Nombre total de pages vues

jeudi 14 septembre 2017

Mémorial du camp de Rivesaltes

Mercredi 14 septembre 2016 Les Amis du Pays Catalan nous ont proposé de visiter ce Mémorial qui a été inauguré le 16 octobre 2015 par Manuel Valls, Premier Ministre de l'époque.
Ce Mémorial se trouve dans le camp de Rivesaltes, semi-enterré et ne dépassant pas 4 mètres de hauteur, il ne domine pas les baraques alentour.

Une exposition permanente témoigne de l'histoire de ce camp d'internement.
Le camp Joffre de Rivesaltes était conçu à l'origine comme camp militaire et fut ensuite recyclé en Centre d'hébergement. Ce camp d'internement de Rivesaltes, plus grand camp d'internement de l'Europe de l'Ouest, tant par l'étendu, de sa superficie et la durée de son histoire que par la variété des populations qui y sont passées, est un lieu resté très longtemps dans l'oubli.

1941 - 1942
Le premier convoi de détenus arrive le 14 janvier 1941 : D'abord, la guerre civile, dans l'Espagne voisine, avec l'arrivée de centaines de milliers de réfugiés. La Retirada fut pour tous ces républicains une meurtrissure que rien ne put jamais guérir vraiment. Chassés par les troupes de Franco, par la dictature qui s'annonçait, ils durent se résoudre à abandonner leurs terres, à tout abandonner derrière eux.
Les prisonniers juifs, victimes de l'Etat français. Au total 7000 personnes sont passées par le camp entre janvier 1941 et novembre 1942. Les juifs français livrés par l'état français partent après à Drancy pour la déportation.
Les Tsiganes, pour la plupart expulsés par les nazis d'Alsace-Moselle, plus de 1300 personnes. 
1944-1948
A la libération les personnes suspectées de collaboration et des prisonniers de guerre allemands, livrés par les Américains, sont internés ici.
1962 - 1977
Au début de 1962 500 nationalistes algériens et 22000 harkis sont passés par ce camp. 

En tout plus de 50.000 personnes au total sont passés par ici.

Ainsi, pendant plus de quatre décennies, des hommes, des femmes, des enfants se sont retrouvés pris au piège de ce camp, regroupés, parqués, humiliés, niés car considérés comme des indésirables, des ennemis, des étrangers dont la France ne voulait pas. 
Discours inauguration du Mémorial par Manuel Valls :

Garder toujours la mémoire en éveil, ne jamais laisser s'assoupir les consciences : voilà l'essence d'un mémorial. Et c'est l'engagement que nous prenons aujourd'hui, ici, à Rivesaltes, pas seulement pour nous-mêmes, mais aussi et d'abord pour les générations qui viendront. Dorénavant, dans ce lieu magnifique, incroyable, plein d'émotions, chacun pourra se rappeler. Chacun pourra se souvenir de celles et ceux qui ne sont plus. Chacun pourra enfin prendre le temps de regarder en face ce qu'ont été les errements de notre passé, ce que furent ces vents infâmes de l'histoire venus lacérer cette belle terre catalane.

Lire la suite

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore visité le mémorial de Rivesaltes, et je vais le faire, certain, très prochainement ... Particulièrement émouvant ! Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce mémorial est très impressionnant. D'habitude je publie des articles plus légers, mais il fallait que je parle de ce lieu de mémoire. Il faut se rappeler.

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly