Nombre total de pages vues

lundi 18 février 2019

Limoux (Aude) - La Taverne à Bacchus, Sieur d'Arques et Carnaval


L'Année dernière j'ai voulu aller voir le Carnaval de Limoux, mais pour une raison ou une autre je n'ai pu m'y rendre. Alors quand j'ai reçu au mois de janvier une invitation de la NVLR pour une journée à Limoux je n'ai pas hésité une seconde. Au programme un repas au restaurant La Taverne à Bacchus, suivi d'une visite à la cave coopérative Sieur d'Arques et pour terminer en beauté la découverte du Carnaval.



Le restaurant se trouve dans un ancien chais et il est décoré de bric et de broc. 





Il me semble que le chien sur l'escalier soit bien vivant, contrairement aux autres objets blancs. Il ne bougeait pas, donc je pense qu'on l'a dressé pour rester immobile...

La cuisine est traditionnelle du terroir. Le tout vous est servi dans une superbe vaisselle d'autrefois dépareillée qui semble tout droit sortie du trousseau de mariage de votre arrière-grand-mère.




En entrée un plateau de charcuterie et des pâtés ou bien une soupe aux légumes joliment servie dans une soupière à l'ancienne.





Panna cotta
Après le déjeuner nous nous rendons à la cave coopérative Sieur d'Arques où une Néerlandaise (!) nous commente la fabrication des vins de Limoux.




Nous avons visité les galeries de vieillissement en barrique (17 m sous terre) de plusieurs kilomètres de long suivi d'une dégustation commentée. Et nous sommes partis avec une bouteille de Première Bulle en cadeau.



Il était prévu d'aller voir le Carnaval, mais presque tout le monde est parti après la visite de la cave. Je les comprends, il faisait un froid de canard et en plus il y avait de la bruine glaçante. J'ai hésité, je serais bien mieux à la maison au chaud près de la cheminée... Mais bon, j'avais fait 150 kms principalement pour voir le carnaval. J'ai fini par prendre mon courage à deux mains. L'organisatrice de la journée m'avait indiqué la route et m'avait encouragée en disant que le carnaval se passait à l'abri sous les arcades de la Place de la République.  

J'avais imaginé que je me trouverais bien au chaud dans la foule sous les arcades. En me dirigeant vers la place je n'ai croisé personne. Les rues était désertes ce samedi après-midi. Arrivée à la place je me suis même demandé si je ne m'étais pas trompée d'adresse et j'ai fini par me renseigner auprès des quelques personnes sous les arcades : oui oui, c'est bien ici que ça se passe. Ils ne vont pas tarder ! On les entend déjà au loin.

Alors il faut savoir que le carnaval de Limoux ne ressemble point à celui des autres villes, ici on fête le carnaval pendant environ 3,5 mois !!! Cette année du 27 janvier au 7 avril 2019. On dit souvent que le carnaval de Limoux fut fondé par les meuniers. En effet, lorsque les tenanciers des moulins payaient la redevance à leurs seigneurs sous l'Ancien Régime, le mardi gras, ils se livraient à des réjouissances. 
Et là où les traditions se rejoignent : A la fête de l'Ours à Prats de Mollo (66) qui a lieu également au moment du carnaval on rencontre également des meuniers habillés de blancs.

Des accords de musique retentissent, et soudain vous les voyez. Ce sont les vedettes du carnaval, les fécos. Des pierrots vêtus d'un pantalon et d'une chemise de satin, avec colerette et chapeau assortis, le visage cagoulé et masqué. Les fécos portent tous le même costume, celui de leur bande. Ils ont l'obligation de se dissimuler entièrement par le masque, les gants, la cagoule, et ont l'interdiction de se démasquer en public

A Limoux pas de corso fleuri, ni des défilés de chars. C'est un folklore à l'état pur. Chaque week-end différents cortèges défilent sur la Place de la République accompagnés par des musiciens traditionnels. Ce samedi là j'ai vu défiler les Maïnatches (en blanc) et les Copin's (tout en couleurs).





Le cheminement d'un café à l'autre, devant se faire en vingt minutes approximativement, "sans bousculade et sans énervement".
Ils dansent sous les arcades de la place, progressant lentement, en 20 minutes environ, d'un café à l'autre. Ils évoluent gracieusement, avançant imperceptiblement de quelques dizaines de centimètres à chaque pas de danse. Miracle d'immobilité et de mouvement, de grâce aussi. Cette danse m'a beaucoup intriguée et je l'ai filmée plusieurs fois.



La gestuelle des fécos est strictement codifiée. La danse des fécos a tout pour intriguer. La carabène (roseau orné de rubans) est tantôt tenue délicatement entre l'index et le majeur et maniée par le pouce, tantôt brandie à pleine main comme le fouet des meuniers dont elle serait issue. La main restée libre, comme celle qui tient la carabène, se tient souvent également au-dessus des épaules. Cette deuxième main, selon l'inspiration des fécos, dessine des arabesques, esquisse des gestes, bref traduit l'humeur du moment. On a même pu parler d'un langage muet, réservé aux initiés...La beauté de la danse naît avant tout de sa lenteur, mais aussi des reflets du satin, des gestes des mains et des carabènes. 


Il semblerait que l'origine de ce gestuel trouve son origine du temps que les vendangeurs foulaient le raisin et pour se donner du cœur à l’ouvrage, ils chantaient, dansaient. Pourquoi, les premières rentrées d’argent effectuées, ne pas s’adonner à la fête, en reprenant la danse utilisée dans l’effort et la transformer en joie, en bonheur ?

Les fécos sont immanquablement suivis dans leur parcours d'un groupe de musique composé principalement de percussions (caisse claire et grosse caisse) et d'instruments à vent (trompettes,  clarinettes, trombones, hélicons, ).









Le jugement et la crémation de Carnaval se déroulent au cours de la dernière soirée. La Nuit de la Blanquette vient clore ce Carnaval, où la Blanquette de Limoux coule à flots. 

dimanche 17 février 2019

Tarte soleil



Voici une recette qu'on voit partout, sur les blogs, dans les magazines féminins, sur internet... Il fallait bien que je passe aussi par là ! J'ai préparé la tarte soleil pour un buffet, tout le mode peut se couper un rayon. Très bien aussi pour un apéritif. On peut la farcir avec tout ce qu'on veut : jambon, fromage, pesto vert, pesto rouge, tapenade et même avec du Nutella.
Elle est rapide et facile à préparer. 

Ingrédients :

2 rouleaux de pâte feuilletée
farce au choix, j'ai utilisé du pesto vert et une autre fois du pesto rouge
1 oeuf


Préparation :


Préchauffez le four à 180°C (th.6). 
Étalez une pâte feuilletée sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé et badigeonnez-la de pesto en veillant à laisser deux centimètres de bordure. 
Humidifiez la bordure à l'aide d'un pinceau puis couvrez avec la deuxième pâte feuilletée. Soudez les deux pâtes en appuyant bien sur la bordure.
Badigeonnez la pâte avec l’œuf entier délayé dans un peu d’eau. 
Disposez un verre au centre de la tarte puis découpez des bandes autour du verre en partant du centre vers l'extérieur. 
Ôtez le verre et réalisez les torsades en faisant 4 à 5 tours pour chacune.
En option on peut saupoudrer des graines de sésame sur la tarte avant de l'enfourner.
Enfournez pour 30 à 35 min. 
Servez chaude ou tiède. Même froide je l'ai appréciée.

Pour trouver d'autres idées de farce cliquez ici

samedi 16 février 2019

Champignons farcis


Ingrédients :


4 gros champignons de Paris à farcir
1 tranche de jambon cru
2 gousses d'ail
2 échalotes
5 càs de crème fraîche
25 g de beurre
70 g de mozzarella râpée
sel et poivre

Préparation :

Préchauffez le four à 180°
Lavez les champignons, enlevez les queues et coupez-les en petits morceaux. Grattez l'intérieur des champignons à l'aide d'une petite cuillère.
Coupez le jambon cru en petits morceaux.
Épluchez et coupez l'ail et les échalotes.
Dans une grande poêle, faites fondre du beurre, ajoutez les queues, l'intérieur des champignons, le jambon, l'ail et les échalotes. 
Couvrez et faites cuire 15 min.
Salez, poivrez.
Ensuite ajoutez la crème fraîche et laissez encore 5 min.
Garnissez les champignons de ce mélange cuit et parsemez de fromage râpé. 
Enfournez pendant 20 min.
Servez en entrée ou éventuellement avec des pâtes en plat de résistance.

vendredi 15 février 2019

Vietnam - Hoi An (4)

Suite de ma balade du dimanche 23 septembre 2018

Le bureau de tabac 

Chez le coiffeur

A n'importe quelle heure de la journée les street food restaurants ont du monde.
Fujian Phuc Kien 
Le Fujian Phuc Kien Assembly hall a été créé en 1690 par des chinois pour que la communauté chinoise originaire de Fujian, installée à Hoi An puisse se rencontrer.
Cônes d'encens dans une pagode
L'encens n'est pas seulement utilisé dans les pagodes. Ici devant l'entrée d'une boutique, j'en ai vu accroché au portail d'une maison ou ci-dessous au bord de la rivière Thu Bồn :

En continuant ma balade je passe devant une énorme halle couverte avec rien que des petits restaurants street food.  J'ai vu sur internet qu'on peut réserver des Street food tours (excursions) à Hoi An.







Partout on rencontre des enfants qui préparent  le Têt Trung Thu, «leur» Fête de la Lune, qui tombe le 15e jour du 8mois lunaire, Avec le Têt Nguyên Dan ou Nouvel An traditionnel, le Têt Trung Thu ou Fête de la mi-automne est une des plus grandes fêtes traditionnelles vietnamiennes. Les enfants recevront des cadeaux, goûteront toutes sortes de friandises et déambuleront jusque tard en soirée dans la ville illuminée.


Les enfants déguisés entrent dans les commerces et demandent aux propriétaires la permission d’effectuer la danse du lion ou de la licorne. Si cela est convenu, les enfants montent un spectacle qui est censé apporter de la chance et de la fortune aux commerçants. Par la suite, les propriétaires donneront de l’argent aux enfants en signe de gratitude.


Je suis passée devant cette galerie d'art sans y être rentrée, car il ne me restait plus de temps, le bus nous attendait à l'hôtel pour nous accompagner à l'aéroport. C'est dommage, j'ai raté quelque chose. En faisant des recherches j'ai appris que cette galerie appartient à un photographe français installé à Hoi An. Ses photos sont mondialement connues. Ci dessous une interview avec lui (en français) :

Cette dame travaille sur un chantier de construction d'un immeuble. Elle est chargée de monter les sacs de ciment par un monte charge.


Voilà, je suis arrivée à notre hôtel et nous partons pour l'aéroport où nous prendrons l'avion pour Ho Chi Minh Ville, que les Vietnamiens continuent à appeler Saigon. Un peu par rébellion ?

A suivre ...

jeudi 14 février 2019

Kafta w batata - Galettes de viande et pommes de terre à la sauce tomate


Un jour quand j'étais chez une amie j'ai vu sur sa table un livre de cuisine qui m'attirait beaucoup : "Liban, toutes les bases de la cuisine libanaise" par Fadia Zeidan. Comme mon amie connaît ma passion pour la cuisine elle m'a demandé si je voulais l'emprunter. 


Ma réponse ne s'est pas fait attendre, d'autant plus que j'aime beaucoup la cuisine orientale. J'ai photocopié quelques pages (pardon Madame Zeidan) et je vous présente la première recette que j'ai préparée il y a plus d'un an déjà.

Ingrédients :

300 g de viande hachée
150 g d'oignons
50 g de persil
600 g de pommes de terre
40 g de concentré de tomates
1 bâton de cannelle
1/2 càc de sel
2 pincées de poivre
1 feuille de laurier

Préparation :

Préchauffez le four à 180°

Ce qui m'a étonnée c'est que cette recette n'est pas épicée; je l'ai préparée comme indiqué, mais j'aurais préféré un peu plus relevé
Il n'est pas précisé s'il faut de la viande de bœuf ou d'agneau. J'ai opté pour l'agneau
Mixez à l'aide d'un robot la viande hachée, les oignons, le persil, la moitié du sel et le poivre
Faites 8 galettes du mélange ; prenez une part du kafta et aplatissez pour une galette d'1,5 cm d'épaisseur

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles d'1,5 cm d'épaisseur
Superposez dans un plat allant au four une couche de galettes de kafta, puis de pommes de terre
Diluez le concentré de tomates dans 400 ml d'eau chaude et versez sur les galettes
Ajoutez la cannelle, la feuille de laurier et le reste du sel

Enfournez à 180°
Après ébullition laissez cuire 20 minutes
Vérifiez la cuisson des pommes de terre : elles doivent être fondantes
Servir chaud
Vous pouvez l'accompagner de riz aux vermicelles.