Nombre total de pages vues

jeudi 16 février 2017

Trinxat


On en apprend tous les jours. Moi, qui pensais que le "stamppot" était un plat typiquement hollandais, voilà que l'année dernière j'ai découvert qu'on le prépare aussi chez nous, précisément en Cerdagne dans le massif des Pyrénées. D'abord qu'est ce que c'est que le "stamppot" ? Il s'agit de pommes de terres écrasées avec un autre ingrédient comme par exemple du chou kale, ou un mélange de carottes et oignons, ou de la scarole, ou de la choucroute ou même des pommes. Vous trouverez plusieurs recettes de stamppot hollandais ici.

C'est lors d'une balade en montagne que j'ai découvert le Trinxat, le stamppot catalan et je m'étais promis que je préparerais un jour ce plat à la maison. Le temps s'y prêtait, il faisait froid donc je me suis lancée. C'est une recette toute simple et réconfortante. Je l'ai améliorée un peu en rajoutant à l'écrasé de pommes de terre et de chou vert des lardons en plus des tranches de ventrèche qu'on pose dessus.

Ingrédients :

1 chou vert
600 g de pommes de terre
12 tranches de ventrèche
sel et poivre
(en option des lardons)

Préparation :

Laver le chou, le débarrasser des parties dures et couper les feuilles en morceaux
Éplucher les pommes de terre en couper en deux
Porter de l'eau à ébullition, y plonger le chou et ensuite les pommes de terre, saler et poivrer
Pendant ce temps dans une poêle faire rissoler les lardons, réserver
Dans la même poêle faire rissoler les tranches de ventrèche, réserver
Égoutter les légumes quand ils sont cuits, laisser sécher un peu dans le faitout sur feu doux
Écraser les légumes de préférence avec un stamppotstamper (!), ce qui permet d'obtenir une purée pas trop fine. Certains utilisent le presse purée, je préfère la consistance plus grossière d'un écrasé. 

Afficher l'image d'origine
Stamppotstamper

Mélanger avec les lardons rissolés. 
Ensuite il y a deux façons de dresser le trinxat, tel quel, couvert avec les tranches de ventrèche et arrosé avec le jus de cuisson du lard ou bien vous versez les légumes dans la poêle qui contient la graisse du lard et vous laisser dorer le fond ou les deux côtés.

Alain Ducasse propose une version basque au piment d'espelette de ce plat.

1 commentaire:

  1. Et oui, c'est un plat typique de la Cerdagne. Nous avons de la famille du côté de Ur, et ce plat est souvent servi là-bas ! C'est très bon. Il y a longtemps que je n'en ai pas fait, une bonne idée, à faire prochainement.

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly