Nombre total de pages vues

mardi 1 décembre 2015

Collioure, Port Vendres et Paulilles

Collioure
Au mois de mai nous partons avec les Amis du Pays Catalan d'abord à Collioure, où nous embarquons pour une promenade en mer jusqu'au Cap Béar. Le temps semble un peu menaçant, mais petit à petit le soleil arriver à percer.
Le château Royal de Collioure

Collioure
Le bateau fait un tout dans le port de Port Vendres
Belle villa avec vue imprenable à l'entrée du port de Port-Vendres

Le port de Port-Vendres




Le phare de Cap Béar

Après cette promenade en mer nous avons déjeuné à l'Auberge du Bon Vivant à Argeles, après quoi nous allons visiter le site de Paulilles, situé entre Port-Vendres et Banyuls. 

Ci dessous l'histoire du site fort intéressante que je reprends du petit dépliant :

Un site a été recherché pour créer une usine de dynamite et l'Anse de Paulilles a été aménagée en 1870 par un officier ingénieur en relation avec Alfred Nobel.
Cette usine emploie rapidement 300 à 400 personnes et 5 générations de Catalans vont s'y succéder. Paulilles est devenue un petit village avec ses logements, son école ...
A partir de 1970 le marché de la dynamite est en baisse et l'activité de l'usine décroît peu à peu pour aboutir à une fermeture du site en 1984. En 1998 le site de 32 hectares est finalement racheté par le Conservatoire du Littoral et la gestion a été confiée au Conseil Général. Une équipe de paysagistes, d'architectes et botanistes a travaillé pour valoriser le lieu. Dès 2008 le site a été ouvert au public et est un des sites les plus appréciés du département. Les amoureux de la nature pourront se promener dans ce vaste parc et admirer les bananiers, eucalyptus, une pinède et bien plus encore. 

Dans son testament, Alfred Nobel légua son immense fortune pour la création du prix Nobel.


A la Maison du site on peut découvrir une exposition sur la dynamiterie réalisée avec le concours des anciens de l'usine.


Un ancien four servant à brûler les résidus des mélanges d'acides qui entraient dans la fabrication de la dynamite.
Vestiges de la dynamiterie

Nous poursuivons la visite du site par l'atelier de restauration des barques. Cet atelier a pour vocation la valorisation du patrimoine maritime nord catalan.




Et nous finissons notre sortie avec une cueillette libre de cerises au Domaine Saint Thomas à Argeles. Dans leur boutiques nous avons pu acheter les produits de leur exploitation.

Domaine familial, de 20 hectares de vignes classés en vin de pays et appellation Côtes du Roussillon, Muscat de Rivesaltes et Rivesaltes., une cave particulière de 1000 hl de cuverie inox 7 hectares de vergers, abricotiers, cerisiers et oliviers entièrement consacrés à la vente directe aux particuliers. Laurence et Pierre Jean Salvoldelli sont la 7ème génération de vignerons du domaine et Vignerons en cave particulière.
Productions de la ferme20 ha de vigne, 2ha de cerisiers, 1ha d'oliviers et 6 ha d'abricotiers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly