Nombre total de pages vues

mardi 8 décembre 2015

Carcassonne et une rencontre extraordinaire


Les Amis du Vieux Canet ont organisé le 23 mai 2015 une visite guidée de la Cité de Carcassonne. J'avais déjà visité la Cité dans le passé, mais jamais avec guide et je me suis donc inscrite. Rien que pour la visite cela valait vraiment la peine, mais comme cerise sur le gâteau j'y ai fait une rencontre extraordinaire que vous découvrirez à la fin de mon article. Un peu de patience... Je ne vais pas vous ennuyer en racontant l'histoire et les détails architecturales de la Cité, ce n'est pas l'objet de mon blog. Vous les trouverez facilement sur internet.
La Cité de Carcassonne est classée au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 1997 et elle reçoit chaque année plus de 2.000.000 de touristes. 
La Cité médiévale possède 52 tours réparties sur une double enceinte mesurant 3 km de long.




Dame Carcas
Après avoir visité les extérieurs nous rentrons par la Porte de Narbonne. Devant l'entré une statue, dont je veux bien raconter l'histoire (ou la légende ?), car elle est amusante et expliquerait le nom de la ville de Carcassonne. 

L'histoire dit que l'armée de Charlemagne était aux portes de la Cité aux prises des Sarrasins. Une princesse était à la tête des chevaliers de la Cité après la mort de son mari. Il s'agit de la princesse Carcas. Le siège dura 5 ans.
Mais au début de la sixième année, la nourriture et l'eau se faisaient de plus en plus rares. Dame Carcas voulut faire l'inventaire de toutes les réserves qui lui restaient. Les villageois lui amenèrent un porc et un sac de blé. Elle eut alors l'idée de nourrir le porc avec le sac de blé puis de le précipiter depuis la plus haute tour de la Cité au pied des remparts extérieurs.
Charlemagne et ses hommes, croyant que la Cité débordait encore de vivres au point de gaspiller un porc nourri au blé, leva le siège. Voyant l'armée de Charlemagne quitter la plaine devant la Cité, Dame Carcas remplie de joie par la victoire de son stratagème décida de faire sonner toutes les cloches de la ville. Un des hommes de Charlemagne s'écria alors « Carcas sonne ! », d'où le nom de la Cité.

A l'intérieur de la Cité il fait bon flâner pour découvrir les jolies maisons et boutiques. 




Nous nous arrêtons à la Place Marcou avec ses nombreuses terrasses pour notre rendez-vous déjeuner. 

Pendant notre déjeuner composé d'une salade avec terrine de campagne, un cassoulet au confit d'oie et un gâteau aux fraises la Compagnie La Harde présente un spectacle médiéval


Après le déjeuner je me rends à la Basilique St.-Nazaire. Dès mon entrée je suis envoûtée par du chant orthodoxe qui me rappelle tout de suite mon voyage à Moscou (organisé d'ailleurs aussi par les Amis du Vieux Canet) où j'avais écouté le choeur Doros à Kolomenskoïé : lire et écouter mon article Kolomenskoïé.

Et voici ma rencontre extraordinaire dont j'ai parlé au début de mon article :
En avançant dans la basilique je vois un homme assis à côté d'une affiche. Mais je le connais ! Je l'ai vu chanter à Moscou. C'est bien lui, sauf qu'il a fait pousser la barbe depuis. J'ai discuté avec lui et quand je lui ai montré sur mon smartphone l'article que j'avais écrit sur mon blog au sujet  de leur prestation à Moscou il m'a bien confirmé que c'est lui qui chante dans ma vidéo. Combien de fois j'ai déjà dit : le monde est petit et voici encore une fois la preuve. 
Et voici un extrait de leur concert à Carcassonne (vous pourrez comparer avec la vidéo faite à KolomskoÎé, c'est bien lui !)


Quand j'y repense je suis encore toute émue.
La journée n'est pas encore finie, nous terminons avec une balade sur le Canal du Midi, également patrimoine Unesco. Pour d'autres articles sur le Canal du Midi cliquez ici.
 




Notre visite est terminée. Je remercie les organisateurs qui méritent nos applaudissements. En tant que présidente du Cercle Néerlandais Catalunya je sais que ce n'est pas évident d'organiser des sorties ou des repas et de satisfaire tout le monde. Et cela fait toujours plaisir d'apprendre que les participants aient apprécié notre travail.

1 commentaire:

  1. Bravo Clémentine . Toujours aussi captivante dans tes reportages même s'ils sont courts. Merci . Bon Noël et bonne fin d'année . Bien à toi et au plaisir . MICHEL.

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly