Nombre total de pages vues

mardi 27 mai 2014

Visite de l'abbaye Santa Maria de Vilabertran suivie d'une calçotade

Avec quelques amis de l'Association Dante Alighieri de Perpignan nous sommes partis à la découverte de l'Abbaye Santa Maria de Vilabertran en Catalogne sud. Les premiers écrits situent l'église au Xième siècle. 
Un des joyaux de cette église est une croix d’argent du XIVème siècle, la plus grande croix gothique de procession dans la Catalogne, de 1,60 mètres de haut et 1 mètre de large, couverte de fines feuilles d’argent doré.
Le cloître a été construit au XIIième siècle.
Après la partie culturelle de la sortie nous attaquons la partie culinaire au restaurant Manrella à proximité de La Vajol. A cette époque de l'année (fin février) on peut y déguster une spécialité typiquement catalane : les calçots. 

Les calçots se mangent entre janvier et mars, cuits au bois directement sur une grille. A l'extérieur du restaurant on grille d'énormes quantités de ces oignons doux, famille du poireau.
Sur la table on trouve pour chaque convive une paire de gants en plastique et une serviette spéciale pour manger ces calçots sans trop se salir. 
L'ambiance au restaurant est bon enfant. Pour l'occasion les serveurs portent la barretina (bonnet catalan) et la faixa nouée autour de la taille.


On nous sert les calçots calcinés et pour ceux qui n'en ont jamais consommé il faut un mode d'emploi.






Attrapez le calçot avec ce qui lui reste de chevelure, par la tignasse et pincez-le au niveau du bulbe. Vous devez entendre un claquement très particulier. Au délicieux signal sonore, retirer la peau. Ce n'est qu'à ce moment que vous aurez le droit de le tremper dans sa sauce Salvitxada, à base d'amandes, ail, tomates et nora. Basculez votre tête en arrière, engloutissez lentement en laissant glisser la chair de l'oignon entre vos dents. Un regard furtif vers les cieux et la récompense n'en sera que plus divine. Mais mieux que des mots voici le mode d'emploi en images :




Après cette entrée des viandes grillées sont servies et le repas se termine avec une autre spécialité régionale : la crème catalane.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly