Nombre total de pages vues

dimanche 28 février 2021

Le Tik Tok Viral Tortilla Hack ou ...

Ou comment ne pas mourir idiot. 

C'est le conseil que ma sœur m'a donné hier au téléphone : Il fallait que je découvre sans faute le dernier cri quant à la préparation des wraps qui circule en ce moment à toute vitesse sur le net : le Tik Tok Viral Tortilla Hack. Et mieux que de m'expliquer de quoi il s'agissait elle m'a envoyé l'article qu'elle venait de publier sur son blog. Et voilà, cela tombait bien, car j'avais acheté un paquet de 12 wraps que j'avais préparés peu à peu, mais il m'en restait quelques uns, ce qui me permettait de tester tout de suite la hype du moment et de faire enfin parti des "influenceurs" du blogosphère. 😂

Ce qui change, c'est la façon de plier votre wrap : d'habitude je les pliais en deux ou je superposais deux wraps, mais maintenant il faut les plier en quatre si vous ne voulez pas être considéré ringard. 



C'est amusant à faire. Ensuite on peut les cuire au beurre dans la poêle d'après ce que j'ai lu par ci, par là, ou bien dans le grill contact. 

Et les variantes (surtout à ne pas confondre avec les variants !!) sont inépuisables. J'imagine que mes petites filles adoreraient manger au petit déjeuner ou au goûter un tortilla à la banane, nutella, fraises et cream cheese. Quelques idées dans cette vidéo :


Ingrédients pour un tortilla :

J'ai garni les quatre quarts de mon tortilla avec du thon en boîte, du fromage, un œuf brouillé et de la purée de piments (sambal). C'est une recette anti gaspi car on peut utiliser les restes du frigo : fromage, une tomate, une reste de sauce ...
Préparation :

On coupe un tortilla 1 fois jusqu'au centre et on couvre chaque quart d'un ingrédient au choix
A partir de la coupure on plie le quart sur le quart suivant, puis sur le quart suivant  et terminer le pliage sur le dernier quart. Vous obtenez donc un quart de wrap en plusieurs étages.

On peut ensuite le cuire dans la poêle avec un peu de beurre ou bien utiliser votre grill contact comme j'ai fait

Voici la version cuisson au beurre dans la poêle avec tomates, fromage, un reste de sauce romesco et du thon :










 

samedi 27 février 2021

Quesadilla de Nigella Lawson

 


J'ai toujours un paquet de wraps au frigidaire. Tellement pratique si on a un petit creux mais pas envie de cuisiner. On peut les agrémenter avec tant d'ingrédients et varier à l'infini. Dans sa recette Nigella plie un wrap en deux. Comme j'avais de l'appétit j'ai utilisé deux wraps que j'ai posés l'un sur l'autre et en doublant la quantité de farce au milieu.

Ingrédients pour 1 quesadilla :

1 wrap
1 tranche de jambon
3 tranches de piment jalapeno (ou simplement du piment vert) 
50 g de cheddar râpé
1 oignon de printemps coupé en fines rondelles
6 feuilles de coriandre fraîche
huile d'olive

Préparation :

Chauffer une plaque à griller en fonte
Couvrir le wrap avec une tranche de jambon
Sur une moitié seulement étaler les tranches de piment, les rondelles d'oignon et le fromage râpé
Garnir avec les feuilles de coriandre
Plier le wrap en deux, c'est à dire plier le côté sans fromage sur l'autre moitié
Vous obtiendrez une demie lune
Badigeonner les deux côtés avec un peu d'huile et poser sur la plaque chaude et griller 1 minute de chaque côté
Couper en trois triangles et servir éventuellement avec une salsa.

vendredi 26 février 2021

Cookies américains

Les quelques cookies qui restaient au bout d'une heure ...


Ma petite fille française (j'ai aussi une petite fille néerlandaise) qui a déjà 13 ans aime bien faire de la pâtisserie quand elle est chez moi. Cette semaine elle a voulu faire des cookies. Elle avait choisi une recette sur internet. Elle a eu de la chance, car j'avais tous les ingrédients à la maison. Pendant qu'elle se met à préparer la pâte son père me propose qu'on aille se promener au front de mer avec mon autre petite fille qui vient d'avoir 4 ans et qui adore faire du vélo. Actuellement c'est le printemps ici et nous n'étions donc pas les seuls à profiter du beau temps. 

Quand nous sommes rentrés la grande avait fini sa pâte et m'attendait car elle n'avait pas trouvé le papier cuisson. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de la prendre en photo pendant qu'elle préparait sa pâte. Elle m'a montré le lien vers la recette qu'elle avait choisie et que je vous donne ci-dessous.

Ingrédients :

220 g de farine
15 g de sucre blanc
185 g de sucre vergeoise brune
œuf
115 g de beurre mou
½ càc de levure chimique
½ càc de bicarbonate de soude (alimentaire)
1 càc de vanille en poudre
1 pincée de sel
200 g de pépites de chocolat

Préparation : 

Préchauffez votre four à 140°C
Sortez la grille
Mélangez le beurre mou avec les sucres, et l’œuf, jusqu’à une pâte souple et homogène
A part, mélangez la farine, la levure, le bicarbonate, la pincée de sel et la vanille
Ajoutez ce dernier mélange au premier
Bien mélanger pour avoir une pâte épaisse et qui sera malléable à la main
Ajoutez 1/3 des pépites
Sur la grille du four déjà sortie, mettez du papier cuisson
Répartissez sur chaque boule les pépites restantes
Enfournez pour 15 minutes, 17 maximum 
En fin de cuisson, les cookies n’ont pas l’air cuits, c’est normal
Ne tombez pas dans la piège de les remettre
Le bord doit être à peine doré, et le centre tout mou
Il faut les laisser refroidir et ça va durcir
Ils seront parfaits
Refroidir une demi-heure au moins. 

Le lendemain matin j'ai demandé à ma petite fille ce qu'elle voulait au petit déjeuner : "Je n'ai pas faim mamy", mais elle s'est goinfrée des cookies qui restaient ... 

Déjeuner en paix 

jeudi 25 février 2021

Salade sicilienne d'oranges sanguines


Dans le passé j'ai déjà mis sur mon blog cette salade, mais cela vaut le coup de mettre de nouveau les projecteurs sur cette délicieuse salade et surtout parce qu'il faut en profiter maintenant : c'est la saison des oranges sanguines.

Ces oranges me rappellent un séjour en Sicile avec ma sœur. Nous avions réservé des agriturismo à plusieurs endroits de l'ile, dont celui-ci où notre hébergement donnait sur des champs d'orangers dont les parfums embaumaient notre chambre :

Vivement un prochain voyage en Italie !

Epicerie à Toarmina

Céramiques siciliennes


Ingrédients :


4 oranges sanguines
1 oignon de printemps
2 cuillères à soupe d’olives noirs dénoyautées
persil 
huile d’olive 
sel et poivre

Préparation:


Pelez les oranges et ôtez les pépins s'il y en a. 
Coupez les en rondelles de 1 cm et disposez-les sur une grande assiette.
Coupez en rondelles les olives noires, hachez l'oignon frais et le persil.
Parsemez sur les oranges.
Faites une vinaigrette avec l'huile d'olive, le sel et le poivre. 
Arrosez vos oranges avec la vinaigrette.
Laissez reposer 10 minutes à température ambiante avant de servir.


Marché à Palerme


Taormina


mercredi 24 février 2021

Fish Fingers Bhorta - Bâtonnets de poisson panés aux parfums de l'Inde

Quand j'ai lu cette recette dans le dernier livre sorti de Nigella Lawson " Cook, eat, repeat"  j'ai eu tout de suite envie de la préparer à cause de sa bizarrerie : Qui eut cru qu'elle nous proposerait un jour une recette avec des bâtonnets de poisson panés ? Elle même n'y aurait jamais cru si elle n'avait pas découvert une recette similaire sur le site d'une bangladaise. Et qui eut cru que cette recette justement à cause de cet ingrédient que je n'utilise jamais dans ma cuisine m'intriguerait tant que je me suis laissé séduire par Nigella ? Et j'avoue sincèrement : je n'ai pas regretté. J'ai vraiment aimé, mais bien sûr si on veut améliorer sa recette on peut mettre du poisson frais pané, mais j'aime bien succomber de temps en temps à la facilité. Et regardez les couleurs ! N'est-ce pas une jolie nature morte ?


Ingrédients pour 2 personnes :

Pour les oignons au vinaigre :

½ oignon rouge
vinaigre de vin rouge ou du jus de citron pour couvrir

Pour le ou la (?) bhorta, bharta, bhurta ...

300 g d'oignons jaunes
2 piments rouges
2 gousses d'ail
1 càs de gingembre râpé
12 bâtonnets de poisson pâné
3 càs d'huile végétale
2 càs de moutarde anglaise
2 càc de sel
125 g de jeunes pousses d'épinards (j'ai utilisé des épinards congelés que j'ai décongelés auparavant)
1 citron vert
3 càs de coriandre fraîche

Préparation :

Préparer l'oignon rouge au vinaigre au moins deux heures d'avance, même la veille
Couper l'oignon en demi lunes et couvrir avec le vinaigre, couvrir et réserver

Préchauffer le four à 200° chaleur tournante
Couper les oignons jaunes en demi lunes, épépiner les piments et couper en rondelles, couper l'ail, râper le gingembre

Enfourner les bâtonnet de poisson pané encore congelés sur une plaque au four pendant 20 à 25 minutes pour que la panure devienne très croustillante

Faire rissoler les oignons jaunes dans l'huile dans un wok ou une poêle préchauffée pendant 20 minutes tout en mélangeant jusqu'à ce qu'ils deviennent dorés
Ajouter les rondelles de piment er mélanger pendant 3 minutes, le gingembre et l'ail, cuire encore 2 à 3 minutes, mélanger et ajouter un peu de jus de citron vert

Sortir les bâtonnets de poisson du four et couper en morceaux à l'aide d'une spatule. Je les ai laissés un peu plus grands que Nigella qui les a plutôt écrasés
Ajouter les morceaux dans le wok et mélanger avec tous les ingrédients
Garnir avec les feuilles de coriandre

Servir et garnir avec les oignons au vinaigre.

mardi 23 février 2021

Chou fleur au curry de Jamie Oliver

Dans le passé j'ai vu quelques recettes du dernier livre "Veg" de Jamie Oliver à la chaîne "My Cuisine", dont celle-ci que j'ai adaptée à ce que j'avais dans le tiroir de mon frigo. Jamie avait utilisé des aubergines que j'ai donc remplacées par du chou-fleur. Pour le reste j'ai suivi la recette à la lettre.

Ingrédients pour 6 personnes :

oignon
4 gousses d’ail
4 cm de gingembre
1/2 bouquet de coriandre fraîche (15 g)
piments rouges frais
1 càc de chaque épice :  graines de cumin, graines de moutarde, curcuma en poudre,  garam masala et graines de fenugrec
1 grosse poignée de feuilles de curry fraîches
huile d’arachide
2 càs bombées de beurre de cacahuètes croustillant
1 càs de chutney de mangue
2 càs de pâte de tamarin
12 aubergines little fingers (800 g en tout) que j'ai donc remplacées par un chou-fleur
1 boîte de lait de coco allégé (400 g)
250 g de tomates cerise mûres de différentes couleurs

Préparation :

Préchauffez le four à 190 °C. 
Pelez l’oignon, l’ail et le gingembre, mettez-les dans un robot multifonctions avec les tiges de coriandre et les piments (épinés, si vous le souhaitez) et mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte fine. 
Placez les épices et les feuilles de curry dans un plat à four de 25 x 35 cm avec 2 cuillères à soupe d’huile et faites revenir sur feu doux de votre feu pendant 1 minute ou jusqu’à ce que les épices parfument votre cuisine, en remuant constamment.
 
Ajoutez dans ce plat la pâte mixée et poursuivez la cuisson 5 min ou jusqu’à ce que ce soit tendre, en remuant régulièrement. 
Incorporez le beurre de cacahuètes, le chutney de mangue et la pâte de tamarin.
Assaisonnez avec une bonne pincée de sel marin et de poivre noir, ajoutez un peu d’eau, si nécessaire, pour déglacer le plat.

Couper le chou-fleur en petits bouquets et mélangez-les généreusement avec la pâte en les  disposant dans le plat 
Placez le plat sur feu moyen et faites revenir pendant 5 min en retournant les bouquets de chou-fleur à mi-cuisson
Ajoutez le lait de coco
Coupez grossièrement les tomates et éparpillez-les dessus. 
Assaisonnez bien avec du sel et du poivre et portez à ébullition. 



Couvrez avec du papier d’aluminium et faites cuire au four pendant 40 min ou jusqu’à ce que la sauce ait réduit et se soit épaissie et que le chou soit cuit
Retirez le papier d’aluminium à mi-cuisson. 
Assaisonnez à la perfection et garnir de feuilles de coriandre.
A servir avec du riz moelleux, des papadums, ou du yaourt et un peu plus de piment frais.

.

lundi 22 février 2021

Riz jaune au poulet - Arroz amarillo con polo (plat cubain)

       


Ingrédients :

 

1 kg de poulet
500 g de riz 
1,5 l de bouillon de légumes
huile pour la cuisson
100 g de concentré de tomate
2 citrons verts
2 gousses d’ail
2 oignons de taille moyenne
1 poivron rouge
20 g de feuilles de coriandre
1 feuille de laurier
cumin moulu
15 g de curcuma
sel
poivre
1 piment rouge (selon le goût)



 
Préparation :
 
Passer le poulet à l’eau froide, puis le sécher et le découper en morceaux
Peler les gousses d’ail et les écraser au mortier
Presser le jus des citrons verts
Préparer une marinade avec l’ail, le jus de citron vert, du sel et du poivre
Y faire mariner les morceaux de poulet pendant une heure environ.



Eplucher les oignons, laver le poivron puis le détailler en petits dés
Retirer les morceaux de poulet de la marinade et les égoutter
Dans une grande cocotte, faire chauffer de l’huile y faire revenir les morceaux de poulet à feu vif
Ajouter ensuite les morceaux d’oignon et de poivron, faire revenir brièvement, puis ajouter le bouillon plus une partie de la marinade
Laver les feuilles de coriandre à l’eau froide et les sécher
Ajouter au bouillon, ainsi que la feuille de laurier
Enfin, incorporer le concentré de tomate et cuire à petit feu pendant une demi-heure environ.


Si vous aimez les plats relevés, vous pouvez ajouter du piment rouge :

couper le piment en deux 2 dans la longueur, éliminer les graines puis détailler la chair en fines lanières
Ajouter en même temps que les autres légumes


Laver le riz à grande eau et laisser égoutter
Verser dans une grande casserole remplie d’eau, ajouter le curcuma
Laisser mijoter à petit feu 15 à 20 minutes en remuant de temps à autre
Le riz est prêt lorsque toute l’eau a été absorbée
Rectifier l’assaisonnement avec du sel, du poivre et du curcuma.

dimanche 21 février 2021

Skrei ou cabillaud aux endives


Quand je vois du skrei à la poissonnerie j'en profite, car il  est seulement disponible entre janvier et avril. Donc c'est le moment ! Chez mon poissonnier on ne le vendait qu'en darnes parce que ce poisson est aussi très apprécié pour la saveur de sa peau. Je me suis inspirée d'une recette d'un magazine néerlandais du supermarché "Jumbo". Vous pouvez remplacer le skrei par du cabillaud.

Ingrédients :

4 darnes de skrei
quelques pommes de terre ratte non épluchées
800 g d'endives coupées en longues lamelles
2 càs de farine
75 g de beurre
le jus d'un ½ citron
125 g de crème fraîche
1 càs de moutarde à l'ancienne
1 càs de sirop de gingembre

Préparation :

J'ai cuit mes pommes de terre au micro-ondes et épluchées après
Saler et poivrer les darnes de poisson
Fariner les darnes
Faire fondre 50 g de beurre dans une poêle et faire dorer les darnes pendant 5 à 6 minutes en les retournant au bout de 3 minutes
Réserver le poisson sous du papier aluminium

Rincer la poêle et faire fondre le beurre restant et y faire revenir les endives sur feu vif pendant 3 à 4 minutes tout en remuant
Ajouter la creme fraîche, le jus de citron, la moutarde et le sirop de gingembre et continuer la cuisson encore 1 minute sur feu doux
Saler et poivrer

Répartir les endives sur 4 assiettes, poser le poisson à côté ainsi que les pommes de terre
Garnir de quelques feuilles de persil.

Petite anecdote par rapport à la vidéo ci-dessous : George Ezra chante à la fin de chaque couplet : "I'd leave it all". Un présentateur à France Bleu Roussillon après avoir passé la chanson, annonce que le chanteur parle de sa libido... J'admets qu'on pourrait croire qu'il chante "My libido" à la place de "I'd leave it all". Suite à ça j'ai envoyé un mail au présentateur pour l'aviser de son erreur et pour qu'il ne fasse plus la même gaffe ! Il ne m'a pas répondu.

Il s'agit ici de ce qu'on appelle en France "hallucination auditive" : Entre ce qu’un chanteur chante et ce que nos oreilles entendent, il existe parfois un gouffre gigantesque et hilarant. En particulier quand les interprètes chantent dans une langue étrangère ! Ici quelques exemples. En néerlandais on appelle ce phénomène "mamma appelsap". Pour mes lecteurs bataves ici un exemple en notre langue.

   


My house in Budapest
My hidden treasure chest
Golden grand piano
My beautiful Castillo
You
You
I'd leave it all
My acres of a land
I have achieved
It may be hard for you to
Stop and believe
But for you
You
I'd Leave it all
Give me one good reason
Why I should never make a change
And baby if you hold me
Then all of this will go away
My many artifacts
The list goes on
If you just say the words
I'll up and run
Oh, to you
You
I'd leave it all
Give me one good reason
Why I should never make a change
And baby if you hold me
Then all of this will go away
Give me one good reason
Why I should never make a change
Baby if you hold me
Then all of this will go away
My friends and family
They, don't understand
They fear they'd lose so much
If you take my hand
But, for you
You
I'd lose it all
Give me one good reason
Why I should never make a change
And baby if you hold me
Then all of this will go away
Give me one good reason
Why I should never make a change
And baby if you hold me
Then all of this will go away
My house in Budapest
My hidden treasure chest
Golden grand piano
My beautiful castillo
You
You
I'd leave it all

samedi 20 février 2021

Quesadilla au guacamole, fromage frais et pousses de haricots mungo


Pour terminer mes pousses de haricot mungo j'ai cherché une recette sur le site du producteur indiqué sur l'emballage. 

Ingrédients :

400 g de pousses de haricot mungo
16 tortillas
1 oignon rouge
12 tomates cerises
2 avocats bien mûrs
½ poivron jaune
250 g de cheddar râpé
100 g de crème fraîche épaisse
1 bouquet de coriandre fraîche
1 càc de gingembre en poudre
1 càc de paprika
2 càc de cumin en poudre
sel et poivre
le jus d'un citron
quelques gouttes de tabasco

Préparation :

  1. Préparer le guacamole en écrasant les avocats, puis ajouter le gingembre, le paprika et le cumin
    Assaisonner de sel et de poivre, de Tabasco si souhaité
    Ajouter 100 g de pousses de haricot mungo et mélanger la préparation
    Ajouter un filet de jus de citron, couvrir et réserver au frais.


  2. Éplucher et hacher finement l’oignon rouge
    Laver et hacher finement la coriandre
    Couper le demi poivron en cube de 1 cm et les tomates cerises en fines lamelles.

  3. Dans un grand saladier, mélanger ensemble le fromage râpé, la crème, les pousses de haricots mungo restantes, l’oignon rouge, la coriandre et le poivron

  4. Répartir ce mélange sur 1 tortilla, couvrir d'une deuxième tortilla

  5. Presser légèrement

  6. Faire chauffer une poêle antiadhésive sans ajout de matière grasse
    Lorsqu’elle est bien chaude, disposer les quesadillas et retourner régulièrement jusqu’à ce que le fromage ait complètement fondu.

Servir la guacamole à part

(J'avais mal lu la recette et j'ai tartiné tous les ingrédients sur les tortillas, au lieu de servir le guacamole séparément, mais ce fut bon quand-même)

vendredi 19 février 2021

Minestra 'e Merca

La Merca est un fromage de brebis sarde qui ressemble un peu à la feta par laquelle vous pouvez la remplacer si vous n'en trouvez pas. De son dernier voyage en Sardaigne Leo m'en a rapporté : 4 morceaux emballés sous vide. J'ai congelé 3 morceaux pour d'autres recettes à faire. Jusqu'ici je n'ai trouvé que des recettes de soupes. Cette recette prévoit en dehors du lard 1 verre d'huile d'olive, cela me semblait beaucoup, je n'en ai pas mis autant.

Ingrédients :

200 g de merca
250 g de chou blanc
250 g de pommes de terre
fregolina sarde :

2 tomates mûres 
un verre d'huile d'olive extra vierge
du lard coupé en menu morceaux (j'ai utilisé de la Colonnata)
poivre
basilic

Préparation :

Dessaler la merca pendant 1 heure dans de l'eau
Mettre les pommes de terre coupées en cubes et le chou coupé finement dans une casserole d'eau
Dès que l'eau bout ajouter les tomates quelques secondes, enlever leur peau et les graines, puis couper la chaire en morceaux
Rajouter les tomates ainsi que le basilic dans la casserole
(J'ai ajouté un cube de bouillon de légumes)

Dans une poêle faire rissoler le lard avec un peu (1 verre !) d'huile d'olive
J'ai utilisé de la Colonnata qui fond presque complètement, je ne vois pas trop l'intérêt d'ajouter tant de l'huile d'olive

Vérifier la cuisson des légumes et ajouter les fregola et le lard un peu avant la fin de la cuisson
J'ai ajouté également quelques pâtes farfalle
A la fin de la cuisson éteindre le feu et ajouter la merca dessalée et écrasée
Vérifier l'assaisonnement, j'aime bien poivrer généreusement

Laisser reposer quelques minutes avant de servir

Dans l'assiette ajouter un filet d'huile d'olive et des feuilles de basilic fraîches.

jeudi 18 février 2021

Sajoer de choux de Bruxelles


Le sajoer est un plat indonésien à base de légumes et de lait de coco. Janneke Vreugdenhil, journaliste culinaire néerlandaise et auteure de livres de cuisine, a sorti récemment un livre de cuisine "La Bible de la cuisine néerlandaise". Non je ne l'ai pas (encore) acheté, mais j'ai suivi un peu la promotion de son livre et alors à ma surprise elle y publie cette recette indonésienne ! A vrai dire ce n'est pas vraiment une surprise pour moi. J'ai écrit déjà à plusieurs reprises ici que la cuisine de notre ancienne colonie l'Indonésie, a été adoptée à 200% par les néerlandais dans leur cuisine. On utilise même dans le language culinaire les termes indonésiens pour les épices et les légumes. Ils sont rentrés dans la langue néerlandaise et je trouve cela fabuleux. Et dans les livres de cuisine on utilise souvent le terme indonésien avec entre parenthèses la traduction en néerlandais, ou même sans la traduction. 

Dans cette recette on prépare des légumes de base de la cuisine néerlandaise : les pommes de terre et les choux de Bruxelles, mais accommodés avec des ingrédients indonésiens.

Ingrédients :

2 gousses d'ail 
2 échalotes coupées en quatre
4 cm de gingembre coupé en tranches
1 càs de sambal manis (purée de piment)
1 càs de sucre vergeoise brune
3 càs d'huile d'arachide
600 ml de lait de coco
600 ml de bouillon de légumes
4 pommes de terre à chair ferme, épluchées et coupées en cubes
500 g de choux de Bruxelles, les gros coupés en deux
2 branches de citronnelle écrasées et nouées
œufs
jus de citron
100 g de germes de haricots de mungo
de la livèche (céleri feuille)

Préparation :

Préparer un boemboe (mot indonésien pour désigner un mélange d'épices et légumes réduit en pâte). Ecraser au mortier l'ail, les échalotes, le gingembre, le sambal, le sucre et une pincée de sel afin d'obtenir une pâte.
Chauffer l'huile dans le wok ou dans une sauteuse et y faire revenir le boemboe pour libérer ses saveurs
Ajouter le lait de coco, le bouillon, les pommes de terre, les choux de Bruxelles et le sereh (citronnelle)
Porter à ébullition, baisser le feu et laisser cuire environ 20 à 25 minutes

Cuire les œufs 10 minutes, écailler et couper en deux

Vérifier l'assaisonnement des légumes, ajouter un peu de jus de citron

Répartir le sajoer sur 4 bols ou assiettes creuses, poser dans chaque bol deux moitiés d'œufs, garnir de feuilles de livèche
Servir avec du riz et un petit bol de purée de piment à part.


Pour oublier la solitude pendant le coronavirus plusieurs artistes néerlandais ont écrit une chanson sur l'amitié

mercredi 17 février 2021

Frico - Tortino di formaggio Montasio alla friulana - 0melette au fromage


Le Montasio est un fromage de lait de vache AOP de la région du Frioul-Vénétie en Italie qui se vend chez Lidl pendant la semaine italienne. Sur le site du fabricant j'ai trouvé cette petite recette. C'est très bon, mais alors très très copieux ! C'est une omelette aux pommes de terre et oignons. Idéal pour les journées froides.

Ingrédients : 

200 g de Montasio AOP
1 oignon frais
1 pomme de terre nouvelle
beurre
huile d'olive extra vierge
sel et poivre

Préparation :

Cuire la pomme de terre non épluchée dans de l'eau salée
Faire revenir l'oignon émincé dans un peu de beurre et d'huile d'olive dans une poêle de 16 cm de diamètre
Eplucher la pomme de terre, couper en tranches et ajouter à l'oignon
Sale et poivrer
Laisser prendre du goût
Couper le fromage en lamelles ou cubes pour faciliter la fonte et ajouter dans la poêle
Laisser sur le feu, le temps que le fromage dore et croustille
La recette prévoit d'accompagner cette omelette de polenta, ouf ...
Je dirais plutôt une salade verte.


 Qu'est ce que tu as mis dans mon café ?

mardi 16 février 2021

Pain de seigle aux graines

 

Voici une recette présentée par Fulvio Martino dans l'émission E sempre mezzogiorno  à la Rai Uno que je regarde régulièrement en direct ou en replay. Comme la farine que j'achète d'habitude au moulin aux Pays-Bas est presque finie j'en profite pour tester des farines que je peux trouver dans les commerces en France.

Ingrédients :

275 g de farine de seigle
25 g de farine de seigle toastée
200 g de farine T 45
5 g de levure de bière fraîche
400 g d'eau
15 g de miel
12 g de sel
100 g de graines (pour moi tournesol et lin)

Préparation :

Mélanger la farine de seigle, la farine de seigle toastée et la farine T 45
Ajouter la levure de bière dissoute dans un peu d'eau tiède
Ajouter alors une grande partie de l'eau et le miel et mélanger le tout à l'aide d'une cuillère
Ajouter alors le sel et le reste de l'eau
Quand la pâte est homogène ajouter une partie des graines et pétrir dans la pâte

Couvrir et laisser reposer 2 heures à température ambiante

Former de la pâte un boudin de la taille du moule, le rouler dans le reste des graines et poser dans le moule à pain bien graissé
Couvrir et laisser monter la pâte jusqu'au bord du moule


Préchauffer le four à 210°

Enfourner le pain pendant 50 minutes
Fulvio démoule le pain et le remet au four sans moule 15 minutes à 180°. Je pense que pour mon pain cela n'a pas été utile, car il était déjà assez cuit à mon avis.