Nombre total de pages vues

dimanche 25 décembre 2011

Noël 2011

Cette année la décoration fut rouge et vert. C'est ma petite fille qui a donné le ton quand elle m'a aidée à décorer l'arbre de Noël : elle a choisi les boules rouges. J'ai renoué avec la tradition pour la taille de l'arbre : il faut qu'il touche le plafond.
Sur la table un chemin de table avec lumière incorporée : kitsch, mais à Noël c'est autorisé.




Puis la jolie assiette de fruits est venue compléter la décoration de la table.

J'ai préparé le foie gras toute seule comme une grande selon la recette du chef Jean Plouzennec chez qui j'ai fait un stage l'année dernière. La recette du foie gras est d'une simplicité enfantine et rapide à faire. Je me suis en plus simplifié la tache en achetant un foie déjà dénervé. Il était d'excellente qualité et comme on peut voir sur la photo il a peu diminué et avait très peu de graisse. Cela vaut la peine de mettre le prix, car en achetant du tout venant on a beaucoup plus de graisse et le foie diminue d'autant. Pour moi le résultat fut parfait et je peux recommander cette recette.


J'avais acheté au marché au gras à Mazères un magret de canard farci au foie gras. Je pense que le producteur a été content du passage des Catalans, car tout le monde a fait le plein d'achats. J'ai été forte, je n'y ai pas touché jusqu'à Noël. Il faisait parti d'une des entrées des repas de fête.
J'en ai l'eau à la bouche en regardant la photo!
Et puis... j'ai été gâtée par le Père Noël : un joli coffret de produits régionaux composé par l' E S A T "Les Terres Rousses": Etablissement et Services d’Aide par le Travail, établissement médico social qui participe en fournissant une activité professionnelle adaptée, à l’insertion sociale et professionnelle des travailleurs handicapés qu’il accueille à Canet


Puis un chandelier avec 3 éléphants. Dans la famille nous avons un faible pour les éléphants. Un calendier, un agenda illustré avec des cuts-outs de Matisse; suspendu au coffret un moule pour faire des oeufs sur le plat et en dernier le livre de cuisine de Ferran Adrià, le célèbre chef du légendaire restaurant El Bulli à Roses en Espagne. Il y a réuni les recettes de cuisine de la "cantine" du personnel d'El Bulli. Ce sont des recettes très simples à préparer, rien à voir avec la cuisine moléculaire du restaurant. Elles sont expliquées pas à pas avec des photos. Je dirais même que c'est un livre de cuisine pour débutants. Vous y trouverez même la recette des cheeseburgers! Mais au premier coup d'oeil j'ai déniché plusieurs recettes catalanes qui me séduisent. Bientôt sur ce blog!

3 commentaires:

  1. Clémentine,
    j'ai suivi tes conseils et suis allée "fouiller" dans ton blog. J'ai été attirée par tes décos de Noël de 2011 et je dois te signaler que décidément nous avons beaucoup de points communs: je suis passionnée par l’Asie et la culture chinoise, j'ai un goût très prononcé et incommensurable pour le foie gras et j’adore les éléphants! J'en ai presque 80 chez moi. Pas des vivants.!mais en bois, en porcelaine, en plastique, en tissu, en ébène, en ivoire, en métal ordinaire, en jade, tout petit ( ramené de Pékin) etc , etc. Enfant je désirais avoir un éléphant blanc dans mon jardin bien vivant: ce ne fut jamais réalisé...!
    Merci, Clémentine, pour tous tes articles. Encore une chose que j'adore. C’est super. A presto. Christiane

    RépondreSupprimer
  2. Christiane,

    Ah ce foie gras ! Depuis quelques années je le fais moi-même, c'est tellement simple et cela fait plaisir de manger un produit fait maison. J'ai suivi à deux reprise un stage foie gras au Cédrat au Boulou, d'abord avec Jean Plouzennec et ensuite avec Wesley Durand (fouille un peu, tu trouveras les stages sur mon blog. Ma collection d'éléphants est toute petite. Le premier éléphant m'a été offert par mon fils quand il était tout petit encore. Je crois que c'était pour la fête des mères. Le deuxième c'est ma belle mère qui me l'a ramené d'Espagne, le 3me je l'ai acheté au Maroc, le 4me au Sri Lanka et le 5me en Chine. On me l'a vendu pour du jade, mais au prix que j'ai négocié (70 yuans au lieu de 500) je pense plutôt que c'est une contrefaçon, la spécialité des Chinois. Pas grave, cela me fait un joli petit souvenir de Chine.
    Petite j'adorais les singes. J'en voulais un à la maison, mais heureusement mes parents ne m'ont pas écoutée !

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly