Nombre total de pages vues

mardi 6 septembre 2011

Balade à Narbonne, Montséret et Port la Nouvelle

L'Association Les Amis du Pays Catalan a organisé de nouveau une sortie à Narbonne, combinée avec une visite à la miellerie de Monséret et à l'initiative du chauffeur de bus, pour se faire pardonner son retard du matin, une visite du chai du vigneron Jean-Louis Fabre à Port La Nouvelle. 
Nous avons commencé la journée avec une visite des fouilles du Clos de la Lombarde.


Ce site archéologique du Clos de la Lombarde à Narbonne est en cours de fouille depuis 1974. 
Sur le site les archéologues ont dégagé une partie d'un quartier résidentiel avec ses rues, ses thermes et plusieurs habitations.

Ces maisons appartenaient certainement à des notables fortunés soucieux de copier le mode de vie de l'élite romaine. Une grande attention était portée au décor. Les sols étaient recouverts de pavements et de mosaïques, et les murs de fresques peintes.

Cet ensemble de fresques, le plus important découvert en Gaule, trésor exceptionnel de par sa rareté et sa qualité, est aujourd'hui visible au musée archéologique de Narbonne.
Abandonné comme le reste du quartier suite au déclin de la ville, une basilique paléochrétienne est édifiée à la fin du IVème siècle de notre ère sur les vestiges de l'habitat romain.






La salle à manger de la "Maison à portiques" a fait objet de soins particuliers tant dans la décoration du sol que dans celle des murs qu'on peut retrouver dans le Musée Archéologique de Narbonne que nous avons visité, mais il était interdit de faire des photos.
Suite aux fouilles une reconstitution de la Maison à portiques a été réalisée en images de synthèse, à voir ci-dessous :


Pour trouver de plus amples renseignements sur les fouilles consultez ce site
Ensuite nous avons traversé la ville à pied pour faire un tour aux Halles (marché couvert).




Les Halles 




















Puis nous nous sommes rendus au restaurant à Espace Liberté : Les Grands Buffets. Visitez ce site, il est très bien fait. 






Les personnes qui ont un grand appétit ne seront pas déçus. Le choix des plats est énorme, impossible de tout énumérer.  A la rôtisserie au tourne broche on rôtit même des porcelets. A votre demande on prépare devant vous du foie gras poêlé. La qualité des produits est excellente. On sert un bon vin de la région qu'on peut acheter sur place au prix du producteur.


L'après midi était consacré à la visite de la miellerie des Clauses à Monséret, au coeur des Corbières.





Accompagné d’un apiculteur, on entre dans un bâtiment tout spécialement dédié aux abeilles et à leur rôle dans l’environnement. Ce pôle de visite ludique autour de la culture du miel et des abeilles a été subventionné par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural.  On comprend les mystères de ce monde grâce aux explications de l’accompagnant illustrées par des panneaux pédagogiques, des ruches démontables, des caméras…



L’apiculteur à ouvert une ruche peuplée qu'on peut observer en toute sécurité derrière une baie et grâce aux grands écrans.

Une caméra filme la ruche de près et on peut suivre ainsi le travail de l'apiculteur également sur grand écran dans la salle

Les explications se poursuivent à la Miellerie où l'on peut visiter l’atelier d’extraction.
Enfin, on passe à la dégustation et achat des différents miels et autres douceurs fabriquées sur place (pains épice, hydromels …).





Nous avons terminé la journée avec une visite au domaine de Jean-Louis FABRE à Port La Nouvelle. 

Jean-Louis, viticulteur de son état mais passionné par la mer depuis sa plus tendre enfance, a entrepris d'exposer dans son chai, le squelette d'une baleine qui s'était échouée sur la plage de Port La Nouvelle le 23 novembre 1989.

Sur rendez-vous, il vous racontera, avec encore des étincelles plein les yeux, comment lui-même et quelques-uns de ses amis, équipés de simples couteaux de cuisine et de son tracteur de viticulteur, mais ayant fait preuve d'une impressionnante ingéniosité, sont parvenus à dépecer l'animal, démonter le squelette, le nettoyer et le remonter avec des moyens somme toute très artisanaux.

Dépeçage manuel sur place à 4 personnes plus une 2 CV, tracteur vigneron et benne à vendange. Les 235 os sont immergés dans un trou d'eau durant 4 mois et nettoyés naturellement.
Remontage artisanal. En moins de 5 mois le squelette est récupéré, nettoyé et remonté. La tête seule mesure 5 mètres et pèse 1000 kg.
Si vous y allez à l'improviste, le chai sera accessible, mais vous risquez de ne pas pouvoir profiter des explications et du récit épique de cette aventure, ce qui est dommage...
Le squelette, exposé dans son chai fait 20 mètres de long !!!



Le résultat est tel que pour la petite histoire, l'aquarium marin de Monaco (si je me souviens bien) lui a même demandé sa méthode pour avoir obtenu des os aussi blancs sans faire appel à des produits chimiques !!!

La visite est entièrement gratuite.





A la fin de la visite on ne part pas sans avoir acheté quelques bouteilles de vin de sa récolte et mis en bouteille par lui. Vous garderez un bon souvenir de votre passage grâce aux bouteilles sérigraphiées.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly