Nombre total de pages vues

samedi 23 mars 2019

Parmesan french toast de Nigella Lawson - Pain perdu au parmesan



Ingrédients pour 1 personne :

1 œuf
3 càs de parmesan râpé
1/4 càs de paprika
1 càc de moutarde de Dijon
1/2 càc de Worcestershire sauce
3 càs de lait entier
2 tranches de pain de campagne
1 càs de beurre
1/2 càc d'huile d'olive

Préparation :

Mélanger l’œuf avec tous les ingrédients, sauf le beurre et l'huile
Tremper les tranches de pain dans ce mélange
Dans une poêle chauffer le beurre et l'huile d'olive
Faire dorer les tranches de pain des deux côtés.
Prêt !

vendredi 22 mars 2019

Velouté de pommes de terre, champignons, céleri, aneth et ail noir


Cela faisait un moment que j'avais acheté de l'ail noir, mais je ne savais pas trop comment l'utiliser dans des préparations. En fouillant un peu partout sur internet je suis tombée sur le blog "la Cuisine en folie" où j'ai trouvé plusieurs recettes  préparées avec de l'ail noir.

J'ai opté pour le velouté de pommes de terre, champignons, céleri, aneth et ail noir. Cela fait déjà presque 1 mois que j'ai préparé cette recette et comme il me restait une grande portion je l'avais congelée et je l'ai servie aujourd'hui à mon invité du mercredi. J'ai apprécie le velouté encore davantage aujourd'hui, car je n'ai pas passé du temps à le préparer, je n'avais qu'à le réchauffer et à préparer un peu de garniture. Merci donc à Coco de Nice pour cette belle recette que je copie telle quelle de son blog :

Ingrédients :

800 g de pommes de terre 
400 g de champignons 
3 branches de céleri
1/2 bouquet d'aneth 
2 gousses d'ail 
2 gousses d'ail noir 
1 échalote
40 cl de crème fraîche liquide entière 
du beurre
1/5 l de bouillon
sel et poivre du moulin
huile d'olive
quelques noisettes grillées et concassées 
huile de noisette 
pluches d'aneth
ail noir 

Préparation :

Épluchez les pommes de terre, coupez les en cubes
Émincez le céleri
Épluchez ail et l'échalote et émincez les 
Rincez les champignons
Faites bouillir une grande casserole d'eau avec le cube de bouillon
Plongez y pommes de terre et le céleri 
Dès la reprise du bouillon, baissez le feu, couvrez et laisser mijoter 20 minutes

Pendant ce temps, faites fondre 15 g de beurre dans un filet d'huile d'olive dans une poêle, jetez y l'échalote et l'ail émincés finement
Laissez suer quelques instants puis ajoutez les champignons
Salez et poivrez, laissez rôtir 5 à 6 minutes
Réservez 

Récupérez les pommes de terre et le céleri cuits à l'aide d'un écumoire et déposez-les dans un blender, ajoutez  la moitié des champignons rôtis, le sel et le poivre, refermez et mixez finement, rajoutez un peu de bouillon jusqu'à obtenir la  texture d'un velouté
Vérifiez l'assaisonnement

Servir dans des assiettes et garnir de quelques pluches d'aneth, de noisettes concassées, quelques gousses d'ail noir émincées et le reste de champignons  rôties et un filet d'huile de noisette ou de crème.

jeudi 21 mars 2019

Rome - Notre super hébergement Terrazza su Trastevere


Lundi 4 mars 2019 après-midi



Arrivées à l’aéroport de Rome nous avons pris un taxi pour nous rendre à notre chambre dans le quartier Trastevere. Si vous avez vu le film "To Rome with Love" de Woody Allen vous reconnaîtrez ce quartier très pittoresque et animé : des restaurants partout, beaucoup proposent le Happy Hour où vous payez le prix d'un apéritif et vous pouvez vous servir à manger au buffet. Je peux vous recommander l'hébergement que j'avais trouvé sur internet. Il se trouve à proximité de la Piazza Santa Maria di Trastevere. En bas du présent article vous trouverez le lien vers le plan sur Google. Malgré la présence d'un restaurant en face et un autre au rez de chaussée de l'immeuble nous n'avons pas du tout été gênées par le bruit. Les fenêtres étaient pourvues de double vitrage.

Salle de bains avec douche sur la gauche

L'appartement est équipé pour 3 personnes, mais dans le même bâtiment il y a d'autres chambres plus petites dans le même style de décoration. J'ai oublié de prendre en photo la chambre séparée avec un lit pour une personne. Présence de wifi et air conditionné.
Il y a une cuisine commune équipée avec une cafetière à capsules, frigo, micro -ondes, machine à laver et w.c. On mettait à notre disposition des croissants industriels, biscottes, confiture, café, lait et jus de fruits, ce qui était compris dans le prix. J'ai payé 80 € par jour, c'est à dire 40 € par personne. (Plus la taxe de séjour qui était de 1,75 € par jour par personne).




La chambre est équipée de lits jumeaux. Nous avons demandé de nous faire les lits séparément. Dans la chambre un frigidaire, une bouilloire, thé, biscottes et confiture. Elle est équipée d'une télé. La porte donne sur la deuxième chambre pour 1 personne équipée de grandes armoires avec dans une un petit coffre fort.


La cuisine commune est équipée de plusieurs petites tables et chaises. Pendant notre séjour nous n'y avons jamais croisé d'autres personnes. 


Plusieurs poubelles pour le tri sélectif. Cafetière espresso avec capsules de café et capsules de lait. Frigo avec lait et jus de fruits. Deux feux à gaz, un micro-ondes, machine à laver, w.c., vaisselle (tasses, assiettes, verres, etc.)


Tous les jours des croissants, biscottes et corn flakes.


Le 8 mars, "giorno della donna", mon amie et moi avons eu droit à un bouquet de mimosa, symbole italien de la Journée internationale de la femme, de vrais croissants de boulangerie décorés en jaune et d'un petit bouquet de mimosa artificiel que nous avons gardé comme souvenir.


Et sur nos tables de chevet un petit gâteau en forme de cœur décoré aussi en jaune. Nous avons appelé la propriétaire pour la remercier de cette gentille attention et pour lui témoigner de notre satisfaction au sujet de l'hébergement. 



La fenêtre dans la chambre pour une personne donne sur la place.


Et last but not least, une belle terrasse sur le toit. J'imagine les belles soirées d'été qu'on peut y passer. 




Vue sur la place avec en face le restaurant Carlo Menta où on vous sert un menu de 4 plats pour 10 € à midi (13 € le soir). Nous y avons dîné plusieurs fois. Malgré une très grande salle à l'intérieur et deux salles à l'extérieur, il faut souvent attendre quelques minutes pour obtenir une table, mais nous n'avons jamais attendu plus de 5 minutes.



A suivre ...



Adresse :
Terrazza su Trastevere
Piazza Giuditta Tavani Arquati 113
Trastevere
00153 Roma
Téléphone : +39 34 95 86 02 93
https://trastevereguesthouse.it/

Si vous réservez, dites que vous appelez de la part de Clementine, cela fera plaisir au propriétaire.

mercredi 20 mars 2019

Polenta à la sud-africaine



Depuis quelque temps je suis devenue adepte de polenta, je la prépare de plusieurs façons et quand j'ai découvert cette recette je l'ai tout de suite adoptée.
Ce plat sud-africain qui s'appelle en langue sud-africaine "bouillie paysanne" propose une autre façon de préparer la polenta. J'ai aimé le mélange de fromage et lard fumé et l'ajout de grains de maïs.
Il y a déjà un bail que j'ai préparé cette recette et je crois me souvenir que je l'ai accompagnée d'une paupiette de porc achetée dans le commerce.

Ingrédients :

300 g de farine de maïs
3 oignons
2 œufs
200 g de poitrine fumée
1 grosse boîte de maïs en grains
200 g de beurre
sel et poivre
100 g de fromage, du cheddar par exemple
graisse pour la plaque de cuisson

Préparation :

Préchauffer le four à 175°c
Cuire la farine de maïs 15 minutes dans 1 l d'eau
Peler et émincer finement les oignons
Cuire les œufs durs et les couper en dés
Détailler la poitrine fumée en dés
Égoutter les maïs dans une passoire

Dans une poêle, faire fondre 2 càs de beurre, ajouter la poitrine et la faire revenir
Ajouter les oignons et poursuivre la cuisson

Mélanger la bouillie de maïs avec la poitrine, les oignons, les œufs, les grains de maïs et le beurre restant
Saler et poivrer
Répartir le mélange sur une plaque de four graissée
Râper le fromage et en parsemer la préparation

Cuire 10 minutes au four préchauffé, jusqu'à ce que la surface arbore une jolie couleur dorée.



mardi 19 mars 2019

Gratin de pommes de terre, panais et cèpes de Nigella Lawson



Nigella présente ce gratin pour un repas de Noël en accompagnement d'un rôti ou volaille. La photo ci-dessus n'est pas à moi, car j'avais oublié de prendre le plat en photo. 

Ingrédients pour 8 personnes :

10 g de cèpes séchés
150 ml d'eau bouillante
50 g de beurre
1 càs d'huile d'olive à l'ail*
500 ml de lait entier
500 ml de crème fraîche
3 anis étoilés
1 càc de sel
poivre noir du moulin
900 g de pommes de terre
900 g de panais

Préparation :

Préchauffer le four à 220°C

Mettre les cèpes à tremper pendant 20 à 30 minutes dans de l'eau bouillante
Chauffer le beurre et l'huile à  l'ail dans une poêle
* Nigella utilise souvent de l'huile à l'ail. Je n'en ai pas, alors j'ajoute une gousse d'ail entière dans la poêle que j’enlève après
Égoutter les cèpes, garder le liquide
Émincer les cèpes et cuire dans la poêle
Ajouter le liquide filtré des cèpes, le lait, la crème, l'anis étoilé, le sel et le poivre
Couper les pommes de terre et les panais non épluchés en rondelles de 1 cm et ajouter dans la poêle
Porter à ébullition et cuire ensuite à feu doux, partiellement couvert, pendant 20 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient cuits
Verser la préparation dans un plat à gratin et enfourner
Cuire pendant 40 minutes jusqu'à ce que la surface soit légèrement dorée.

lundi 18 mars 2019

Barcelone - Sagrada Familia et balade dans la ville

Mon fils, ma belle fille et ma petite fille de Hollande ont passé des vacances chez moi au mois de mai 2018. Comme ils n'avaient jamais vu la Sagrada Familia de Barcelone ils avaient réservé d'avance des billets d'entrée sur internet également pour moi. Je l'avais déjà visitée en mars 2016 (ici mon article détaillé), mais ce monument toujours inachevé vaut le coup d'être vu plusieurs fois. Comme j'y avais déjà consacré un article je n'ai pas pris beaucoup de photos.







Ensuite nous nous sommes baladés dans la ville sans but précis.

La Casa Battlo de Gaudi



35, Passeig de Gracià

Idem


La Rambla








Carrer de la Comtessa de Sobradiel

Carrer de Jupi





dimanche 17 mars 2019

Toast de calçots au four et sa sauce romesco



C'est la tradition : au moins une fois par an il faut manger des calçots. Cette année j'en ai même mangé plusieurs fois au restaurant en Espagne et une fois à la maison. Comme je n'avais pas de sarments de vigne je les ai préparés au four. J'avais trouvé chez Carrefour un recette à côté des bottes de calçots et je me suis laissé tenter par elle. Bien sûr ce n'est pas la même chose que les calçots cuits dans les braises, mais je trouvais la recette sympa.

Ingrédients pour 2 personnes :

8 calçots (variété typique de Catalogne)
sel et poivre
huile d'olive
1/2 jus de citron
4 tranches de pain aux céréales
un peu de parmesan râpé
1 pot de sauce romesco

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C
Nettoyez bien, éventuellement pelez la première couche des calçots et coupez les extrémités
Disposez-les sur la plaque de cuisson du four avec du papier de cuisson
Arrosez généreusement d'huile d'olive, le jus de citron, salez et poivrez
Mettez-les au four entre 15 et 30 minutes jusqu'à ce qu'ils deviennent bien dorés
Grillez les tranches de pain sur le grill en fonte
Tartinez les tranches de pain avec une bonne couche de sauce romesco*


Disposez 2 calçots au milieu, saupoudrez de parmesan et enfournez à nouveau 5 à 6 minutes pour faire griller le fromage.
*Pour faire la sauce soi-même ici la recette.

samedi 16 mars 2019

Tortino pane carasau, burrata e puntarelle - puntarelle avec burrata et pain sarde


Début mars 2019 j'ai passé une petite semaine à Rome avec ma prof d'italien Luisa et quelques autres élèves. Le premier soir elle nous a amenés au restaurant Da Teo dans le quartier Trastevere où nous étions logés. Ma prof commande une spécialité romaine du restaurant qui ne figure pas sur le menu. Alors là, ça m'intéresse et j'ai commandé la même chose en entrée, sans savoir de quoi il s'agissait. Mais je veux découvrir tout ce que je ne connais pas.
A ma demande Luisa m'a noté le nom du plat dans mon petit calepin et j'ai bien fait de le lui demander. Cette entrée fut délicieuse et j'ai demandé au chef comment il l'avait préparée, car je n'avais jamais mangé des puntarelle. Il m'a expliqué sa recette et une fois rentrée en France je me suis rendue au Grand Frais, le seul magasin susceptible de vendre des puntarelle. Et ... je ne me suis pas trompée. Actuellement c'est la saison des puntarelle. J'espère en retrouver la semaine prochaine quand je recevrai mon invité du mercredi.

Puntarelle au Grand Frais de Perpignan le 12/03/19

Et ça tombait bien car mon fils et sa petite famille devaient dîner chez moi, une bonne occasion pour leur présenter cette entrée.

Ingrédients :

1 puntarelle
4 anchois à l'huile
2 gousses d'ail
huile d'olive
en option vinaigre
fleur de sel
poivre noir du moulin
1 burrata
quelques tranches de pan carasau

Préparation :

Nettoyer et tailler en lanières fines la puntarelle. C'est un travail assez fastidieux et il faut prendre son temps. Pour vous montrer comment nettoyer ce légume je vous conseille de regarder cette vidéo :


Une fois nettoyée laisser tremper la puntarelle au moins une heure dans de l'eau froide à laquelle vous aurez ajouté quelques glaçons pour tirer l'amertume
Émincer 2 gousses d'ail et couper les filets d'anchois en menus morceaux Mélanger l'ail et l'anchois et ajouter l'huile d'olive
Bien mélanger les ingrédients dans un mortier en écrasant bien pour obtenir une pâte un peu liquide
Égoutter et essorer la puntarelle
Je l'ai séchée ensuite dans un torchon propre
Une heure avant de servir mélanger la puntarelle avec la sauce aux anchois
Déposer la puntarelle sur le plat de service, couvrir généreusement avec la burrata déchirée en morceaux
Saler et poivrer la burrata et verser un filet d’huile d'olive sur l'ensemble
Enfoncer par ci par là des morceaux de pane carasau.

Comme c'est un plat assez original je craignais que mon fils, sa femme et les petits enfants ne l'apprécient peut-être pas. Les 2 petites n'ont pas trop aimé mais les parents et le fils aîné ont beaucoup aimé et se sont même servis une deuxième fois.

J'ai réfléchi avec quoi on pourrait remplacer la puntarelle si on n'arrive pas en trouver. Je crois que la chicorée frisée pourrait faire l'affaire. Il faut de l'amertume et du croquant. Sinon des endives ...

vendredi 15 mars 2019

Rome - départ non sans encombre



Lundi 4 mars 2019

Fontaine de Trevi

Ma prof d'italien ne donne pas que des cours à l'Association Dante Alighieri, mais aussi à l'UTL. Ses élèves de l'UTL lui avaient demandé de leur organiser un voyage et quand j'ai appris qu'il restait des places j'ai demandé si je pouvais m'inscrire pour ce voyage à Rome sans être inscrite à l'UTL. Sans problème et en plus il restait 1 place de plus pour une autre élève de mon cours, ce qui nous a permis de partager l'hébergement et les frais de route pour aller à l'aéroport de Barcelone. Nous sommes donc partis le 4 mars dernier pour l'aéroport, mais non sans encombre.

L'adresse du parking était mal entrée dans le GPS et il s'avérait qu'il se trouvait à 15 minutes de distance de là. Sauf que nous n'avons pas réussi à entrer la bonne adresse du parking, le GPS la refusait et il a fallu demander notre chemin, mais nous n'avons pas trouvé notre destination. Stress, stress, nous étions bien en avance, mais là on a pris un retard monstre. Et je vous épargne tous les détails de nos déboires. Nous avons fini par demander à un taxi de nous précéder au parking. Une fois arrivées au parking la navette nous a conduites à l'aéroport, mais le chauffeur qui connaissait bien les horaires des avions, nous a annoncé qu'on arriverait en retard, l'embarquement ayant déjà démarré depuis un bon moment. Pour la première fois j'espérais que l'avion aurait du retard !

Colosseo

Arrivées au contrôle de sécurité un employé sympa nous a laissé passer avant les autres voyageurs, mais mon amie a eu droit à la fouille au corps et il a fallu qu'elle repasse une deuxième fois ses bagages au scanner, encore des précieuses minutes de perdues. Enfin nous pouvons nous diriger vers notre porte, la porte la plus éloignée évidemment. Selon ma montre nous sommes déjà en retard pour l'embarquement. Mais nous ne sommes pas encore au bout de nos peines : à mi-chemin je me rends compte que dans la panique j'ai oublié mon sac au contrôle de sécurité. Mon amie continue son parcours vers la porte 51 en prenant également ma valise et moi je retourne au contrôle. A ce moment là je suis convaincue qu'on sera en retard et je me dis que cela devait être le destin. Tout jouait contre nous, il fallait qu'on le rate ce foutu avion. Peut-être on s'en féliciterait après coup en apprenant que l'avion s'était scratché.

Comment retrouver le poste de contrôle où j'étais passée parmi tant d'autres ? Heureusement j'ai reconnu la personne chargée du contrôle au portique et c'est à lui que je me suis adressée pour réclamer mon sac. On cherche et tout à coup je le vois dans un bac en plastique mis de côté. Je l'arrache de là avant qu'on me demande de m'identifier et retourne mon long chemin jusqu'à la porte 51. Tout à fait au bout j'aperçois mon amie toute seule devant le desk d'embarquement. Elle me fait de grands signes en me faisant comprendre qu'on l'aura notre avion ! Elle avait réussi à convaincre l'hôtesse de m'attendre en expliquant la situation. Nous avons voyagé par Vueling et j'ai l'impression qu'ils sont bien moins rigides que Ryanair.

Ouf, nous sommes les dernières à embarquer et la porte se ferme tout de suite derrière nous. J'ai oublié de regarder ma montre, mais je crois bien que l'avion est parti avec quelques minutes de retard. Et - élément secondaire appréciable - l'avion ne s'est pas scratché.

jeudi 14 mars 2019

Chou rouge aux marrons de Guy Martin



Ingrédients :

1 chou rouge de 800 grammes
1 gros oignon jaune
2 càs de graisse de canard
2 baies de genièvre
1 brin de thym
1 feuille de laurier
5 cl de vin blanc
250 g de marrons cuits
4 tranches fines de poitrine fumée
1/2 botte de persil plat
10 cl de bouillon de volaille
sel et poivre

Préparation :


J'ai légèrement modifie la recette de Guy Martin (2 étoiles Michelin), car je n'ai pas enveloppé le chou cuit dans des feuilles de chou entières pour former des boules pour les remettre ensuite quelques minutes au four. J'ai donc mélangé le lard coupé en lamelles avec le chou. C'est vrai que sa présentation de la recette est plus jolie. Je vous donne donc la recette originale en mettant entre parenthèses et en noir la préparation pour les boules de chou.

(Prélever sur le chou les 8 plus grosses feuilles et les mettre de côté)

Couper le reste du chou en 4, ôter le cœur et émincer finement
Éplucher l'oignon jaune et le hacher
Dans une casserole chauffer la graisse de canard
Faire suer l'oignon sans coloration à feu moyen pendant 3 minutes
Faire rissoler le lard coupé en lamelles
Ajouter le chou émincé avec le genièvre écrasé, le thym, le laurier, saler et poivrer
Mouiller avec le vin blanc
Cuire à feu doux pendant 1 heure à couvert en remuant régulièrement
15 minutes avant la fin de cuisson, ajouter les marrons

(Plonger les 8 feuilles de chou réservées dans une casserole d'eau bouillante salée
Les cuire pendant 10 minutes, les rafraîchir
Bien les égoutter puis les étaler à plat
Désépaissir les côtes des feuilles à l'aide d'un couteau fin
Superposer les feuilles deux à deux par les pointes
Poser une tranche de poitrine fumée sur chacune)

Effeuiller et laver le persil, le hacher grossièrement, puis l'incorporer au chou émincé aux marrons
Ôter le thym et le laurier

(Répartir en quantités égales le chou aux marrons sur les feuilles de chou
Les replier pour former une boule
Placer les 4 boules de chou dans une cocotte
Verser le bouillon de volaille
Porter à ébullition sur feu moyen puis enfourner dans le four préchauffée à 180°C pendant 15 minutes, couvert d'une feuille de papier aluminium)

Dresser sur un plat de service
Arroser du jus de cuisson.