Nombre total de pages vues

samedi 31 octobre 2020

Cassolette de poisson


Ingrédients :

300 g de saumon coupé en cubes
300 g de cabillaud coupé en cubes
300 ml de fond de poisson
80 g de beurre
60 g de farine
200 g de champignons coupés en 4
2 blancs de poireaux coupés finement
80 ml de vin blanc
80 ml de lait
200 ml de crème fraîche
sel et poivre
50 g de crevettes grises décortiquées
80 g de fromage râpé
persil

Préparation :

Préchauffer le four à 200°

Cuire le poisson à moitié dans le fond de poisson
A l'aide d'une écumoire sortir le poisson et réserver
Faire réduire le fond de poisson
Dans une casserole faire fondre 60 g de beurre
Ajouter la farine et mélanger à l'aide d'une spatule en bois pour obtenir un roux
Verser le fond de poisson réduit sur le roux et mélanger au fouet
Faire revenir le poireau et les champignons dans le reste du beurre
Ajouter au fond de poisson
Ajouter le vin blanc, la crème et le lait
Faire réduire la sauce à moitié
Hors du feu saler et poivrer et ajouter les crevettes
Dans un plat à gratin  ou dans des cassolettes individuelles poser au fond les morceaux de poisson et verser la sauce dessus


Parsemer de fromage râpé
Enfourner pendant 20 minutes
Garnir avec quelques feuilles de persil.

vendredi 30 octobre 2020

Foo Yong hai - Omelette chinoise garnie


Mon invité du mercredi aime bien la cuisine indo/chinoise qu'il a découverte aux Pays-Bas. Depuis l'indépendance de la colonie néerlandaise l'Indonésie en 1947 les restaurants chinois déjà installés aux Pays-Bas sont devenus très populaires. Les familles qui rentraient aux Pays-Bas de l'Indonésie étaient habituées à la cuisine épicée et les restaurants chinois ont adapté leur cuisine au goût de ces rapatriés. Sur leur carte on trouve maintenant également la cuisine indonésienne et même surinamienne ou bien un mélange de ces cuisines. Les restaurants chinois font partie du paysage néerlandais en dans les années 80 1/3 des restaurants aux Pays-Bas était chinois.

Je me suis rappelée de plusieurs plats que mon invité aimait bien, dont celui-ci. On peut mettre les légumes qu'on veut et on sert l'omelette en principe avec une sauce.




Concernant le Ve-tsin, un exhausteur de goût très utilisé dans la cuisine asiatique, circulait à l'époque le bruit qu'il rendait malade. Certains l'accusaient de provoquer de graves effets secondaires : nausées, maux de tête, vomissements mais aussi déshydratation, augmentation de la sensation de faim, obésité, hypertension, hyperactivité… On appelait ces effets secondaires même le "Syndrôme du restaurant chinois" !
Cet acide aminé fait partie de la longue liste des additifs alimentaires aux côtés des colorants, antioxydants, conservateurs... et sert d'exhausteur de goût en renforçant, sans les modifier, le goût ou l'odeur, comme par exemple le sel, mais il est beaucoup moins nocif que le sel.
Pour les néerlandophones ici une vidéo avec l'explication par un ingénieur de l'université de Wageningen, expert en agrotechnologie et science alimentaire. En résumé : Présent naturellement dans le corps le glutamate monosodique ne présente aucun danger et pour rassurer ceux qui ne le supportent pas : Ca se passe entre vos deux oreilles !

Ingrédients :

1 boîte de crabe
huile neutre
2 à 3 œufs
sel et poivre
Ve-tsin (glutamate monosodique)
céleri feuille



vinaigre de riz
huile de sésame
poivron rouge
poireau
champignons
carotte

Préparation :

Effilocher le crabe et faire revenir quelques instants dans l'huile chaude dans le wok
Couper le poivron, le poireau et las carottes en bâtonnets et les champignons en tranches
Battre les œufs et mélanger avec le sel, le poivre, le ve-tsin, le céleri, le vinaigre de riz et les légumes
Ajouter au crabe un peu d'huile de sésame dans le wok ainsi que le mélange d'œufs et de légumes
Mélanger l'ensemble à l'aide d'une spatule dans le wok

Pour la sauce :

2 dl de bouillon
3 càs de ketchup de tomates
poivre et sel
ve-tsin
une pincée de sucre
un peu de fécule de pomme de terre pour lier légèrement la sauce
une poignée de petits pois

Mélanger le bouillon, le ketchup, le poivre, le sel et le ve-tsin et porter à ébullition
Lier la sauce avec un peu de fécule de pomme de terre
Ajouter les petits pois et verser la sauce sur l'omelette.

jeudi 29 octobre 2020

Strudel avec ricotta et épinards



Cette tarte se mange aussi bien froide que chaude coupée en tranches, un délicieux mélange de salé et sucré grâce aux raisins secs qui m'a fait penser à la torta coi becchi.

Ingrédients :

1 rouleau de pâte feuilletée
125 g de ricotta
25 g de pignons de pin
2 œufs battus, dont une partie pour dorer la pâte
25 g de beurre
500 g d'épinards
25 g de raisins secs
75 g de grana padano
noix de muscade râpée
poivre et sel

Préparation :

Préchauffer le four à 180°

Laver soigneusement les épinards, puis les faire bouillir dans un petit fond d'eau bouillante salée
Égoutter les épinards et une fois refroidis, bien les presser
Hachez-les à l'aide d'un couteau
Faire sauter les épinards quelques minutes dans une poêle avec 25 grammes de beurre
Ensuite, placez les épinards réchauffés dans un saladier et ajoutez la ricotta émiettée, la muscade, le fromage râpé, les œufs, les raisins secs, les pignons de pin, le sel et le poivre 
Mélangez bien le tout et laissez reposer le mélange pendant une demi-heure, afin que toutes les saveurs puissent bien se mélanger

Pendant ce temps, sur une planche à pâtisserie farinée, déposez la pâte feuilletée sur laquelle vous étalerez tout le mélange d'épinards et de ricotta en laissant tous les bords vides sur au moins 2-3 cm
Badigeonner les bords avec un peu d'œuf battu


Puis rouler la pâte feuilletée en formant un rouleau
Fermez les bords pour que le remplissage ne sorte pas
Badigeonner le strudel à la ricotta et aux épinards avec le jaune d'œuf battu restant pour rendre la surface brillante
Disposer le strudel à la ricotta et aux épinards sur une plaque à pâtisserie (ou une poêle) tapissée de papier sulfurisé (ou huilé) et cuire environ 40 minutes.



 Recette du site  Gialllo Zafferano

mercredi 28 octobre 2020

Spaghettis frits aux courgettes et pesto à la sicilienne


Voici une recette de Luana Belmondo.

Ingrédients :

250 g
 de spaghettis
1 courgette
2 œufs
250 g de mozzarella
30 g de pecorino râpé
6 c. à soupe de chapelure
huile de tournesol
huile d'olive
sel, poivre

Pour le pesto :

300 g de tomates grappe
50 g de pignons de pin
80 g de ricotta
100 g de pecorino râpé
2 c. à soupe de concentré de tomates
1 bouquet de basilic
1 gousse d'ail
1/2 bouquet de menthe

Préparation :

Faites cuire les spaghettis al dente dans une grande casserole d’eau bouillante salée en suivant les recommandations sur l’emballage.
Égouttez-les et laissez-les reposer sur un linge propre en faisant des nids à l'aide d'une louche et une pincette de cuisine

Égouttez et pressez la mozzarella pour en extraire l’eau
Préparez le pesto : coupez les tomates en quartiers et retirez les graines
Placez-les dans un mixeur avec tous les autres ingrédients et actionnez jusqu’à obtenir un pesto rouge
Dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive, faites revenir les courgettes coupées en rondelles avec l’ail écrasé et 1 brin de menthe, assaisonnez
Passez les nids dans les œufs battus puis dans la chapelure mélangée au pecorino
Faites-les frire dans une sauteuse avec de l’huile de tournesol bien chaude
Une fois les nids croquants, déposez-les sur du papier absorbant
Nappez le fond d’assiettes creuses de pesto à la sicilienne et posez par-dessus un nid de spaghettis frits
Ajoutez de la mozzarella en dés et des courgettes fondues
Décorez avec des feuilles de basilic.
 

Vidéo de la recette :

                                            

mardi 27 octobre 2020

Feuilletés à la mortadelle et au fromage de Giada de Laurentiis


J'ai préparé ces bouchées pour apéritif il a une éternité, mais je n'avais toujours pas publié la recette car ma photo était trop floue. Aujourd'hui je la présente quand-même, mais avec la photo que j'ai empruntée à Giada. 

Ingrédients :

1 pâte feuilletée
1 tranche épaisse de mortadelle de 1 cm
1 œuf battu
50 g de fromage râpé
moutarde de Dijon

Préparation :

Préchauffer le four à 190°
Couper la mortadelle en bâtonnets de 1 x 1 x 6 cm
Couper la pâte en bandes de 1 cm de largeur
Enrouler les bâtonnets de mortadelle avec la bande de pâte feuilletée en spirale
Poser les bouchées sur une plaque four couverte d'une feuille de papier sulfurisé
A l'aide d'un pinceau badigeonner avec l'œuf battu
Saupoudrer les bouchées de fromage râpé
Enfourner pendant 20 à 25 minutes
Servir avec la moutarde de Dijon.
 

lundi 26 octobre 2020

Ventrèche de porc cuisson lente aux cinq épices


Pour préparer cette recette tenez compte du temps de préparation :
La préparation de la viande commence la veille !
La cuisson de la viande le lendemain prendra environ 6 heures !

Ingrédients :

Pour la viande :

1 litre d'eau
1 kg de ventrèche (en un seul morceau entier sans couenne)


1 càs huile Lee Kum Lee chiu chow chili*
1 càs 5 épices
1 càs de sel
3 càs de miel liquide
2 càs de sauce soja japonais

*Je n'en avais pas et je l'ai remplacée par de l'huile pour wok mélangée avec de la purée de piment et des piments séchés

Pour la salade de chou :

250 g de chou blanc râpé
2 càs de vinaigre balsamique rouge
1 càs de vinaigre balsamique blanc
1 càs de moutarde
1 càs de mayonnaise
sel et poivre
1 oignon
1 pomme
2 carottes

Préparation :

Pour la viande :

La veille porter 1 litre d'eau à ébullition 
Poser la viande côté graisse en haut sur une planche dans l'évier et verser l'eau bouillante dessus
Inciser le côte graisse de la viande tous les ½ cm jusqu'à la viande
Mélanger l'huile Lee Kum (ou en remplacement une huile comme indiqué ci- dessus) avec les 5 épices, le sel et 2 càs de miel
Frotter le côté viande avec ce mélange
Poser la viande côté graisse en haut dans votre plat four et verser dessus la sauce soja et le reste du miel
Couvrir avec du film alimentaire et laisser mariner 24 heures au frigidaire

Le lendemain préchauffer le four à 100°
Cuire la ventrèche pendant 6 heures au four sans couvrir
Si la viande risque de trop noircir, couvrir le plat avec une feuille d'aluminium

J'ai servi la viande avec une salade de chou.



La salade de chou :

Dans un saladier mélanger les vinaigres, la moutarde, la mayonnaise, le sel et le poivre
Ajouter l'oignon émincé, la pomme coupée en petits morceaux, les carottes râpées et le chou râpé
Bien mélanger tous les ingrédients.

Recette du magazine néerlandais Allerhande



dimanche 25 octobre 2020

Salade de pommes de terre classique

 

Il y a tant et tant de variétés de salades de pommes de terre, je les aime toutes et j'aime découvrir de nouvelles recettes. La pomme de terre est un des légumes les plus versatiles. Depuis quelques années des variétés se multiplient sur les étals, alors profitons en. Cette recette sort d'un magazine néerlandais auquel je suis abonnée et que je fais envoyer à l'adresse de ma sœur aux Pays-Bas puisque cela reviendrait trop cher de le faire envoyer en France. Elle a donc la primeur de découvrir les magazines que je récupère quand je vais aux Pays-Bas. Dans cette recette on parle de mayonnaise au yaourt qui se trouve partout dans le commerce là bas, je crois ne pas en avoir vu ici en France. Pas de problème, j'ajoute donc une bonne dose de yaourt grec à la mayo.

Ingrédients pour 8 personnes :

1,5 kg de pommes de terre à chair ferme
sel et poivre
8 œufs
ciboulette
350 g de céleri rave râpé (en conserve)
500 ml de mayonnaise au yaourt
200 ml de yaourt entier
6 càs de vinaigre de vin blanc
sel et poivre

Préparation :

Laver et cuire les pommes de terre dans de l'eau salée pendant environ 20 minutes
Egoutter, rafraîchir, peler les pommes de terre et les laisser refroidir
Cuire le œufs pendant 10 minutes
Egoutter et rincer les œufs à l'eau froide, écailler et laisser refroidir
Emincer la ciboulette
Egoutter le céleri rave râpé
Mélanger la mayonnaise au yaourt avec le yaourt et le vinaigre de vin blanc dans un bol et y ajouter le céleri
Saler et poivrer
Couper les pommes de terre et les œufs en tranches et mélanger avec la salade de céleri
Laisser reposer 1 heure au frais
Vérifier l'assaisonnement.

La journée mondiale des pâtes : Spaghettis aux courgettes et sauce gorgonzola

 Le 25 octobre est la journée mondiale des pâtes !


Sans faute je dois donc publier une recette de pâtes que j'avais sur ma to do list.



Ingrédients :

1 courgette
20 g de pignons de pin
300 g de spaghettis
200 g de pancetta italienne coupée en petits morceaux
1 càs d'huile d'olive
2 gousses d'ail pressées
100 ml de crème
200 g de gorgonzola (dolce)

Préparation :

Couper la courgette en spaghettis à l’aide d’un coupe-légumes spirales et poser dans une passoire


Faire griller les pignons de pin dans une poêle sans matière grasse, réserver
Cuire les spaghettis selon les indications sur l'emballage
Entre temps faire sauter la pancetta dans un peu d'huile d'olive pour la rendre un peu croustillante
Ajouter l'ail et cuire une minute avec la pancetta
Ajouter la crème et y faire fondre le gorgonzola sur feu doux
Egoutter les spaghettis au dessus des spirales de courgette et garder un peu d'eau de cuisson
Reverser les spaghettis dans le faitout sur petit feu et couvrir avec la sauce au gorgonzola
Mélanger, ajouter si besoin un peu d'eau de cuisson des pâtes
Servir dans les assiettes, poivrer généreusement et garnir avec les pignons de pin.

Recette du magazine néerlandais Boodschappen

Tutoriel : Comment manger les spaghettis dans les règles de l'art ?


samedi 24 octobre 2020

Gratin d'aubergines et tomates


Vite fait, bien fait !

Ingrédients :

3 aubergines
8 tomates
250 g de mozzarella
2 càs d'huile d'olive
2 branches de thym
sel et poivre

Préparation :

Préchauffer le four à 200°
Coupez les aubergines, non épluchées, en tranches et faites-les dorer dans une poêle huilée
Puis posez-les sur du papier absorbant
Déposez une couche d'aubergines dans le fond d'un plat à gratin, recouvrez-la    de tomates et de mozzarella coupées en rondelles
Parsemez de thym, salez et poivrez
Montez ainsi la gratin avec les reste des ingrédients
Terminez avec la mozzarella et enfournez pour 40 minutes

Servez chaud, en accompagnement par exemple d'un poisson grillé. 

vendredi 23 octobre 2020

Plaque poulet, pommes de terre et chorizo




  • Je suis fan des plaques au four, en fait je ne sais pas comment on appelle ces préparations en français. En anglais on a le terme Tray-bake qui est très clair pour moi : tray = plateau, bake = cuisson au four.
  • Quand vous recevez du monde et que vous n'êtes pas obligé de présenter un plat "chic" mais un plat de cuisine familiale, la plaque four est idéale, car vous disposez tous les ingrédients sur une plaque que vous enfournez. Cela vous permet de boire l'apéro tranquillement avec vos invités. Pour moi c'est un détail à ne pas sous estimer. J'ai publié déjà plusieurs recettes de plaques four, dont plusieurs végétariennes. Voici une recette très connue de Nigella Lawson que j'ai préparée il y a un an déjà. Cette recette est prévue pour 6 personnes et elle utilise 2 plaques four.
Ingrédients pour 6 personnes :

2 càs d'huile d'olive
12 hauts de cuisses de poulet avec la peau et les os
750 g de chorizo à cuire
1 kg de pommes de terre nouvelles coupées en deux
2 oignons rouges épluchés et émincés grossièrement
2 càc d'origan séché
La peau d'une orange zestée




Préparation :

Préchauffer le four à 220° ou 200° à chaleur tournante
Mettre 1 càs d'huile dans chaque plaque
Frotter les morceaux de poulet dans cette huile et mettre 6 morceaux dans chaque plaque côté peau dessus
Répartir les saucisse chorizo et les pommes de terre sur les 2 plaques 
Garnir avec l'oignon et l'origan
Zester les oranges sur les 2 plaques
Enfourner pendant 1 heure, mais après 30 minutes inverser les plaques en mettant en haut la plaque qui était en bas et vice versa et badigeonner leur contenu avec le jus de couleur orange.



jeudi 22 octobre 2020

Souris d'agneau au couscous et ragoût de lentilles corail de Nigella Lawson



Une recette de Nigella Lawson de son livre Nigella Bites (édition française Péché de Gourmandise). La première fois que j'ai mangé une souris d'agneau ce fut dans un restaurant Courtepaille* sur ma route en allant aux Pays-Bas. A l'époque je ne savais même pas ce que c'était qu'une souris d'agneau et c'est bien parce que je trouvais ce nom un peu bizarre que j'avais choisi ce plat. Depuis je prépare régulièrement ce morceau de viande qui me plaît bien. Pour voir d'autres préparations que j'ai déjà réalisées avec des souris d'agneau c'est ici. C'est aussi à la Courtepaille que j'ai mangé pour la première fois une salade de lentilles que j'ai bien appréciée également. Après j'adopte ces plats et je les prépare à la maison.

Cette recette de Nigella a des saveurs marocaines et indiennes, mais elle y mélange même de la sauce soja japonaise et du Marsala sicilien ! Avec cette recette on fait le tour du monde. On peut préparer ce plat la veille et il ne sera que meilleur une fois réchauffé le lendemain. Par contre il est préférable de préparer le couscous au dernier moment. 

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

6 càs d'huile neutre
8 souris d'agneau
2 oignons
4 gousses d'ail
sel et poivre
1 càs de curcuma
1 càc de gingembre moulu
1 piment chilli rouge sec émietté ou ¼ càc des flocons de piments
2 càc de cannelle
¼ càc de noix de muscade râpée
3 càs de miel
1 càs de sauce soja
3 càs de Marsala
6 càs de lentilles corail

Pour garniture :
3 càs de pistaches ou amandes hachées, ou un mélange des deux

Pour le couscous :

500 g de couscous
2 càc de sel
4 gousses de cardamome
2 càs de beurre
2 càs d'amandes effilées
2 càs de pistaches
35 g de pignons de pin

Préparation des souris et des lentilles :

Verser 3 càs d'huile dans une sauteuse sur feu moyen
Faire dorer les souris d'agneau, puis réserver
Peler les oignons et l'ail et émincer
Ajouter le reste de l'huile dans la sauteuse et ajouter le mélange d'oignons et ail et laisser mijoter
Saler
Ajouter le curcuma, le gingembre, le chili, la cannelle et du poivre fraîchement moulu, mélanger, puis ajouter le miel, la sauce soja et le Marsala
Remettre les souris dans la sauteuse en ajoutant de l'eau à hauteur, porter à ébullition, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter doucement pendant 1 à 1½ heure jusqu'à ce que la viande soit tendre
Ajouter les lentilles corail et cuire encore 20 minutes sans le couvercle jusqu'à ce que les lentilles soient cuites dans la sauce et que la sauce soit réduite
Vérifier l’assaisonnement
Torréfier à sec les fruits secs pendant quelques minutes dans une poêle et garnir la viande avec**

**j'ai sauté cette étape, car dans le couscous on ajoute déjà des fruits secs

Pour le couscous :

Dans la marmite du couscoussier porter de l'eau à ébullition
Pendant ce temps verser le couscous dans un saladier avec le sel, les graines de cardamome écrasées, couvrir d'eau bouillante et mettre une assiette sur le saladier, laisser reposer 5 minutes
Égoutter le couscous et verser dans la partie passoire supérieure du couscoussier et poser sur la marmite bouillante
Couvrir le couscous avec des morceaux de beurre, mettre le couvercle et cuire à la vapeur  pendant 7 à 10 minutes
Pendant ce temps torréfier à sec les amandes effilées dans une poêle et faire dorer, réserver
Idem pour les pignons de pin
Émincer les pistaches
Quand le couscous est cuit, le verser dans un plat de service et mélanger à l'aide d'une fourchette en ajoutant les amandes, pignons et pistaches
Garder un peu de fruits secs pour garnir le plat.

*La chaîne des restaurants Courtepaille est en redressement judiciaire après une chute d'activité due au coronavirus. 

mercredi 21 octobre 2020

Pommes de terre funéraires



Voici une recette que Ree Drummond a présentée dans la série télé Pioneer Woman. Je pense comme vous : quelle drôle de nom pour une recette ! Ree explique dans son programme que les Mormons appellent ce plat populaire ainsi parce qu'ils le servent traditionnellement lors de dîners après les funérailles, quand on a besoin de se réconforter. On ne peut pas dire le contraire, ce plat est très réconfortant rien que de lire la liste des ingrédients ! Mais nous ne sommes pas obligés d'attendre le prochain enterrement ! Rien ne nous empêche de le manger à d'autres occasions, puisque nous ne sommes pas censés de savoir l'origine du nom de ce gratin de pommes de terre. ! Par exemple "Une journée de pluie mièvre, petiote et glougloutante, frisquette et pissouillante", me semble une excellente occasion. (Pierre Desproges dans "Encore des nouilles").

Ingrédients :

8 cuillères à soupe de beurre
850 grammes de pommes de terre râpées
1 oignon de taille moyenne, finement haché
130 g de farine tout usage
250 ml de lait
500 ml de bouillon de poulet faible en sodium (ou aux légumes pour les végétariens)
sel et poivre du moulin
150 g de fromage Monterey Jack râpé (en vente chez Lidl pendant la semaine américaine)
250 g de crème épaisse
85 g de cheddar râpé
50 g de chips
25 g de parmesan râpé

J'ai servi ce gratin avec de la saucisse de Toulouse.



Préparation :

Préchauffez le four à 175°C. Beurrez un plat allant au four (d’environ 22 x 33 cm) avec une cuillère à soupe de beurre.
Sur un feu moyen-élevé, placez une grande poêle profonde et faites-y fondre 6 cuillères à soupe de beurre. Ajoutez les oignons et faites-les blondir, entre 3 et 4 minutes.
Saupoudrez la farine sur les oignions et mélangez bien
Laissez cuire pendant une minute ou deux mais ne la laissez pas dorer. 
Ajoutez le lait et mélangez bien pour faire disparaître les grumeaux. 
Ajoutez le bouillon et mélangez encore. 
Portez le mélange à ébullition jusqu’à ce qu’il épaississe, soit environ 3 minutes. 
Assaisonnez.
Éteignez le feu et ajoutez le fromage Monterey Jack, la crème épaisse et le cheddar. 
Ajoutez les pommes de terres râpées et mélangez bien le tout. 
Transférez le mélange dans le plat préalablement beurré.
Dans une petite poêle, faites fondre la cuillère à soupe de beurre restante. 
Dans un bol, versez les chips et le parmesan et écrasez les chips. 
Versez le beurre fondu sur le tout en recouvrant bien. 
Saupoudrez ce mélange sur le plat de pommes de terre.
Recouvrez le plat de papier d’aluminium et enfournez pendant 20 minutes. Retirez ensuite le papier d’aluminium et remettez le plat au four jusqu’à ce que les pommes de terre soient dorées sur le dessus et bouillonnantes sur les côtés, soit environ 15 minutes de plus.
Laissez reposer pendant 15 minutes avant de servir.


mardi 20 octobre 2020

Gnocchi di patate con 'nduja calabrese - Gnocchi en sauce tomate et 'nduja

J'aime toutes les recettes préparées avec la 'nduja et dès que j'en trouve une je me lance dans sa préparation. 

J'ai entendu parler pour la première fois de cet aliment quand j'ai passé des vacances  avec ma sœur à Tropea en Calabre. 

Dans cette recette il fallait préparer les gnocchi, mais comme il m'en restait au congélateur j'ai brulé cette étape.

Tropea en Calabre

Trois spécialités gastronomiques de Calabre sont les oignons rouges de Tropea qui ont in IGP, les peperoncini (les deux sur la photo ci-dessus) et la 'nduja, dont je parle ici

Ingrédients :

Pour les gnocchi :

Si vous faites les gnocchi vous-même il vous faut 1 kg de pommes de terre
(Dans la vidéo à la fin de mon article on vous montre en détail toute la recette y compris la fabrication des gnocchi)
± 300 g de farine 00 (ce qui correspond à 45 en France)

Pour la sauce :

300 g de tomates cerises bien mûres coupées en deux
½ oignon rouge émincé
un bouquet de basilic
sel
200 g de 'nduja (je trouve que ça fait beaucoup ! J'en ai mis moins)
200 g de caciocavallo coupé en cubes (fromage de lait de vache à pâte filée)*
*j'ai remplacé par une scamorza blanche (pas fumée !) qui ressemble beaucoup au caciocavallo et qu'on trouve plus facilement en France)

Préparation :

Pour les gnocchi :

Cuire les pommes de terre avec la peau
Les passer avec la peau dans le presse purée (voir la vidéo)
Sur 1 kg de pommes de terre ajouter environ 300 g de farine 00
Pétrir la purée de pommes de terre avec la farine
Dans la vidéo on utilise un bac maidda sicilien en vente sur le site du présentateur de la recette
Former un boudin et couper des gnocchi de 1 cm environ
Plonger les gnocchi par portions dans l'eau bouillante salée
Quand ils montent à la surface ils sont cuits
Plonger les gnocchis cuits à l'aide d'une écumoire dans un saladier d'eau froide

Pour la sauce :

Dans l'huile d'olive faire revenir l'oignon
Ajouter quelques feuilles de basilic frais
Ajouter les tomates cerises et du sel
Couvrir et laisser cuire 10 minutes
Quand les tomates sont à peu près cuites écraser le tout à l'aide d'un presse purée manuel
Ajouter la 'nduja et encore quelques feuilles de basilic
Couper le fromage en cubes et ajouter dans la poêle sans les écraser
Ajouter les gnocchi cuits ainsi que quelques feuilles de basilic.

Piu calabrese di questo piatto non esiste. Che profumo !
(Il n'existe pas un plat plus calabrais. Quel parfum !