Nombre total de pages vues

samedi 16 octobre 2021

Kasha aux courgettes grillées et fromage de chèvre

J'ai découvert le kasha grâce à l'émission "Tous en cuisine" où Cyril Lignac l'a utilisé dans une recette que j'ai préparée ici.

Depuis j'ai cherché ce que je pourrais bien préparer encore avec ce sarrasin décortiqué grillé. Ces petites graines ont vraiment un très bon goût que j'ai envie de les utiliser plus souvent dans ma cuisine et pour commencer voici cette recette que j'ai trouvée sur le site d'une chaîne de magasins bio néerlandais.

Ingrédients :

300 g de kasha
2 à 3 courgettes coupées en tranches longues
3 càs d'huile
sel et poivre
1 échalote
½ piment rouge épépiné et coupé en fines lamelles
4 tranches de fromage d'une buche de chèvre

Préparation :

Cuire le kasha dans de l'eau bouillante salée pendant 6 minutes, égoutter et laisser évaporer 
Huiler les tranches de courgettes, saler et poivrer
Chauffer la plaque grill et griller les tranches de courgettes, puis réserver
Dans une poêle faire revenir dans 1 cuillerée d'huile l'échalote et le piment rouge
Augmenter le feu et ajouter le kasha et cuire 5 minutes, puis réserver

Passer les tranches de fromage de chèvre sous le grill le temps qu'elles commencent à fondre

Dressage sur les assiettes en posant au milieu du kasha, dresser à côté les tranches de courgettes pliées et garnir avec le fromage grillé.


Une magnifique chanson de Charles Aznavour moins connue chantée par  Elodie Frégé (elle a sauté un couplet par inadvertance ?)



Parce que t'as les yeux bleus
Que tes cheveux s'amusent à défier le soleil
Par leur éclat de feu

Parce que tu as vingt ans
Que tu croques la vie comme un fruit vermeil
Que l'on cueille en riant

Tu te crois tout permis et n'en fais qu'à ta tête
Désolée un instant prête à recommencer
Tu joues avec mon cœur comme un enfant gâté
Qui réclame un joujou pour le réduire en miettes

Parce que j'ai trop d'amour
Tu viens voler mes nuits du fond de mon sommeil
Et fais pleurer mes jours

Mais prends garde, chérie, je ne réponds de rien
Si ma raison s'égare et si je perds patience
Je peux d'un trait rayer nos cœurs d'une existence
Dont tu es le seul but et l'unique lien

Parce que je n'ai que toi
Le cœur est mon seul maître et maître de mon cœur
L'amour nous fait la loi
Parce que tu vis en moi
Et que rien ne remplace les instants de bonheur
Que je prends dans tes bras

Je ne me soucierai ni de Dieu, ni des hommes
Je suis prêt à mourir si tu mourrais un jour
Car la mort n'est qu'un jeu comparée à l'amour
Et la vie n'est plus rien sans l'amour qu'elle nous donne

Parce que je suis au seuil
D'un amour éternel je voudrais que mon cœur
Ne portât pas le deuil

Parce que, parce que...

5 commentaires:

  1. J'adore le Kasha, c'est un plat typiquement polonais, surtout à Noël. Ma femme en fait souvent avec une sauce aux champignons! Maintenant faut que je teste votre recette qui me semble excellente!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cela m'intéresserait de recevoir la recette de votre femme. J'en trouve très peu sur internet.

      Supprimer
    2. Bonjour Clémnentine, sa recette n'a rien de pariculier, du kasha cuit comme du riz et ensuite à la poêle avec une sauce crême fraiche - champignons (mais champignons noirs séchés, directement cueillis dans une forêt en Pologne, déjà essayé avec des champignons de Paris, mais gustativement parlant, cela n'a rien à voir! ;) Oui malheureusement en France ce mets est méconnu, mais la-bas en Pologne vous trouvez même du kasha cuit en 3 minutes au micro-ondes dans n'importe quelle épicerie. Sinon ma femme fait parfois des pierogis (raviolis) au kasha. En fait ca marche avec tout!

      Supprimer
    3. J'ai préparé cette semaine du kasha varnishkes avec des farfalle, oignons, kasha et champignons de Paris et girolles. Ce fut très bon.
      J'ai des champignons noirs séchés (Auricularia polytricha). J'ignore si ce sont les mêmes que ceux dont vous parlez.

      Supprimer
  2. jolie recette !
    merci Clémentine
    bisous
    très bon lundi

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly