Nombre total de pages vues

jeudi 30 septembre 2021

Tomates jaunes à l'huile

 

Je ne raffole pas des tomates jaunes ananas, mais on m'en a donné et je ne vais quand-même pas les gaspiller. Alors je les ai préparées à l'huile et aux herbes selon une recette trouvée sur "les Foodies"

Ingrédients :

Tomates jaunes
Thym
Sel, poivre
Laurier
Herbes de Provence
Ail
Piment (facultatif)
Huile d'olive

Préparation:


Préchauffer votre four à 100°

Couper les tomates jaunes en deux, les placer sur une plaque couverte de papier sulfurisé, face coupée vers le haut 

Saler légèrement, poivrer et soupoudrer d'herbes de Provence
Verser juste une goutte d'huile d'olive sur chaque demi-tomate
Enfourner pendant 3h30 en les retournant à chaque heure
Quant les tomates sont bien sèches, les laisser refroidir

Les déposer dans des bocaux, ajouter l'ail les feuilles de laurier le thym, le piment et finir en remplissant les bocaux d'huile d'olive.



mercredi 29 septembre 2021

Mozza sticks à la sauge


Pour finir une tresse de mozzarella.

Ingrédients :

300 g de mozzarella bien égouttée
6 feuilles de sauge
2 œufs battus
70 g de chapelure
50 g de farine
huile de friture
sel et poivre

Préparation :

Couper la mozzarella en bâtonnets
Réserver sur du papier absorbant

Hacher les feuilles de sauge le plus finement possible
Fouetter les œufs, mélanger la chapelure avec la sauge hachée
Ajouter du sel et du poivre à la farine

Tremper chaque bâtonnet de mozzarella dans la farine, puis dans l'œuf battu, puis dans la chapelure en renouvelant l'opération si nécessaire afin qu'ils soient bien enrobés

Faire chauffer l'huile de friture dans une casserole un peu haute et faire frire les mozza sticks 3 par 3 pendant 1 à 2 minutes environ
Ils doivent être bien dorés
Réserver sur du papier absorbant

Servir bien chaud.

mardi 28 septembre 2021

Restaurant Le Castell à Canet en Roussillon


Au mois d'août mon fils m'a appelée pour demander si j'avais envie d'aller avec lui au restaurant Le Castell, car il n'avait pas envie de manger seul, sa femme passant la soirée chez une copine . J'ai bien fait de réserver, il restait juste 1 table pour 2. J'ai déjà parlé de ce restaurant ici


On y mange toutes sortes de brochettes, accompagnées d'aïoli, harissa et moutarde. Et bien sûr les frites ne peuvent pas manquer. Ambiance sympa.

Je vous conseille de réserver et je crois qu'ils n'acceptent pas la carte bleue.




lundi 27 septembre 2021

Sfincione - Streetfood de Palermo en Sicile

 


La sfincione est la pizza sicilienne et ressemble plutôt à la focaccia. La pâte spongieuse est couverte d'une sauce tomate aux oignons et de fromage sicilien.

J'achète la farine rimacinata à l'épicerie italienne Peperoncino à Perpignan, je ne sais pas quel est son équivalent français.


Je ne connaissais pas encore le fromage sicilien Primo Sale, mais le hasard a voulu que juste au moment où je voulais tester la recette de la sfincione il y en avait chez Lidl. C'est un fromage assez fort fait avec du lait de chèvre, de brebis et de vache. Si vous n'en trouvez pas, utilisez du pecorino.


Je vous donne les ingrédients pour 2 grandes plaques, j'ai préparé la moitié ce qui est largement suffisant pour 4 personnes.

Quelques souvenirs de mes vacances en Sicile :

Palermo


Monreale


Ingrédients :

800 g de farine T45
200 g de farine de blé dur rimacinata
50 g d'huile d'olive
30 g de sucre
20 g de sel
25 g de levure de bière fraîche
500 ml d'eau tiède

800 g de tomates pelées
4 à 5 oignons
200 g de fromage caciocavallo, provolone ou scamorza
100 de de fromage primo sale 
2 boîtes d'anchois à l'huile
huile d'olive
chapelure
fromage râpé
origan

Taormina


Préparation :

Dans un saladier mélanger les farines, le sucre, l'huile et la levure de bière diluée dans un peu d'eau tiède
Tout en pétrissant la pâte ajouter ensuite peu à peu l'eau tiède et le sel
J'ai pétri la pâte dans la machine à pain
Finir de pétrir la pâte sur le plan de travail fariné et former une boule
Mettre la pate dans un saladier et couvrir d'un film alimentaire
Laisser reposer 3 heures

Pendant ce temps préparer la sauce
Faire fondre 2 filets d'anchois dans de l'huile d'olive chaude
Ajouter les oignons coupés en lamelles et cuire à feu doux
Ajouter la boîte de tomates pelées
Ajouter sel, poivre et origan
Mijoter et laisser réduire la sauce

Couper la pâte en deux morceaux
Remplir deux plaques four huilées avec la pâte en l'étalant avec les doigts
Laisser reposer encore une heure

Préchauffer le four à 200°
A l'aide des doigt faire des creux dans la pâte et mettre dans chaque trou un morceau d'anchois et un morceau de fromage
Couvrir avec la sauce tomate


Enfourner les plaques pendant 20 minutes
Sortir du four et garnir de chapelure, de fromage râpé, d'origan et d'huile d'olive
Remettre encore 10 minutes au four.

dimanche 26 septembre 2021

Voyage au Maroc - 1er Atelier de cuisine Introduction

Retour au 12 mars

13 mars 2013 jeudi matin

Gemma

Avec ma sœur nous avions décidé de nous inscrire à 2 ateliers de cuisine pendant notre séjour à Marrakech. Ma sœur avait trouvé une info au sujet d'une hollandaise, Gemma, habitant depuis plusieurs années à Marrakech et qui organisait des ateliers cuisine en collaboration avec des femmes marocaines. Ces ateliers existent toujours : Souk Cuisine.

Achat d'amandes

Le jour J nous avions rendez-vous avec Gemma au Café de France à la Place Jemaa el Fna. Pour le premier atelier nous étions 6 participants. Gemma nous a expliqué comment allait se dérouler la journée : Elle nous a remis une liste de courses et de l'argent pour acheter dans le souk les ingrédients pour les plats qu'on allait préparer. Bien sûr elle est là pour nous diriger vers ses fournisseurs habituels.

On achète le poulet vivant



Le marchand nous demande de repasser 20 minutes plus tard, le temps de préparer notre poulet.


Sur le chemin des courses on s'arrête à un four où les marocaines apportent leur pain pour le faire cuire.





Et ici nous achetons les épices

J'ai tant de choses à vous montrer que je suis obligée de vous présenter mon article en plusieurs étapes.

Nous découvrons également un petit "restaurant" où l'on vous sert la Tanjia Marrakchia préparée dans des jarres en terre cuite, qui ressemblent à des amphores et qu'on fait cuire dans un trou au sol. Déjà nous décidons d'y manger un soir.

samedi 25 septembre 2021

Petits pains surprises gratinés, fèves et bacon


Ingrédients pour 6 personnes :

6 petits pains ronds
6 œufs
6tranches de bacon
180Emmental râpé
1poignée fèves cuites
1 bouquet de ciboulette
60g beurre demi sel
1gousse d'ail
Sel et poivre

Préparation :

Préchauffez le four à 180 °C 

Tranchez les pains au deux tiers de leur hauteur

Réservez les chapeaux
Mélangez le beurre ramolli avec l’ail pelé et pressé, et la moitié de la ciboulette hachée
Evidez la base des pains
Badigeonnez l’intérieur de beurre fondu, salez et poivrez
Huilez une poêle légèrement et faites saisir et croustiller les tranches de bacon quelques minutes
Disposez une tranche de bacon au fond de chaque pain
Recouvrez d’une cuillerée de fèves, ajoutez l’œuf, parsemez du reste de ciboulette. 
Salez, poivrez
Saupoudrez d’emmental râpé. 
Déposez les petits pains sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Enfournez pour 20 à 25 min. 
À mi-cuisson, déposez les couvercles beurrés sur les pains et terminez la cuisson.

Recette du magazine Femme actuelle

vendredi 24 septembre 2021

Séjour en Ariège - Restaurant Le Clos St. Martin à Arvigna

Retour à Mirepoix

vendredi midi 3 septembre 2021 

Avant de partir en Ariège j'avais déjà cherché sur internet des restaurants de qualité mais pas trop chers dans la région. Les propriétaires de la yourte m'avaient également donné quelques bonnes adresses par téléphone. Pour être sûre de trouver une place j'avais réservé d'avance. J'ai bien fait, car certains restaurants étaient très fréquentés.

J'avais prévu pendant mon séjour de déjeuner à midi au restaurant et le soir je me suis contentée de quelques bricoles en cas de petit creux : fromages, et charcuteries car le soir j'aimais rester au calme dans "ma" yourte avec quelques livres.

Le premier jour j'ai donc déjeuné au Clos St.- Martin, une Métairie située dans un très beau parc. La formule de midi me convenait et j'ai vraiment apprécié le menu. 


Le restaurant dispose d'une belle terrasse à l'extérieur au milieu d'un beau parc.


En apéritif j'avais demandé la spécialité de la region : l'Hypogras, un vin médiéval aux épices.

L'Hypogras m'a bien plu et j'ai même acheté une bouteille pour ramener à la maison.

En entrée un gaspacho aux tomates anciennes et basilic


Blanquette de veau, légumes d'été et champignons

Dessert au chocolat blanc et fruits rouges

L'intérieur du restaurant

Le Parc autour du restaurant



L'hêtre pleureur du parc


jeudi 23 septembre 2021

Nouilles à la mangue et au poulet

Une recette aux parfums de l'Asie.

Ingrédients :

250 g de nouilles aux œufs
2 poivrons rouges corne de bœuf
1 mangue*
15 g de menthe fraîche
2 càs d'huile d'arachide
300 g de poulet coupé en lanières
4 càs de sauce chili
3 càs de sauce poisson
poivre

Préparation :

Mettre les nouilles dans un saladier et verser de l'eau bouillantes dessus
Laisser reposer pendant 10 minutes
Egoutter les nouilles et les passer sous l'eau froide

Couper les poivrons en deux, épépiner, couper le pédoncule et enlever les membranes blanches 
Couper les poivrons en lanières
Eplucher la mangue et couper la chair en lanières
Ciseler les feuilles de menthe

Chauffer l'huile dans une poêle et faire dorer les lanières de poulet sur feu vif pendant 2 minutes
Ajouter les lanières de poivron et faire revenir aussi 2 minutes
Ajouter les nouilles, la sauce chili et la sauce poisson
Mélanger et cuire encore 1 minute ensemble
Poivrer

Hors du feu mélanger les pâtes avec la mangue et 2/3 de la menthe
Servir et garnir avec le reste de la menthe.

*J'avais choisi cette recette pour utiliser une mangue que j'avais depuis un bon  moment au frigidaire. Or, quand j'ai commencé à préparer les ingrédients je me suis rendu compte que la mangue était trop mûre et j'ai été contrainte de la jeter. 😡. Sur ma photo ne cherchez donc pas la mangue, j'ai préparé ma recette sans. Mais le plat était savoureux quand même.

Recette du magazine néerlandais Allerhande

mercredi 22 septembre 2021

Salade de sucrine avec yaourt à l'aubergine, concombre et purée de piments

J'aurais dû couper les sucrines plus finement

J'ai envie de refaire cette recette, je n'avais pas vu la photo de l'original de ce plat sur la couverture du livre de cuisine Falastin, mais aperçu sur un blog où la présentation ne ressemblait pas du tout à l'original. La salade doit être coupée plus finement et on doit la mélanger avec les concombres comme sur cette photo :


 

Ingrédients :

Pour le yaourt à l'aubergine :

2 (500 g) d'aubergines
35 g de yaourt grec
½ gousse d'ail émincée
1½ càs de jus de citron
25 g de tahini
sel

Pour le concombre écrasé :

1 concombre épluchée, coupé en 2 dans le sens de la longueur et épépiné
25 g de persil émincé
25 g de feuilles de menthe émincées
½ gousse d'ail émincée
50 ml d'huile d'olive

500 g de sucrines
poivre et sel
1½ càs de shatta* ou harissa rose
½ càc de flocons de chili (ou une pincée de graines de sésame noire ou des graines de nigelle

Préparation :

Commencer par le concombre et la sauce aux herbes pour que les parfums infusent

Pour le concombre :

Poser chaque moitié de concombre sur la planche à découper, côté coupé vers le bas
A l'aide de la lame du couteau posée à plat écraser le concombre légèrement sans le casser, puis couper en morceaux d'1 centimetres
Réserver

Dans le robot mixer le persil, la menthe, l'ail, le sel et l'huile d'olive
Mixer pendant 2 minutes pour obtenir une mélange lisse
Nettoyer le robot
Ajouter ce mélange aux morceaux de concombres

Réserver quelques heures au frigidaire

Pour le yaourt à l'aubergine :

Griller les aubergines au four ou sur un grill en fonte
Vider les aubergines (cela devrait faire environ 160 g) et mettre la chair dans le robot ensemble avec le yaourt, l'ail, le just de citron, le tahini et le sel
Mixer pendant 1 minute pour obtenir un mélange crémeux
Réserver

Couper les sucrines en huit dans le sens de la longueur et dresser sur le plat de service, saler et poivrer et garnir avec le yaourt aux aubergines
Ajouter les morceaux de concombre
Garnir avec le shatta* ou la harissa rose et les flocons de chili

*On peut éventuellement préparer le shatta facilement à la maison :

Ingrédients :

250 g de piments verts ou rouges
1 càc de sel
3 càs de vinaigre de cidre
1 càs de jus de citron
huile d'olive

Préparation :

Mixer tous les ingrédients dans le robot

Yotam Ottolenghi y ajoute également des tomates

mardi 21 septembre 2021

Pastèque aux myrtilles et framboises

 

Profitons le plus longtemps possible des derniers jours de l'été et des fruits de saison.

Un dessert très facile à préparer, et si on est nombreux on peut varier avec encore plus de fruits. Cette recette sort du magazine "La Cucina Italiana". Pour mon invité du mercredi et moi-même cela devenait un peu couteux d'acheter encore plus de fruits différents. Mais même avec seulement 3 fruits cette recette est déjà très jolie et "golosa".

Ingrédients :

1 grande tranche de pastèque coupée en 8
crème chantilly
les fruits de votre choix

Préparation :

Couvrir chaque part de pastèque avec de la crème chantilly
Puis garnir avec les fruits de votre choix : framboises, myrtilles, fraises, abricots, kiwis...


Vous pouvez vous inspirer de cette photo de La Cucina Italiana

Au mois de septembre dans le cadre d'un stage d'italien j'ai vu en avant première le film italien La Dea Fortuna (le titre en français est "Pour Toujours"). La chanson "Che Vita Meravigliosa" de la bande sonore du film a reçu le prix Nastro d'Argento pour la meilleure chanson originale.

"Che vita meravigliosa" chantée par Diodato 


Sai, questa vita mi confonde
Coi suoi baci e le sue onde
Sbatte forte su di me
Vita, che ogni giorno mi divori
Mi seduci e mi abbandoni
Nelle stanze di un hotel

Tra le cose non fatte per poi non doversi pentire
Le promesse lasciate sfuggire soltanto a metà
Mentre pensi che questo non vivere sia già morire
Chiudi gli occhi lasciando un sospiro alla notte che va

Ah, che vita meravigliosa
Questa vita dolorosa
Seducente, miracolosa
Vita che mi spingi in mezzo al mare
Mi fai piangere e ballare
Come un pazzo insieme a te

Sì, avrei potuto andare altrove
Non dar fuoco a ogni emozione
Affezionarmi ad un cliché
Ma sei la vita che ora ho scelto
E di questo non mi pento
Neanche quando si alza il vento

E mi perdo nel vortice di ogni tua folle passione
Tra i profumi dei fiori che posi qui dentro di me
Mi fai bere i tuoi baci affinché io poi possa arrivare
Dentro l'ultima notte d'estate ubriaco ad urlare...

Ah, che vita meravigliosa
Questa vita dolorosa
Seducente, miracolosa
Vita che mi spingi in mezzo al mare
Mi fai piangere e ballare
Come un pazzo insieme a te

Ah, che vita meravigliosa
Questa vita dolorosa
Seducente, miracolosa
Vita che mi spingi in mezzo al mare
Mi fai piangere e ballare
Come un pazzo insieme a te

E non vorrei mai lasciarti finire
No, non vorrei mai lasciarti finire

Ah, che vita meravigliosa
Ah, che vita meravigliosa
Ah, che vita meravigliosa
Ah, che vita meravigliosa

Ah, che vita meravigliosa
Questa vita dolorosa, seducente, miracolosa (Ah, che vita meravigliosa)
Vita che mi spingi in mezzo al mare (Ah, che vita meravigliosa)
Mi fai piangere e ballare come un pazzo insieme a te (Ah, che vita meravigliosa)

lundi 20 septembre 2021

Soupe d'été - Une recette qui nous vient de la Corse

Non, non, l'été n'est pas fini, même si le supermarché veut déjà nous convertir aux panais, potirons et topinambours. Je ne veux pas céder et je m'accroche encore aux légumes d'été. 

Les courgettes, aubergines et tomates, même si on peut les trouver toute l'année sur les étals, pour moi elles sont associées aux journées longues et ensoleillées. Mon producteur local les vend encore tous les matins dans son garage, même si j'ai déjà aperçu aussi chez lui des butternuts.

Avec ma récolte j'ai préparé une soupe d'été dont j'ai trouvé la recette dans un Maxi Cuisine. Je réserve les carottes pour une autre préparation.

Ingrédients :

4 courgettes
3 tomates
300 g de pommes de terre
200 g de haricots plats
1 aubergine
1 gros oignon
2 gousses d'ail
1 branche de basilic
200 g de pancetta
4 càs d'huile d'olive
sel et poivre
(J'ai ajouté un peu de concentré de tomates et un cube de bouillon de légumes méditerranéens)

Préparation :

Epluchez les pommes de terre, nettoyer les courgettes et l'aubergine (laisser la peau) et couper le tout en cubes
Ebouillanter les tomates 1 minute, peler, épépiner et détailler en morceaux
Eplucher et émincer l'oignon
Peler et presser l'ail
Nettoyer les haricots et couper en morceaux
Couper la pancetta en tronçons

Chauffer 2 càs d'huile d'olive dans une cocotte
Faire blondir l'oignon 5 minutes
Ajouter les pommes de terre, l'aubergine et l'ail et poursuivre la cuisson 5 minutes

Incorporer ensuite les tomates, les courgettes, les haricots et la pancetta
Ajouter 1 càs de concentré de tomates
Couvrir largement d'eau, poivrez généreusement, ajouter un cube de bouillon et laisser frémir 20 minutes

Rincer et sécher le basilic, effeuiller, ciseler et ajouter dans la soupe

Dans l'assiette arroser la soupe d'un filet d'huile d'olive et garnir de quelques feuilles de basilic émincées.


Quand sur la plage
Tous les plaisirs de l'été
Avec leurs joies
Venaient à moi
De tous côtés
L'amour offrait l'éternité
A cette image
De la plage ensoleillée

C'est bien dommage
Mais les amours de l'été
Bien trop souvent
Craignent les vents
En liberté
Mon cœur cherchant sa vérité
Vient faire naufrage
Sur la plage désertée.

Le sable et l'océan
Tout est en place
De tous nos jeux pourtant
Je perds la trace
Un peu comme le temps
La vague efface
L'empreinte des beaux jours
De notre amour.

Mais sur la plage
Le soleil revient déjà
Passe le temps
Le cœur content
Reprend ses droits
A l'horizon s'offre pour moi
Mieux qu'un mirage
Une plage retrouvée
Mieux qu'un mirage
C'est la plage ensoleillée.

dimanche 19 septembre 2021

Voyage au Maroc - Le jardin Majorelle

Retour à mercredi matin

Mercredi après-midi 12 mars 2009

Un must à Marrakech est évidemment une visite au Jardin de Majorelle. Nous avons pris une calèche pour nous y rendre. A l'arrivée vers 14 heures nous nous installons d'abord à la terrasse du Café Marjorelle pour manger une variété de salades savoureuses.




Le texte suivant est un assemblage de plusieurs documents trouvés sur internet : Wikipedia, Marie Claire...

Le jardin Majorelle est un jardin botanique touristique d'environ 300 espèces sur près d'1 hectare (10.000m2), une villa Art déco et un musée de l'Histoire des Berbères.

Le jardin est baptisé du nom de son fondateur, l'artiste peintre français Jacques Majorelle, qui y construira une maison d'architecte en 1929. Il s'y est installé pour créer un jardin oriental. Mais le grand changement arrive en 1937, lorsque Jacques Majorelle crée le bleu Majorelle, ce bleu puissant entre le bleu outremer et le bleu cobalt, lumineux et fort à la fois. Les murs de sa villa en seront couverts, et c'est ce bleu qui fera la renommée du lieu.

A sa mort le jardin est laissé à l'abandon durant plusieurs années.


Yves Saint Laurent et Pierre Bergé découvrent le Jardin Majorelle en 1966, au cours de leur premier séjour à Marrakech. Ils achètent le jardin Majorelle en 1980. Les nouveaux propriétaires décident d’habiter la villa de l’artiste, rebaptisée Villa Oasis, et entreprennent d’importants travaux de restauration du jardin pour « faire du jardin Majorelle le plus beau jardin, celui que Jacques Majorelle avait pensé, envisagé ».

Le couturier a renforcé le bleu Majorelle pour le rendre encore plus éclatant, et c'est lui qui a ajouté le jaune d'or, l'orange et le vert, avec son ami le décorateur Jacques Grange qui a entièrement décoré la villa Oasis dans un style orientaliste et baroque.

Ensemble, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé habiteront la villa Oasis et s'y rendront souvent, notamment avant chaque création de collection du couturier. C'est ici qu'Yves Saint Laurent dessine à longueur de journée, car « depuis de nombreuses années, je trouve dans le jardin Majorelle une source inépuisable d’inspiration et j’ai souvent rêvé à ses couleurs qui sont uniques ».
Le couple y organise des soirées des plus festives avec leurs proches. Chaque jour, le couple sort un peu plus d'une heure pour s'imprégner de l'ambiance de la ville, et retourne rapidement se ressourcer dans son cocon lumineux et poétique. À Marrakech et dans la villa Oasis, Yves Saint Laurent lâche prise. La ville devient son laboratoire de création. 


La Maison Art Déco


À la suite de la disparition d'Yves Saint Laurent le  à Paris, ses cendres sont dispersées dans la roseraie de la villa Oasis, où un mémorial est créé, composé d’une colonne romaine de Tanger, posée sur un socle où une plaque porte son nom.





Après cette visite nous rentrons au Riad en passant par la médina. Il fait déjà nuit, mais le quartier est toujours très animé et les habitants y font leurs courses à la fraîche.





Le lendemain nous aurons notre premier atelier de cuisine donné par des femmes marocaines.

 


C'est un pays qui s'habille de lumière
De couchers de soleil et d'éternels étés
C'est un pays qui s'habille de lumière
L'œuvre à n'en pas douter d'un immense couturier
Les flots de rouge sur mes tissus
En sont issus
Les jaunes vifs qui émerveillent
Même le soleil
Toute cette beauté qui va si bien
Aux demoiselles
Je la butine dans le jardin
Majorelle
C'est un pays qui s'habille de couleurs
De pourpres nymphéas et de bleus insensés
C'est un pays qui s'habille de couleurs
L'œuvre à n'en pas douter d'un immense couturier
Mes robes fluides viennent de là-bas
Des djellabas
Leurs reflets de terre et d'épices
Des oasis
Toute cette beauté dans mes dessins
Et mes dentelles
Je la saisis dans le jardin
Majorelle
Dans le jardin Majorelle
C'est un pays qui s'habille de parfums
De safran, de cannelle et de bougainvilliers
C'est un pays qui s'habille de parfums
L'œuvre à n'en pas douter d'un immense couturier
D'un immense couturier