Nombre total de pages vues

jeudi 22 mars 2018

Calçots et sauce romesco

Quand j'ai fait mes courses à Intermarché à Canet en Roussillon j'ai découvert au rayon fruits et légumes des calçots et j'en ai acheté quelques uns, un peu pour le fun. C'est plutôt rare d'en trouver dans les supermarchés. "Quésaco" diront ceux qui ne connaissent pas la cuisine catalane. Il s'agit d'un légume de la famille des poireaux qu'on fait griller au feu de bois. Ils sont servis ensuite dans du papier journal ou sur une tuile pour les tenir au chaud. C'est une spécialité catalane de Catalogne Nord et Sud. Les calçots se mangent entre janvier et mars. A deux reprises j'ai assisté à des calçotades. C'est vraiment folklorique et je vous conseille, si vous en avez l'occasion, d'y assister au moins une fois pour ne pas mourir idiot.  La plus connue étant celle de Valls en Catalogne sud et qui a lieu chaque année fin janvier.
Les calçots servis dans du papier journal (pour les tenir au chaud)

Les calçots servis dans une tuile (pour les tenir au chaud)
Et pour savoir comment on les déguste voici une vidéo un peu ambiguë qui vous dit tout :

J'avoue que je ne les ai pas préparés selon les règles de l'art. J'aurais pu allumer la cheminée pour avoir des braises, mais j'ai été un peu fainéante et je les ai cuits à la plancha électrique (pardon !). Mais j'avais surtout envie de préparer la sauce qui les accompagne. Certains me diront que la sauce Romesco n'est pas celle qui doit accompagner les calçots, et utilisent la sauce salvitxada qui est presque identique. Je vous garantis que cette recette est délicieuse. Également pour les végétariens.

J'ai trouvé la recette de la sauce Romesco dans un très joli livre de cuisine qu'une amie fidèle m'a offert récemment.  Il est illustré avec des vieilles photos  et les recettes sont écrites "à la main" même avec des ratures.


Ingrédients pour la sauce Romesco :

1 kg de tomates bien mûres
2 poivrons rouges
2 têtes d'ail
1 tranche de pain
1 càs d'amandes mondées
1 piment oiseau
vinaigre de Banyuls
huile d'olive

Préparation :

Après les avoir badigeonnés d'huile, on fait griller au four les tomates coupées en deux, les deux têtes d'ail entières et les poivrons rouges. 
On les fait tiédir, on les épluche puis on les écrase encore chauds dans un mortier, en incorporant la tranche de pain émiettée, les amandes hachées et grillées.
On continue de piler puis on incorpore un filet de vinaigre de Banyuls, du poivre et de l'huile d'olive.
On termine la préparation du Romesco en salant et en incorporant le piment.
On mixe la sauce au robot-mixeur quelques secondes (il ne faut pas en faire de la bouillie), j'aime bien retrouver le croquant des amandes, et on la réserve au moins deux heures au réfrigérateur avant de la servir. On peut servir cette sauce aussi avec des gambas ou du poisson. Moi j'ai fini un reste tartiné sur une tranche de pain bien croustillant.                                       

2 commentaires:

  1. Clémentine , bonjour . Tu nous mets toujours l'eau à la bouche avec toutes tes recettes aussi bonnes les unes que les autres . Merci et bon week-end . Voici le lien de mon montage sur le Printemps : https://www.youtube.com/watch?v=p0eiH9prgxs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michel de ton commentaire. J'ai regardé ta vidéo et j'ai reconnu Céret et ses alentours. Merci pour ces belles images. Mon mimosa a bien fleuri aussi cette année. Savais-tu que les fleurs du jasmin d'hiver sont comestibles? Je ne m'en suis pas privée et j'ai décoré pas mal de recettes avec ces fleurs.

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly