Nombre total de pages vues

jeudi 18 février 2021

Sajoer de choux de Bruxelles


Le sajoer est un plat indonésien à base de légumes et de lait de coco. Janneke Vreugdenhil, journaliste culinaire néerlandaise et auteure de livres de cuisine, a sorti récemment un livre de cuisine "La Bible de la cuisine néerlandaise". Non je ne l'ai pas (encore) acheté, mais j'ai suivi un peu la promotion de son livre et alors à ma surprise elle y publie cette recette indonésienne ! A vrai dire ce n'est pas vraiment une surprise pour moi. J'ai écrit déjà à plusieurs reprises ici que la cuisine de notre ancienne colonie l'Indonésie, a été adoptée à 200% par les néerlandais dans leur cuisine. On utilise même dans le language culinaire les termes indonésiens pour les épices et les légumes. Ils sont rentrés dans la langue néerlandaise et je trouve cela fabuleux. Et dans les livres de cuisine on utilise souvent le terme indonésien avec entre parenthèses la traduction en néerlandais, ou même sans la traduction. 

Dans cette recette on prépare des légumes de base de la cuisine néerlandaise : les pommes de terre et les choux de Bruxelles, mais accommodés avec des ingrédients indonésiens.

Ingrédients :

2 gousses d'ail 
2 échalotes coupées en quatre
4 cm de gingembre coupé en tranches
1 càs de sambal manis (purée de piment)
1 càs de sucre vergeoise brune
3 càs d'huile d'arachide
600 ml de lait de coco
600 ml de bouillon de légumes
4 pommes de terre à chair ferme, épluchées et coupées en cubes
500 g de choux de Bruxelles, les gros coupés en deux
2 branches de citronnelle écrasées et nouées
œufs
jus de citron
100 g de germes de haricots de mungo
de la livèche (céleri feuille)

Préparation :

Préparer un boemboe (mot indonésien pour désigner un mélange d'épices et légumes réduit en pâte). Ecraser au mortier l'ail, les échalotes, le gingembre, le sambal, le sucre et une pincée de sel afin d'obtenir une pâte.
Chauffer l'huile dans le wok ou dans une sauteuse et y faire revenir le boemboe pour libérer ses saveurs
Ajouter le lait de coco, le bouillon, les pommes de terre, les choux de Bruxelles et le sereh (citronnelle)
Porter à ébullition, baisser le feu et laisser cuire environ 20 à 25 minutes

Cuire les œufs 10 minutes, écailler et couper en deux

Vérifier l'assaisonnement des légumes, ajouter un peu de jus de citron

Répartir le sajoer sur 4 bols ou assiettes creuses, poser dans chaque bol deux moitiés d'œufs, garnir de feuilles de livèche
Servir avec du riz et un petit bol de purée de piment à part.


Pour oublier la solitude pendant le coronavirus plusieurs artistes néerlandais ont écrit une chanson sur l'amitié

1 commentaire:

  1. J'ai écrit un mail à Janneke Vreugdenhil pour lui dire que j'ai traduit quelques unes de ces recettes en français et publiées sur mon blog. Elle m'a répondu en néerlandais bien sûr :
    Beste Clementine,

    Wat leuk! Ja, ik herinner me je vorige mail, en je blog dat ik toen ook gelezen heb. Wat staat er veel op inmiddels! Moest erg lachen om je verontwaardiging over het feit dat ik in mijn columns over mijn scheiding schreef. Ieder zijn mening, haha!

    Maar erg leuk te lezen dat je zo van mijn recepten geniet. Ik zal mijn Franse schoonzus ook naar je site sturen.

    Hartelijks!
    Janneke

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly