Nombre total de pages vues

Bug dans les commentaires

4 septembre 2018 Chers lecteurs, Je trouvais assez étonnant de ne plus recevoir de commentaires sur mes articles, et une amie m'a confirmé qu'elle avait laissé un commentaire qui n'avait jamais été publié. Elle en avait déduit que ce commentaire ne m'avait pas plu. Quel malentendu ! J'ai donc constaté que le « gadget » commentaires présentait des dysfonctionnements, que j'ai corrigés aujourd'hui. En principe tout fonctionne de nouveau normalement. J'apprécie trop vos commentaires, donc foncez, écrivez et commentez à cœur joie !

lundi 26 mars 2018

Nissan lez Enserune et Loupian

Ancien étang de Montady asséché

Le 20 mai 2017 l'Association Dante Alighieri avait organisé une visite du site archéologique de Nissan lez Enserune qui nous a permis de découvrir le résultat d'un siècle de fouilles d'une agglomération gauloise majeure du Midi méditerranéen. 
Du haut du plateau (120m) on distingue le panorama sur l'ancien étang de Montady asséché par les moines au XIII° siècle. Grâce à des canaux de drainage, l'eau est conduite vers un collecteur central, ce qui explique la disposition en étoile des champs et des vignes. Ce système de canaux remonterait au xiie siècle. L'eau est ensuite évacuée par un fossé à contre pente vers l'étang de Capestang et par une galerie sous la colline d'Enserune et sous le tunnel de Malpas.  Sur la colline se trouvent les vestiges d'un village antique. 

L'étang de Montady asséché vu du ciel

Les vestiges du village antique 

Vue de silos


Silo pour la conservation des grains



Le musée bâti sur l'emplacement de l'ancienne cité est très riche et rassemble les objets trouvés au cours des fouilles; il présente l' évolution de l'art antique méditerranéen de 6° au 1° siècle avant JC. Le musée présente le riche mobilier déposé dans les tombes : armements gaulois, vases ibériques, grecs et romains.




Nous nous sommes dirigés ensuite vers le parc départemental de Bessilles où nous avons partagé notre pique-nique dans une pinède bien aménagée (tables, bancs, toilettes).
L'après-midi sera consacré à la visite de la villa gallo-romaine de Loupian, en bordure du bassin de Thau où nous avons pu découvrir le site archéologique où sont visibles les mosaïques polychromes qui décoraient la résidence du Ve siècle de notre ère. Le site est parfaitement représentatif de ces grandes "villae" (domaines agricoles) qui couvraient les campagnes de l'empire romain.




Cette mosaïque que je trouve très moderne me rappelle une peinture murale de la Cathédrale de Ste.-Cécile à Albi :
Peinture murale de la Cathédrale Ste.-Cécile à Alby
Et cette peinture murale m'avait fait penser aux oeuvres de l'artiste Néerlandais Escher et notamment à celle-ci :

Oeuvre d'Escher


Sur le chemin de retour nous nous sommes arrêtés un moment avec notre co-voituriste à St.-Thibéry avec son moulin à blé et son pont romain permettant à la Via Domitia de franchir l'Hérault.
Moulin à blé

Le pont romain

2 commentaires:

  1. Un site que nous avons visité il y a 3 ans, avec beaucoup d'intérêt ... Merci pour le partage et ce beau souvenir !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Clémentine . Bonne fin de semaine pascale et bonne Pâques . MICHEL

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly