuilleter et récemment je suis tombée sur cette recette que j'avais découpée dans le premier magazine culinaire des Pays-Bas crée en 1977. Ce magazine "Tip" a eu une durée de vie de presque 30 ans, mais a succombé à la concurrence du magazine mensuel "Allerhande" de la chaîne des supermarchés Albert Heijn qui était gratuit et qui s'inscrivait plus dans l'air du temps. 

J'ai des biscuits amaretti (gateaux secs italiens à base d'amandes) qui traînent depuis trop longtemps dans ma caverne d'Alibaba et j'ai également une bouteille de d'Amaretto (liqueur à l'amande amère) entamée que j'ai depuis un siècle également dans la caverne. Je me rappelle avoir acheté cette liqueur quand après un repas chez des amis on m'avait servi un caffè corretto à l'amaretto. Mon hôte m'avait d'ailleurs remis à cette occasion plein de recettes "maison" dactylographiées sur quelques feuilles A4 et en y pensant j'ai envie de partager certaines de ses recettes avec mes lecteurs. Ce sera pour bientôt.

Mon invité du mercredi m'a dit que cela ne le gênerait pas si je prépare ce dessert plus souvent. Il a de la chance : il me reste des amaretti et de l'amaretto...

Ingrédients :

175 g d'amaretti
1½ dl d'Amaretto (liqueur d'amandes)
½ dl de lait
œufs
250 g de mascarpone
30 g d'une tablette de chocolat noir

Préparation :

Dans un saladier verser la liqueur et le lait sur 150 g d'amaretti et laisser mariner ± 10 minutes
Séparer les œufs
Mixer avec le batteur électrique les jaunes d'œuf avec le mascarpone et les amaretti ramollis
Battre les blancs d'œuf en neige
Mélanger les blancs avec le mélange d'amaretti
Répartir la préparation dans 4 coupes
Garnir avec le chocolat râpé
Laisser 4 heures au frigidaire
Garnir avec le reste des amaretti émiettés.
 

vendredi 16 avril 2021

Wok de riz aux champignons

Il arrive souvent qu'il me reste toutes sortes de légumes dans le frigo et comme je n'aime pas jeter les aliments je cherche une recette qui me permette de réaliser un plat avec toutes ces restes sans être obligée d'acheter un ingrédient supplémentaire dont il me restera ensuite de nouveau une partie au frigo. Donc avec des champignons, du poivron rouge du frigo, du persil et un citron vert du jardin et une petite boîte de maïs et du riz de ma caverne d'Alibaba j'ai concocté ce petit plat sympa.

Ingrédients :

200 g de riz
1 petite boîte de maïs
1 gousse d'ail
200 g de champignons
1 poivron rouge
1 oignon
huile d'olive
sel
persil
1 pincée de flocons de chili
le jus d'un ½ citron vert

Préparation :

Cuire le riz selon les indications sur l'emballage
Egoutter et réserver
Dans une poêle chauffer l'huile et faire revenir l'oignon émincé et l'ail écrasé
Ajouter le poivron épépiné et coupé en lamelles
Nettoyer les champignons, les couper et ajouter dans la poêle
Mélanger et laisser cuire quelques minutes
Ajouter le riz, le maïs, les flocons de chili, saler et mélanger
Cuire quelques minutes pour réchauffer le riz et le maïs
Garnir avec le persil et quelques gouttes de jus de citron vert.

mercredi 14 avril 2021

Stamppot de choucroute et ventrèche au curry


Ce printemps 2021 est très capricieux quant à la météo : des journées d'été alternent avec des journées d'automne. On ne sait plus comment s'habiller ni quoi manger : faire une sardinade à la terrasse ou manger un pot au feu devant la cheminée ?
Je propose une choucroute que je mangerais bien aujourd'hui : le ciel est gris et des gouttes de pluie arrosent le jardin. J'ai préparé cette recette en décembre 2019. Plus que 3 recettes et j'aurai rattrapé enfin mon retard sur le blog.
Le "stamppot" est un plat traditionnel néerlandais fait d'un mélange de purée de pommes de terre et d'un ou plusieurs autres légumes.

Ingrédients :

400 g de ventrèche
1 càs de curry
2 càs de beurre
1 oignon coupé en demi lune
800 g de pommes de terre fondantes (pour purée)
500 g de choucroute
1 poivron rouge coupé en cubes
150 ml de lait
2 càs de ketchup

Préparation :

Saupoudrer les tranches de ventrèche de curry et de sel
Faire revenir les tranches de ventrèche des deux côtés dans le beurre dans la poêle
Ajouter l'oignon et le poivron et poursuivre la cuisson pendant 20 minutes



Cuire les pommes de terre dans une casserole d'eau salée
Rincer la choucroute à l'eau froide et ajouter 10 minutes avant la fin de cuisson aux pommes de terre
Egoutter les pommes de terre en réservant un peu d'eau de cuisson
Verser le lait aux pommes de terre et choucroute et porter à ébullition
Ecraser les légumes
Réserver les tranches de ventrèche
Mélanger les cubes de poivron rouge aux légumes
Ajouter un peu d'eau de cuisson des pommes de terre à la graisse de cuisson de le ventrèche et l'oignon
Ajouter le ketchup à la sauce et porter à ébullition


Servir le stamppot de choucroute avec les tranches de ventrèche et la sauce.

Recette du magazine néerlandais Allerhande

lundi 12 avril 2021

Le sandwich au fromage grillé et oignons

J'ai appris que le 12 avril est la fête du sandwich au fromage grillé. On invente des jours de fête pour tout : pour le mac and cheese, le jour du Lego, le jour du piano, le jour des nachos...

Alors je me suis demandé quelle pouvait bien être l'origine de cette fête, qui semble être une invention américaine.

Dans les années 1920 pendant la révolution industrielle a été inventé la machine à trancher le pain. Un peu plus tôt M. Kraft avait inventé le fromage à pâte fondu, considéré plutôt comme un produit bon marché qui pouvait être produit à grande échelle.
La marine américaine a servi des sandwichs américains au fromage aux soldats pendant la 2me guerre mondiale. Ces sandwichs était servis avec du fromage râpé, car le fromage en tranches de Kraft n'existaient pas encore. A partir des années 60 on a commencé à parler de fromage grillé et on a commencé à servir ce sandwich avec une deuxième tranche de pain dessus.

Sur le site d'une américaine j'ai trouvé cette recette aux oignons et fromage.

Ingrédients pour 4 sandwichs :

2 grands oignons doux (Cévennes)
5 càs de beurre
1 càs d'huile neutre
1 càc de sel
2 branches de thym frais
3 càs d'eau, de vin blanc ou de vin rouge
1 càs de bouillon
8 tranches de pain (au levain)
100 g de gruyère râpé
            
Nettoyer et couper les oignons en tranches épaisses
Faire fondre 1 càs de beurre avec l'huile dans une poêle à feu moyen
Ajouter les tranches d'oignons, saler, baisser le feu et couvrir
Ajouter le thym
Mélanger tous les 15 minutes, laisser prendre de la couleur et caraméliser, sans brûler
Ajouter le vin et le bouillon, réduire la sauce, puis réserver

Beurrer un côté des tranches de pain
Couvrir les tranches de pain de fromage, les oignons caramélisés et encore du fromage
Couvrir avec une deuxième tranche de pain, côté beurré en haut
Faites pareil pour les autres sandwichs
Placer les sandwichs dans une poêle côté beurre en bas sur feu moyen
Mettre le couvercle et cuire environ 3 à 4 minutes pour dorer le pain
Réduire le feu et retourner le sandwich et cuire encore 2 à 3 minutes pour dorer le deuxième côté jusqu'à la fonte du fromage
Le deuxième côté cuit plus vite que le premier donc surveiller de près
Couper le sandwich en deux et servir chaud.

 

samedi 10 avril 2021

Soupe à l'ail des ours

 

A l'occasion d'une balade découverte de plantes sauvages comestibles organisée la veille de Pâques à Céret par Myriam Pied (Contact pour être informé sur les prochaines balades : myriampied@mac.com) je lui ai acheté 100 g d'ail des ours, ce qui m'a permis de préparer cette soupe et une omelette.

Ail des ours

Ingrédients :

50 g de feuilles d’ail des ours
300 g de pommes de terre
1 oignon
1 cube de bouillon de légumes
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
50 ml de crème fraîche
sel et poivre

Préparation :

Peler et émincer l’oignon
Éplucher les pommes de terre et couper en petits cubes
Faire chauffer l’huile à feu doux dans une casserole et faire revenir l'oignon
Ajouter les pommes de terre et 1 litre d'eau
Porter à ébullition et ajouter le cube de bouillon
Réduire le feu et cuire 20 minutes
Laver l’ail des ours, couper les tiges, puis couper en morceaux
Deux minutes avant la fin de la cuisson des pommes de terre et l’oignon, ajouter l’ail des ours
Arrêter la cuisson et mixer avec un mixeur plongeant
Ajouter la crème, le sel et le poivre
J'ai garni la soupe avec les fleurs de l'ail des ours.

Recette sur le site https://www.comment-economiser.fr/

Un peu cucu mais la musique remonte le moral

vendredi 9 avril 2021

Pommes de terre nouvelles rôties de Jamie Oliver


  • Je me rends compte que j'avais prévu de publier cette recette de pommes de terres rôties que j'avais servies avec une souris d'agneau confite aux épices, mais la recette est tombée dans les oubliettes. Comme je termine de rattraper le retard sur mon blog j'ai retrouvé mes notes et je répare aussitôt mon oubli.

  • Ingrédients pour 6 personnes :
  • 1.2 kg pommes de terre nouvelles
    huile d'olive
    6 gousses d'ail en chemise
    1 citron
    2 branches de romarin frais
    1 càs de farine
    sel
  • Préparation :
  • Préchauffer le four à 200°
  • Cuire les pommes de terres nouvelles non épluchées dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 20 minutes, égoutter et laisser s'évaporer l'eau pendant quelques minutes
  • Verser les pommes de terre dans un plat à rôtir et arroser de 2 cuillères à soupe d'huile, puis ajouter une bonne pincée de sel de mer et de poivre noir. 
    Mélanger et ajouter les gousses d'ail en chemise dans le plat, puis faire rôtir pendant 20 minutes
    Pendant ce temps, râper finement le zeste de citron, hacher finement le romarin. 
    Lorsque le temps est écoulé, parsemer les pommes de terre du zeste de citron, du romarin et la farine
    Mélanger, puis à l'aide d'un écrase pomme de terre écraser légèrement les pommes de terre et rôtir pendant encore 20 dernières minutes, ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées et croustillantes.
Recette du livre Veg de Jamie Oliver


             

mercredi 7 avril 2021

Omelette pascale à la Catalane

Quelques jours avant Pâques j'ai fait mes courses à Carrefour et au rayon fruits et légumes je vois cette grande affiche avec la recette de l'omelette pascale à la Catalane. Une excellente occasion pour manger les légumes du printemps comme les asperges vertes et les artichauts poivrade qu'on mange ici même crus. L'artichaut du Roussillon bénéficie d'une IGP. Je ne suis pas trop fan de boudin, mais je l'apprécie en petites quantités dans cette omelette. J'ai préparé mon omelette avec environ un tiers des ingrédients.


Je n'avais encore jamais préparé cette spécialité catalane, pourtant je connaissais bien la tradition. Il était donc temps que je m'y mette et j'ai acheté tous les ingrédients pour la préparer le dimanche de Pâques. J'ai légèrement modifié la recette affichée à Carrefour après l'avoir comparée à d'autres dans mes livres de cuisine catalane.
A la place de la saucisse sèche j'ai acheté de la saucisse Catalane fraîche. 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

œufs
1 tranche de poitrine de porc salée et séchée
2 boudins noirs
300 g environ de saucisse fraîche catalane
3 artichauts violets poivrade 
du Roussillon tournés et émincés
2 oignons tendres
3 asperges vertes
3 càs d’huile d'olive
persil

Préparation :

Débiter la poitrine de porc en dés, le boudin et la saucisse en rondelles épaisses
Tourner les artichauts et couper en lamelles (la technique ici)
Les asperges vertes ne nécessitent pas être épluchées; couper les asperges juste en rondelles et garder les pointes entières
Emincer les oignons tendres
Casser les œufs et les battre en omelette, assaisonner de sel et de poivre
Faire chauffer l'huile dans une grande poêle et faire blondir le lard, la saucisse fraîche et les tranches de boudin
J'ai fait revenir les tranches d'artichauts, les rondelles et pointes de asperges et les oignons tendres dans une autre poêle dans un filet d'huile
Une fois les légumes et la charcuterie cuits les mélanger ensemble
Verser ensuite les œufs battus dessus et cuire l'omelette 

Vous  pouvez retourner l’omelette à l'aide d'un plat peu profond
J'ai parsemé mon omelette avec quelques feuilles de persil.


Antoine Tato Garcia est un auteur, compositeur, interprète Perpignanais, fervent ambassadeur de la rumba catalane. Hélas pas de vidéo disponible de ce duet avec Agnès Jaoui.               

lundi 5 avril 2021

Quesadilla

Les wraps, tortillas et piadines se prêtent à merveille à finir des restes que vous avez au frigo. Je vous présente une recette de 2019 que je n'avais pas encore publiée sur mon blog. Dans mon frigo j'avais 2 saucisses chorizo à cuire, quelques haricots bruns déjà cuits, 1 pêche en conserve, une reste de corned beef et des restes de fromages. Je sais que mon mélange est un peu loufoque, mais le résultat fut bon.


Ingrédients :

2 saucisses chorizo à cuire
1 poivron vert
quelques haricots bruns cuits
1 pêche de conserve
reste de corned beef
épices tandoori
quelques pois chiches cuits
persil
crème fraîche
fromage râpé
2 tortillas

Préparation :

Préchauffer le four à 200°/chaleur tournante à 180°

Cuire les saucisses de chorizo, puis les couper en tranches, réserver
Dans l'huile des saucisses de chorizo faire revenir le poivron vert coupé en lanières
Il me restait des épices tandoori que j'avais préparées pour une autre recette, que je vous donne ci-dessous, sinon achetez des épices tandoori déjà préparées

Epices tandoori :

*Je n'avais pas envie d'acheter de la poudre tandoori et avec toutes les épices que j'ai déjà à la maison j'ai pu préparer ma propre poudre tandoori :

1/8 c. à café de cannelle moulue
1/4 c. à café de cardamome moulue
1/8 c. à café de clous de girofle moulus
1 c. à café de cumin moulu
1 c. à café de coriandre moulue
1 c. à café de curcuma moulu
1 c. à café de gingembre moulu
1 c. à café de paprika doux
1/8 c. à café de poivre de Cayenne
1/4 c. à café de poivre noir du moulin
1/2 c. à café de sel
3 gousses de cardamome écrasés

Mélanger dans une poêle les tranches de saucisses chorizo cuites, le poivron, les haricots bruns, la pêche, les épices tandoori, les pois chiche et une partie du persil

Séparément chauffer la crème fraîche et y faire fondre le fromage râpé
Tartiner la moitié du mélange crème fraîche et le fromage sur 1 tortilla
Huiler un moule rond de 26 Ø
Y déposer la première tortilla et couvrir avec la sauce chorizo, poivron ..;
Poser le 2me wrap dessus
Garnir l'ensemble de la sauce au fromage à laquelle on aura ajouté le reste du persil émincé.
Enfourner pendant 15 minutes.

Gaia est une chanteuse italienne, fille d'un père italien et d'une mère brésilienne. Elle chante souvent en un mix de brésilien et d'italien.


Sono indecisa tra me e te
Tra il Muay thai e il karate
Se rubarti nei musei, a cena con i tuoi
La cosa strana è che se faccio queste cose tu ci sei
Sapore maravilha
Cola rimmel dalle ciglia
Poi mi parli un po' di Coco Chanel
Coco Chanel, Coco Chanel
Forse è meglio se ci perdiamo di vista
Ti chiedo scusa, tra noi è stata una svista
A cadere su questo divano siamo i primi in lista
Fammi vedere San Paolo
Fammi vedere se poi ci perdiamo
Rissa per strada, portami a casa
Verso l'esquina di Campo Belo
Eppure aggiungo il guaranà
A questo gin con l'acqua tonica
Sarei da sola adesso se non ti dicessi, se non ti dicessi
Sono indecisa tra me e te
Tra il Muay thai e il karate
Se rubarti nei musei, a cena con i tuoi
La cosa strana è che se faccio queste cose tu ci sei
Sapore maravilha
Cola rimmel dalle ciglia
Poi mi parli un po' di Coco Chanel
Coco Chanel, Coco Chanel
Guardo il soffitto c'è una bella vista
Ti parlo di Dio, di noi a Bahia, mi esplode la testa
Fammi vedere San Paolo
Fammi vedere se poi ci perdiamo
Giuro che poi litighiamo
Giuro che poi lì ti amo
L'anima pesa quattro pence
La nostra anima ha no chance
E forse ora ci trovo un senso
Ora che siamo io e te
Sono indecisa tra me e te
Tra il Muay thai e il karate
Se rubarti nei musei, a cena con i tuoi
La cosa strana è che se faccio queste cose tu ci sei
Sapore maravilha
Cola rimmel dalle ciglia
Poi mi parli un po' di Coco Chanel
Coco Chanel, Coco Chanel
Coco Chanel, Coco Chanel
Coco, Co-Co-Coco, Coco Chanel

samedi 3 avril 2021

Zoervleisj - Viande de bœuf marinée dans du vinaigre de vin blanc

Je m'intéresse aux recettes du terroir néerlandaises et je suis tombée sur celle du Zoervleisj dans le magazine néerlandais Allerhande. Le chef doublement étoilé Michelin Erik van Loos nous offre cette recette, un plat de son terroir d'origine qui fait partie de la grande famille des plats de viandes braisés, comme la carbonade flamande et le bœuf bourguignon. Cependant, au Pays-Bas, la viande n’est pas cuite avec de la bière ou du vin mais du vinaigre, ce qui donne son nom à ce plat, littéralement “viande aigre”, mais rassurez-vous, l’ajout de pain d’épices et de sirop adoucit largement le goût de ce plat. 

Le chef Eric van Loo est originaire de la province du Limbourg située dans le sud des Pays-Bas dont la cuisine sent déjà un peu la Belgique. Il est depuis 2006 propriétaire du Restaurant Parkheuvel à Rotterdam où il a obtenu 2 étoiles Michelin. 

Je n'ai jamais goûté ce plat dans un restaurant, donc j'ignore quel devrait être sa saveur, mais j'ai essayé de mettre en balance l'aigre et le doux et mon invité du mercredi et moi-même avons beaucoup apprécié le résultat.
Je n'ai pas suivi la recette à la lettre car je craignais que le résultat soit trop sucré à mon gout, je n'ai donc pas mis le sucre brun, ni le vinaigre balsamique et j'ai servi les petits oignons séparément. *Le sirop de pommes est une mélasse qui n'existe pas en France, il me semble, mais on trouve ici une mélasse à base d'un mélange de pommes et de poires qui fera très bien l'affaire : le sirop de Liège.



Ingrédients :

3 oignons émincés
800 g de bœuf à braiser
4 clous de girofle
3 feuilles de laurier
10 grains de poivre écrasés
1 pincée de noix de muscade en poudre
150 ml de vinaigre de vin blanc
4 càs d'huile d'arachide
2 càs de sirop de pommes*
1 càs de sucre vergeoise brune
2 càs d'oignons blancs au vinaigre
50 g de pain d'épices coupé en cubes
40 ml de vinaigre balsamic

Préparation :

Dans un saladier mélanger l'oignon avec la viande, les clous de girofle, les feuilles de laurier, le poivre et a noix de muscade (j'ai mis les épices dans un filtre à thé)
Ajouter le vinaigre de vin blanc et ± 350 ml d'eau afin de presque couvrir la viande
Couvrir le saladier et laisser mariner 48 heures au frigidaire

Filtrer la marinade en isolant la viande et les oignons
Chauffer 2 càs d'huile et faire rissoler la moitié de le viande et l'oignon
Réserver
Faire rissoler l'autre moitié de viande
Déglacer avec un peu de la marinade
Laisser mijoter la viande à couvert sur feu très doux pendant 1½ heure

Surveiller que la viande ne dessèche pas en ajouter la marinade si nécessaire
Ajouter le sirop de pommes, le sucre brun, les oignons au vinaigre, le pain d'épices et le vinaigre balsamic
Continuer à laisser mijoter la viande encore 1 heure
Ajouter de la marinade si besoin
Mélanger de temps en temps

Goûter si l'aigre et le doux sont en balance et si besoin ajouter du vinaigre balsamic, du sucre, du poivre, du sel ou du pain d'épices. (voir mon introduction)

Cette viande en sauce se mange sans faute avec de grosses frites (voir la recette du chef ici) et de la compote de pommes.

Servir les frites dans les assiettes, couvrir avec la viande en sauce et accompagner de compote de pommes et de la mayonnaise (les deux faites maison).