Nombre total de pages vues

mardi 21 juin 2011

Cuba, musique et danse

Lire mon article précédent sur Cuba

Allez, encore un peu de musique cubaine pour accompagner la lecture :



Avant de partir à Cuba j'avais vu des reportages sur ce pays à la télé et j'espérais trouver là bas ce que j'avais vu : les musiciens dans la rue, les voitures américaines, les maisons de toutes les couleurs. Je m'étais dit qu'il faudrait peut-être chercher un peu, mais je ferais tout pour revenir avec des photos stéréotypes de Cuba! Je n'ai pas eu de mal à trouver tout ce que je voulais voir. Le premier jour on s'étonne de voir une belle voiture américaine et on s'empresse de la prendre en photo. mais le deuxième jour on sait que ces voitures sont une banalité, on en voit partout. Pareil pour les musiciens tels qu'on les connaît du film Buena Vista Social Club. On ne peut imaginer Cuba sans la musique ni la danse. Les musiciens sont partout : dans la rue, dans les bars, dans les parcs. Il ne faut donc pas s'étonner que je suis rentrée avec des centaines de photos.

A notre hôtel tous les jours à l'heure de l'apéritif le Quinteto Puntanera se produisait au bar ou à la piscine.

En cliquant sur les photos on peut les agrandir

Quinteto Puntanera 






Tous ces groupes distribuent leur propre CD et je me suis laissée tenter par celui de Puntanera et plusieurs autres ensembles.

Je me suis dit qu'ils ont de la chance d'avoir la musique et la danse, car sans cela la vie à Cuba serait bien morne. Peut-être que la situation s'améliore un peu avec l'arrivée au pouvoir de Raul Castro, je le souhaite pour eux. 

Dans un parc de la Havane


Il est assis sur quoi, ce monsieur ? Il est assis sur son instrument de musique la marimbula! J'avoue que je ne connaissais pas cet instrument. Mais je vais vous étonner, il joue d'un autre instrument que vous ne connaissez certainement pas; je vais vous le montrer :


 
Ce musicien utilise un couvercle métallique d'un pot de confiture qu'il frotte contre la surface striée du pilier. Il a inventé son instrument de percussion dans le style du guiro. Il fallait y penser!




Ici un groupe de musiciens qui jouait dans un Paladar à Trinidad où nous avons mangé. A droite on voit de nouveau la marimbula. Un paladar est un restaurant privé, on y mange très bien et pour pas cher.



Cuba a également son lot de personnes handicapées. J'ignore si ce chanteur aveugle a des aides ou s'il doit vivre  avec les dons des passants et la vente de ses CDs.


Ces musiciens ont aussi joué à notre hôtel. Ici ils répètent avant d'entrer en scène.
Dans un bar à la Havane


A la Place de la Cathédrale à la Havane
Toujours à la même place


Encore une formation qui s'est produite à l'hôtel. La chanteuse a chanté ceci:



Le samedi soir nous sommes sorties en boîte : La Casa de la Musica à Varadero. Une petite salle de concert avec sous le podium un bar. Dans la salle des tables et des chaises. C'est le premier endroit où j'ai vu du Coca Cola, que je n'ai vu nulle part ailleurs à Cuba. Cela ne m'avait pas manqué d'ailleurs. Je préfère le Mojito.  La soirée commence avec la diffusion sur grand écran de clips vidéos de chanteurs cubains. Les jeunes femmes étaient bien sapées et maquillées. On se demande où elles achètent leurs vêtements, car rares sont les boutiques de fringues. C'est l'ambiance du samedi soir. Tout le monde attend avec impatience le début du concert. Ce soir Dan Den. Jusque là je n'avais jamais entendu parler de lui, mais de retour en France j'ai fait des recherches et j'ai lu que c'est un artiste très connu à Cuba et en dehors de ses frontières. Il a même fait une tournée en France et en Belgique.
Dès que le concert commence le public ne tient plus en place. Les couples dansent entre les tables et les chaises. Quelques jeunes femmes montent sur le podium pour danser à côté des chanteurs. C'est le reggaeton, la danse des jeunes cubains. Voici une vidéo que j'ai enregistrée du concert. Attention ça chauffe!  

                         

A suivre ici ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly