Nombre total de pages vues

samedi 29 septembre 2018

Zuppa con polpettine - Soupe italienne aux boulettes

Une variante du minestrone. Voilà une soupe comme je les aime. Et j'adore les petites pâtes en forme de riz ! Et si en ce moment vous ne trouvez plus des  fèves et des petits pois frais sur les étals du marché, rien n'empêche des les prendre en congelé.

Ingrédients :

2 tomates bien mûres
1 oignon
100 g de petits pois frais
50 gr de fèves vertes pelées
100 g de carottes
200 g de pommes de terre
1 cube de bouillon de légumes
150 g d'orzetto ou risetti (petites pâtes italiennes en forme de grains de riz)
1 càs de concentré de tomates
2 càs d'huile d'olive

Pour les boulettes :

200 g de restes de viandes cuites (veau, porc, bœuf)*
1/2 oignon pelé et haché
5 cl de lait
1/2 càc de cumin en poudre
1/2 càc de paprika en poudre
1 oeuf
quelques feuilles de persil frais
1 tranche de pain de campagne
sel et poivre

Préparation :

Préparez les boulettes en mixant tous les ingrédients (ajoutez un peu de lait si vous les trouvez un peu sèches et difficilement malléables et mixez à nouveau). (*J'ai pris de la chaire à saucisse et comme elle n'était pas cuite, j'ai fait revenir les boulettes avant de les ajouter à la soupe)
Façonnez des boulettes de la taille d'une noix
Réservez-les au frais
Pelez l'oignon et hachez-le grossièrement
Mondez les tomates, retirez les graines et coupez-les en petits dés
Pelez les carottes et les pommes de terre et coupez-les en cubes
Dans une cocotte, faites chauffer l'huile d'olive, ajoutez l'oignon, laissez-le colorer, puis ajoutez les tomates, mélangez bien et versez le concentré de tomate
Ajoutez les carottes, les pommes de terre et le cube de bouillon de légumes, ajoutez de l'eau à hauteur
Laissez cuire 15 minutes à petits bouillons
Ajoutez les petits pois frais, les fèves et l'orzetto et faites cuire 5 minutes de plus
Ajoutez les boulettes de viande, laissez-les cuire 5 minutes dans la soupe à petits bouillons
Vérifiez l'assaisonnement et ajoutez sel et poivre si besoin est
Servez immédiatement avec quelques feuilles de persil et un filet d'huile d'olive extra vierge.

Recette adaptée du magazine Régal N° 63

jeudi 27 septembre 2018

Circuit Italie du nord Liguria : Genova

jeudi après-midi 12 avril 2018

Nous voilà arrivés à Gênes sous la pluie ce qui a gâché un peu notre dernier jour en Italie. Mais entre les gouttes nous avons quand-même réussi à profiter de quelques moments agréables où nous avons pu nous promener dans la ville sans le parapluie.
 Ce passage sous la Piazza Corvetto a été entièrement dessiné par des enfants.
Dans la Galleria Mazzini nous nous installons à la terrasse du Restaurant Europa. Je consulte le menu, mais ne trouve pas ce que mange un monsieur à une autre table et ce qui me semble bien appétissant. Je demande au serveur si je peux commander la même chose que ce que ce monsieur a dans son assiette. 
Il me confirme en effet que ces artichauts ne figurent pas au menu, mais il va demander au chef s'il en reste.  Oui, il y en a encore. Il m'explique que j'ai fait un bon choix et m'explique que les artichauts sont préparés avec de la marjolaine, du parmesan et de la chapelure. A voir comme ça cela n'a pas l'air trop appétissant, mais j'ai beaucoup aimé. J'ai d'ailleurs préparé après une recette dans ce sens à la maison.
Pour la suite j'ai commande un plat de viande :
Carne all'ucceletto


A la fin du repas le serveur nous porte la note un peu brouillon : pour 5 personnes 90 €, y compris le coperto,  l’apéritif, le vin et le café...  Pas possible, cela fait 18 € par personne. Il est clair que le serveur s'est trompé dans notre avantage. On n'a rien dit bien sûr et on a payé à cœur joie la note. Le serveur s'est rendu compte après coup de son erreur et nous a fait signe qu'il assumait son erreur. C'est bien la première fois qu'on nous présente une note aussi brouillon. Mais cela nous va bien...
Nous allons nous promener du côté du port.
Palazzo San Giorgio
Les décorations en trompe l'oeil datent du 15ième siècle. En écrivant mon article je découvre qu'il y avait un Eataly à 10 pas de ce Palazzo ... Dommage que je ne l'ai pas su. Je n'aurais plus embêté mes co-voyageurs avec mes pici.
Le galion Neptune est un impressionnant bateau pirate, amarré dans le porto Antico. Reconstitué sur le modèle des anciens vaisseaux, il reste célèbre pour avoir été employé dans Pirates (1986), le film de Roman Polanski.

Ce bâtiment joliment décoré se trouve face au port


En passant devant ce porche, toujours dans la quartier du port, ma co-voyageuse a reconnu le nom de la rue. Le hasard a voulu qu'elle avait loué un appartement pour une nuit pour nous 5 dans cette rue. Puisqu'on y était on est allés jeter un coup d’œil pour voir à quoi cela ressemblait.


J'avoue que le quartier ne nous a pas inspiré confiance, en plus on ne trouvait pas le numéro de l'appartement. On commençait à avoir des doutes sur l'existence de cet appartement que nous avions déjà payé d'avance. Peut-être on s'était fait avoir comme cela arrive parfois quand on loue sur internet. On décide d'appeler la propriétaire qui avait l'air tout à fait à l'aise, elle nous explique où trouver l'appartement et comment récupérer la clef. Bon, cela nous a rassurés un peu quand-même.
Voici notre chauffeur ouvre le cadenas avec le code qui nous a été donné au téléphone et nous pouvons récupérer la clef qui se trouve dedans et nous accédons enfin à l'appartement. Vraiment on ne s'y attendait pas du tout. J'ai oublié de faire des photos. L'appartement  était très spacieux, 4 chambres, 2 salles de bains, une grande cuisine équipée, un salon avec télé grand écran. Le tout aménagé avec du goût. En plus à notre disposition plein de documentations sur la ville, les bonnes adresses etc. Nous n'avons pas regretté du tout d'être logés là-bas. Bon, la rue n'était pas top, la plupart des habitants étaient des allochtones, mais finalement cela mettait de l'ambiance dans le quartier. La propriétaire est venue nous rejoindre, une jeune femme tout à fait "comme il faut". Elle nous a indiqué le meilleur endroit pour garer notre voiture en sécurité, elle nous a accompagnés dans le quartier pour nous indiquer les jolis coins à visiter et (très important !) elle nous a donné une adresse où l'on fait le "happy hour" !
Nous avons posé dans l'appartement nos nécessaires de voyage pour 1 nuit et nous avons continué notre balade dans la ville. On regrette de ne pas avoir prévu plus de temps pour visiter Gênes, mais promis, on fera mieux la prochaine fois. En préparant notre voyage on a été trop gourmands, on a voulu tout voir et finalement nous avons survolé un peu la région et je suis sûre qu'on est passé à côté de tant de belles choses. Mais ce n'est pas grave,  nous avons profité à fond de ce voyage et qui sait si un jour on retournera à Milan, Gênes ...
On s'est promené un peu sans but précis et nous sommes tombés sur un des bâtiments de l'Université de Gênes : le Palazzo Balbi Seneraga.
Les étudiants ont de la chance de suivre leurs cours dans des bâtiments aussi somptueux, qui sont d'ailleurs classés au patrimoine de l'Unesco.

Après la visite de la ville, en passant entre les gouttes, on range nos parapluies  et on prend notre apéritif à l'endroit indiqué par la dame qui nous a loué son appartement. On s'est régalés, mais j'admets que cela n'était pas à la hauteur du happy hour à Milan. 

On a trinqué à la fin de nos vacances dans le nord de l'Italie. Le lendemain nous rentrons chacun chez nous. Moi avec mes achats et cadeaux pour ma petite fille. 2 t-shirts dont je vous donne la traduction : "Si maman dit non, alors demande à la grand'mère" et l'autre : "Moi jolie ? Alors tu n'as pas vu ma mère".
Puis j'ai acheté bien sûr du Parmigiano Reggiano, de la polenta, du lard de Colonata , de l'huile d'olive, des olives, un carnet Stradivari...


Ici je remercie Claude et Jean-Jacques, le dernier pour avoir été notre excellent chauffeur, toujours de bonne humeur et Claude qui a préparé les visites et qui a balisé à Gênes pour l'appartement qu'elle avait réservé, et qui était tout compte fait une excellente adresse. Merci à Heidi de nous avoir fait découvrir ce site insolite Il Vittoriale degli italiani. Merci à mes co-voyageurs de leur bonne humeur, de votre gentillesse. Les yeux fermés je repars avec vous à d'autres destinations. Allora, dove andiamo la prossima volta ? 

Baci à tutti.

mardi 25 septembre 2018

Salade aux pêches avec travers de porc aux 5 épices de Lorraine Pascale

Encore une recette de Lorraine Pascale vue sur la chaîne tv "My Cuisine" :

Ingrédients :

pour la salade :

1 sachet de mélange mâche cresson
1 oignon de printemps
billes de mozzarella di bufala
1 pêche
1 piment rouge

pour la vinaigrette :

vinaigre
huile d'olive
gingembre râpé
jus d'un citron
moutarde anglaise en poudre
miel

Mélanger les ingrédients pour la vinaigrette et verser sur la salade
dresser la salade sur les assiettes
garnir avec la mozzarella, la pêche coupée en morceaux, l'oignon et le piment coupé en rondelles

Ingrédients pour les travers de porc :

Pour frotter sur la viande :

1 anis étoilé
1 càc de graines de fenouil
quelques graines de poivre de Sichuan
1 càs de 5 épices
sel

Pour la viande :

1 kilo de travers de porc
quelques oignons de printemps émincés
sel et poivre noir du moulin

Pour le glaçage de la viande :

2 càs d’huile d'olive
un peu de miel
1 à 2 gousses d'ail émincées
150 ml de sauce soja
le zeste d'un citron vert
3 càs de graines de sésame
1 à 2 piments rouges sans pépins coupés en rondelles

Préparation :

Préchauffer le four à 200°
Couvrir le plat du four avec une feuille d'aluminium
Dans un mortier écraser l'anis étoilé, les graines de fenouil et le poivre de Sichuan, puis ajouter la poudre de 5 épices ainsi que le sel
Bien mélanger
Dans un saladier mélanger les morceaux de viande avec les épices, puis poser sur une seule couche sur le plat du four
Cuire 45 minutes au four
Entre temps mélanger tous les ingrédients pour le glaçage dans une petite casserole et porter à ébullition, réserver
Sortir la viande du four et à l'aide d'un pinceau badigeonner copieusement avec le glaçage, réserver le reste du glaçage
garnir avec les oignons de printemps, saler et poivrer et remettre 15 minutes au four
A la sortie du four garnir avec les piments
Réchauffer le reste du glaçage qui vous servira pour tremper la viande dedans
Servir la viande sur une belle salade.

Recette de Lorraine Pascale

dimanche 23 septembre 2018

Germes de haricots mungo aux concombres


Ingrédients pour 2 personnes :

200 g de germes de haricots mungo
1 oignon de printemps
60 g de cornichons
60 g de concombres
1/2 poire
persil
sauce soja
huile sésame
huile
sucre
poivre

Préparation :

Éplucher la poire, laver le concombre
Couper la poire, le concombre, les cornichons en l'oignon de printemps en julienne
Émincer le persil
Faire une sauce avec 1 càs de sauce soja, 1 càs de sucre, 1 càc d'huile de sésame et une pincée de poivre
Chauffer le wok à feu vif et y ajouter l'huile
Faire sauter les germes, le concombre, la poire, les cornichons, l'oignon et le persil pendant 1 minute
Ajouter la sauce et servir aussitôt.

vendredi 21 septembre 2018

Sainte Eulalie de Cernon (Aveyron)

Mardi après-midi 17 octobre 2017



Je suis époustouflée de découvrir tant de beaux villages. En plus je suis presque seule à cette époque de l'année, il n'y a presque pas de touristes. En arrivant à Sainte Eulalie de Cernon il est déjà 18 heures passées et j'ai pu faire quelques photos avec une belle luminosité.

Je vous laisse découvrir le village.

Lors de mon passage l'église était fermée
Sainte-Eulalie-de-Cernon, commanderie médiévale superbement préservée, abrite une église templière donnant sur une charmante place agrémentée d'une fontaine. La commanderie elle-même et les ruelles étroites du village sont encadrées par les remparts fortifiés et les tours érigées par les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem.



Je ne sais pas qui est à l'origine de ces mini bibliothèques, on en voit de plus en plus, aussi bien aux Pays-Bas qu'en France. C'est une excellente idée. Comme je les aperçois lors de mes balades je n'ose pas prendre des livres car je n'ai rien avec moi pour les remplacer..

J'arrive au but principal de mon voyage : Les caves de Société Roquefort.

Lire la suite

mercredi 19 septembre 2018

Pimientos de Padron avec chorizo et ail



Pour accompagner un apéritif estival.

Ingrédients :

Une poignée de piments de Padron
Un morceau de chorizo (fort ou doux selon votre préférence)
quelques gousses d'ail
huile d'olive
sel de mer

Préparation :

Chauffer l'huile dans une poêle
Rinceer et essuyer les piments
couper l'ail en lamelles
Couper le chorizo en tranches
Verser le tout ensemble dans l'huile chaude
Dorer à feu moyen
Saupoudrer de sel et mer et servir aussitôt

Une autre recette de piments de Padron ici

lundi 17 septembre 2018

Soto Ajam - Soupe de poulet

Soto-Ajam avant d'avoir ajouté le bouillon

L'Indonésie a été une colonie des Pays-Bas et la cuisine de ce pays est tellement bien introduite dans la culture néerlandaise que nous continuons à appeler les épices et les ingrédients avec leur nom indonésien, même si nous en connaissons le nom en néerlandais : Ajam = poulet, Babi = viande de porc, Djinten = cumin et Sereh = citronnelle, etc.

Dans les magazines culinaires néerlandais, il en est de même, on continue à utiliser les noms indonésiens, parfois avec la traduction en néerlandais entre parenthèses. Avant cela ne me choquait pas, mais maintenant cela me saute aux yeux et finalement je trouve cela très positif, car cela montre bien que beaucoup de néerlandais sont restés très attachés à ce beau pays. Il faut absolument que j'y aille un jour, mais pour l'instant j'ai un autre voyage lointain en vue.

Donc dans un magazine je tombe sur la recette du soto-ajam, sans traduction, mais en lisant la recette j'ai compris qu'il s'agissait d'une soupe de poulet  (indonésienne bien sûr).

Les ingrédients pour 6 personnes :

1 poule d'environ 1,5 kg en morceaux
2 tiges de sereh (citronnelle) écrasées ou 1 càc de sereh en poudre
1 poireau coupé en morceaux de 3 cm
1 bouquet de céleri feuille
Céleri feuille

250 g de pommes de terre à chair ferme épluchées, coupées en tranches et cuites
100 g de riz cuit
100 g de taugé (pousses de haricots mungo)
2 oignons de printemps coupés en morceaux de 2 cm
4 œufs durs coupés en quatre
une poignée d'oignons frits
ketjap manis (sauce soja sucrée indonésienne)
1 sachet de kroepoek (chips de crevettes) ou emping (chips végétales)

Pour le boemboe (pâte d'épices) :

2 oignons émincés
3 gousses d'ail écrasées
4 cm de gingembre râpé
1 càc ketoembar (coriandre en poudre)
2 càc de koenjit (curcuma)
1,5 càc de djinten (cumin en poudre)
1/2 càs de sambal (purée de piments)
2 càs d'huile d'arachide ou huile pour wok

Préparation :

Dans un faitout mettre les morceaux de poulet, la citronnelle, le poireau, la moitié du céleri feuille, couvrir d'1,5 l d'eau pour couvrir le poulet entièrement
Laisser frémir pendant 1 à 1,5 heure jusqu'à ce que le poulet soit cuit
Mélanger tous les ingrédients pour le boemboe et écraser dans le mortier afin d'obtenir une pâte

Faire revenir cette pâte pendant 2 à 3 minuestes et ajouter un peu de bouillon de poule
Enlever les moreaux de poulet du bouillon, les débarrasser de la peau et des os
Ajouter le boemboe au bouillon, ajouter le poulet émincé, les pommes de terre, le riz, les pousses de haricots mungo, l'oignon de printemps et le reste du céleri feuille et réchauffer le tout sans porter à ébullition
Dans chaque assiette ou bol poser au fond les œufs et verser le bouillon dessus
Servir avec les oignons frits, la sauce soja et les chips.

samedi 15 septembre 2018

Circuit Italie du Nord Lombardie : Cremona

Jeudi matin 12 avril 2018

Nous sommes presque arrivés à la fin de notre circuit à travers le nord de l'Italie. Nous nous dirigeons vers Gênes en passant par Cremona. L'occasion de visiter le Musée du Violon. Cremona est depuis 5 siècles la capitale de la lutherie et le célèbre Antonio Stradivari est né et mort dans cette ville. Donc rien d'étonnant d'y trouver un musée consacré au violon.


Devant le musée se trouve une statue d'Antonio Stradivari

ainsi qu'une sculpture de l'artiste albanais Xhixha
On peut admirer des instruments créés par Amati, Stradivari et Guarneri, dont le musée possède une collection unique au monde.






Dans le musée se trouve également le magnifique Auditorium Giovanni Arvedi.

Après cette visite nous continuons notre route pour Gênes. Sur notre chemin nous passons devant la fromagerie Aimi où il y a également une boutique de vente directe. Nous sommes encore dans la région de Parme, donc c'est une bonne occasion de ramener un souvenir gastronomique de notre voyage.


La boutique vend également d'autres produits de qualité : charcuterie et beaucoup de produits complémentaires comme les vins, les légumes à l’huile et les gâteaux traditionnels. Tout est réuni pour faire le plein. A part du Parmigiano Reggiano j'ai acheté également du lard de Colonnata, un village en Toscane que j'ai visité en avril 2017 et où j'ai pu voir comment ce délicieux lard épicé est préparé.



En route pour Gênes !