Nombre total de pages vues

dimanche 9 décembre 2018

Strudel à la courge butternut et à la sauge

Même si l'automne est là sur le calendrier depuis le 21 octobre et qu'on trouve partout sur les étals les légumes d'automne, je repousse toujours la date pour les intégrer dans mes menus. Il fait encore tellement beau dans le sud et je veux toujours prolonger l'été. Et puis, tout d'un coup on passe du jour au lendemain de l'été à l'automne, et encore... Nous avons eu des températures allant jusqu'à 22 ° la semaine 48, je crois même qu'on a battu tous les records de chaleur cet automne. Est-ce bon signe ? Changement de climat ? Quoi que je me rappelle des repas de Noël que j'ai servis à ma terrasse en plein soleil. Il avait même fallu baisser les stores.
Et puis une fois l'automne installé j'accepte bien volontiers d'intégrer dans mes menus choux, courges, panais, topinambours etc.

Voici donc une recette d'automne que j'ai bien aimée, piochée dans le magazine Allerhande du supermarché Albert Heijn aux Pays-Bas.

Ingrédients :

75 g de lentilles du Puy
1 courge butternut (d'environ 1,1 kg)
2 càs d'huile d'olive
1 gousse d'ail
4 branches de sauge (seulement les feuilles)
2 càc de cannelle moulue
3 œufs
150 g de feta
275 g de pâte feuilletée (1 rouleau)
40 g de graines de courge

Préparation : 

Cuire les lentilles en 20 minutes, égoutter et réserver
Couper, éplucher et épépiner la courge, couper en cubes de 1 cm
Préchauffer le four à 200°
Faire revenir dans l'huile à feu moyen les cubes de courge pendant 3 minutes
Émincer l'ail et les feuilles de sauge
Ajouter l'ail, la sauge, les lentilles et 1 càc de cannelle à la courge et cuire pendant 3 minutes, puis éteindre le feu et laisser refroidir la preparation pendant 10 minutes
Battre 2 œufs et mélanger avec le fromage émietté et ajouter au mélange de courge
Séparer le jaune et le blanc du 3me œuf, battre le jaune
Couper la pâte feuilletée en rectangles de 7 x 12 cm environ
Poser la moitié des rectangles sur la plaque du four couverte de papier sulfurisé
Couvrir la pâte avec le mélange de courge en laissant les bords de la pâte libre
Badigeonner les bords de la pâte avec le jaune d’œuf et couvrir avec les autres moitiés en xx à l'aide d'une fourchette
Badigeonner la surface des strudel avec du jaune d’œuf, décorer avec les graines de courge et saupoudrer d'une càc de cannelle
Cuire les strudel environ 30 minutes au four.

samedi 8 décembre 2018

Vietnam - Marché de Ha Long et Ferme de perles de culture

Jeudi 20 septembre 2018


Aujourd'hui nous retournons à Hanoï pour y prendre le train de nuit pour Danang. Mais avant de quitter Ha Long nous faisons un tour au marché couvert très animé que je vous laisse découvrir ci-dessous.
Le choix de fruits et légumes et poissons très frais est énorme.





De la verdure

Au rayon poissonnerie un système ingénieux irrigue les bassines remplies d'eau, de poissons et crustacés.


Je me demande comment les canards restent assis immobiles ? Je suppose qu'on a attaché leurs pattes.

Viande de chien
Notre guide nous explique que la consommation de viande chien diminue, car les autorités vietnamiennes ont souligné que ce plat populaire ternissait l'image du pays auprès des étrangers et comportait des risques de propagation de la rage. Il nous a rassurés qu'on ne risquait pas qu'on nous serve cette viande dans les restaurants. A la campagne les familles continuent à élever des chiens pour amuser les enfants et après on les vend pour la consommation. Il y a des restaurants spécialisés dans la viande de chien.

Ci-dessous une vidéo du marché animé. Les mobylettes et scooters des commerçants circulent en klaxonnant parmi les clients.


Nous continuons ensuite notre route et nous nous arrêtons après à une ferme de culture de perles dans la baie de Ha Long.

Cette dame nous explique comment on fabrique les perles de culture. C'était intéressant de voir les conditions dans lesquelles le processus d'insémination est effectué. 



Il y a des perles blanches, jaunes et noires. On introduit une bille de nacre à l'intérieur de l'huître. Il faut entre 3 à 5 ans pour qu'une perle soit formée. L'huître va se défendre et créer des couches de nacre autour de la bille introduite.
Bien sûr il y a un très grand magasin à côté où les vendeuses vous poursuivent pour vous convaincre d'acheter des bijoux. Ce sont ces méthodes de vente qui m'ont refroidie. Dès que vous vous intéressez à un article la vendeuse ne vous lâche plus. J'aurais bien acheté un bijou, d'autant plus que je n'ai presque plus de bijoux car ma maison a été cambriolée pendant mon absence il y a quelques années. Mais j'ai vite cherché la sortie du magasin pour me débarrasser de la vendeuse collante.
Encore quelques photos prises du bus pour montrer le transport des marchandises.



Une rizière
Avec une production annuelle de plus de 28,2 millions de tonnes de riz en 2016, le Vietnam est le 5e des 10 premiers producteurs de riz mondiaux. A tous les repas on sert du riz en accompagnement.

Dans les champs on voit régulièrement des tombes qui ont été installées sur des terrains privés. Cela ne sera plus autorisé dorénavant. 
Et aux bords des routes des petites baraques de fortune où on s'arrête sur la bande d'arrêt d'urgence pour acheter une boisson ou pour s'installer à la terrasse pour consommer un repas.

A suivre ...

jeudi 6 décembre 2018

Dakos avec pois chiches épicés, tomates et feta de Yotam Ottolenghi


Mes lecteurs doivent se dire que je suis la parfaite cuisinière qui réussit toutes les recettes. Détrompez-vous ! Il m'arrive de rater complètement un plat. Pas plus tard que hier. J'avais envie de préparer une recette d'Ottolenghi : un plat à base de pois chiches, tomates et feta qu'il présente dans la série "Voyages en Méditerranée" sur la chaîne "My Cuisine". Je vous avoue que j'ai entièrement raté ce plat que j'ai préparé avec tant d'amour, mais pendant la cuisson au four je me suis endormie ! 
Je me suis réveillée avec une odeur désagréable au nez qui ne présageait rien de bon : le plat était complètement cramé. J'ai tout jeté et j'ai mis un temps fou à nettoyer la plaque du four.

Alors j'ai décidé de préparer ce même plat une deuxième fois et cette fois-ci j'ai mis le minuteur pour être sûre de sortir le plat à l'heure du four.

Yotam Ottolenghi a été inspiré par la cuisine grecque quand il a visité la Crète pour la série télévisée "Voyage en Méditerranée" diffusée sur la chaîne "Ma Cuisine". Le dakos est un pain crétois à base d'orge traditionnellement préparé par les femmes dans le four à bois. 

Dakos de Crète
Quand j'ai vu les images les dakos m'ont fait penser aux friselle du sud de l'Italie.
Friselle


Les femmes les donnaient à leurs maris bergers qui s'absentaient longtemps pour accompagner leur animaux en transhumance et avec ce pain dur qui se conservait longtemps ils avaient de quoi manger pendant leur parcours.

J'aurais pu me procurer des friselle à l'épicerie italienne, mais j'avais la flemme  de m'y rendre et selon les conseils de Yotam j'ai utilisé les Krisprolls suédois complets. Finalement il s'agit là aussi d'un pain grillé, séché pour durer longtemps.  Et je n'ai pas été déçue du résultat.


Complets

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

200 g de pois chiches en bocal
150 ml d'huile d'olive
3/4 de càc de cannelle moulue
1/2 càc de curcuma
3/4 càc de paprika
2 càs de coriandre moulue
1,5 kg de tomates grappe/ tomates cerise
1 oignon rouge émincé
4 gousses d'ail émincées
400 g de dakos, Krisprolls suédois, ou friselle italiens, coupés en morceaux de 4 cm environ
300 g feta coupée en morceaux de 3 cm environ
15 g de feuilles de basilic
sel et poivre 

Pour la marinade :

200 ml d'huile d'olive
100 ml de vinaigre de vin rouge
sel et poivre


Préparation :

Préchauffer le four à 200 °
Rincer et égoutter les pois chiches
Dans une poêle chauffer 4 càs d'huile d'olive sur feu moyen
Ajouter les pois chiche, le sel, cannelle, curcuma, paprika et coriandre
Laisser cuire 10 minutes en mélangeant bien et en écrasant légèrement les pois chiche
Réserver
Râper 1/3 des tomates et jeter leur peau
Couper les autres tomates en cubes de 1 cm
Déposer le jus de tomates obtenu ainsi que les cubes dans un saladier ensemble avec l'oignon, l'ail, 3 càs d'huile d'olive, du sel et du poivre
Réserver
Mélanger les éléments pour la marinade
Disposer les morceaux de pain sur la plaque du four en une seule couche sur une surface de 30x40 cm environ
Verser la marinade sur le pain et ensuite la sauce tomate, suivie par les pois chiche
Disposer par ci par là les morceaux de feta et les feuilles de basilic
Verser les 3 càs restantes d'huile d'olive sur le plat et cuire environ 25 minutes au four

A la sortie du four j'ai posé encore quelques feuilles de basilic frais sur le plat.



mardi 4 décembre 2018

Marché dans le Parc Zypendaal à Arnhem (Pays-Bas)


Dimanche 3 juin 2018

On ne soupçonne pas que dans ce joli parc tranquille se tient à 2 pas d'ici un grand marché qui attire beaucoup de visiteurs ce dimanche.




Il s'agit d'un marché occasionnel qui se tient 1 fois par mois, le premier dimanche, à tour de rôle dans ce parc ou dans un autre parc à Arnhem où j'étais déjà allée en 2016.

Un petit orchestre joue au centre du marché
L'ambiance est typiquement hollandaise, pas de chichi. Je ne sais pas comment la décrire : décontractée, tout le monde est de bonne humeur, nous avons un adjectif intraduisible pour ça : "gezellig". En allemand gemütlich, chaleureux se rapproche peut-être le plus de notre adjectif.
Même le chapeau est fraise



"L'autre pays du fromage"
Pour ceux qui pensent qu'il n'existe que le Gouda ou le Rouge (Edam) en Hollande. Et comme vous pouvez le voir : pas de Mimolette sur l'étal. En effet, nous ne connaissons pas ce fromage en Hollande. Je l'ai découvert en France, alors je me suis dit qu'il était fabriqué peut-être uniquement pour l'exportation. Jusqu'au jour où j'ai découvert que ce n'est pas un fromage hollandais, mais un fromage du nord de la France. J'ai découvert, il n'y a pas si longtemps que ça, la Mimolette vieille, c'est vraiment un très bon fromage que j'ai utilisé dans des recettes.
Ici on prépare des Poffertjes, une spécialité hollandaise. Ce sont des mini crêpes, qui ressemblent à des pancakes. Le plus souvent servies avec du sucre glace et du beurre.
Ici des Poffertjes en grand format (ce n'est pas la tradition), servis avec des fraises.
Vous remarquerez que les commerçants ont souvent des véhicules bien sympathiques pour vendre leur marchandise. Ici un glacier pour la vente de ses glaces artisanales.
Ce commerçant vend vend des brochettes de viande à la sauce aux cacahuètes (satésaus), héritage de notre passé colonial en Indonésie. La cuisine indonésienne est très introduite dans la culture néerlandaise.
Avec cette belle journée on a besoin en effet de se désaltérer.

Vous n'allez pas me croire, je n'ai acheté aucun livre de cuisine.

Elle n'est pas belle cette voiture de pizza ?
Je crois qu'ici un vend de la pâte à pain qu'on doit accrocher à des piques et faire cuire dans un feu de camp. C'est une spécialité utilisée par les scouts.

Et dans cette caravane on vend des wraps pour végétariens à base de tofu.
Un marché bien ludique sympa à découvrir.
Si vous voulez découvrir d'autres coins pittoresques des Pays-Bas, cliquez ici

A suivre ..