Nombre total de pages vues

mardi 8 septembre 2015

La Pointe Courte à Sète





Au mois de février je me suis baladée à la Pointe Courte à Sète. J'ai eu du mal à trouver une place pour me garer, car tous les emplacements étaient occupés par des grands camions avec à bord des costumes, du matériel de cinéma. Vous allez comprendre pourquoi à la fin de mon article.
Ce quartier est constitué de cabanes de pêcheurs, construites de façon anarchique. La Pointe-Courte a conservé son état sauvage au bord de l'étang de Thau, avec un alignement de cabanons de pêcheurs faits de bric et de broc sur la Digue Georges Brassens. 

J'imagine que celui qui voulait être enterré à la plage de Sète devait aimer discuter ici avec les pêcheurs en fumant sa pipe. Je me suis bien amusée à lire les panneaux qui affichent des interdictions, telles que : "Interdit aux chiants". Je ne me suis pas sentie concernée et je me suis engagée sur la Digue.


Interdit aux chiants


Traduction : Mon chalet

Fermé pour cause de fermeture
"Fermé pour cause de fermeture". Cela me rappelle mon père, artiste peintre, qui avait également un magasin de fournitures pour artistes peintres et une galerie d'art. Quand il faisait beau il avait envie de sortir, peindre à l'extérieur et alors il fermait le magasin et la galerie et affichait à la porte : Fermeture pour cause de beau temps ...

Parking horodateur
J'ai adoré La pointe Courte pour ce bric et broc, ces cabanes de pêcheurs avec leurs panneaux piqués par ci et par là et j'espère bien que la municipalité de Sète continue à fermer les yeux sur peut-être l'illégalité de certaines constructions. Ces cabanes contribuent au charme de la ville. Heureusement il existe encore des endroits en France où l'on peut humer l'authenticité. La preuve en est : plusieurs films ont été tournés à la Pointe Courte.





Je vous ai raconté au début de cet article qu'il y avait des camions avec costumes et du matériel de cinéma. Je me suis adressée à un monsieur chargé de la surveillance du matériel. Il m'a expliqué qu'à quelques mètres de là avait lieu le tournage du téléfilm "Capitaine Marleau" qui serait diffusé en automne. Et Gérard Depardieu avait un rôle dans ce téléfilm. Curieuse comme je suis je me suis approchée et en effet j'ai aperçu cet artiste de cinéma. Je sais que je n'en avais pas l'autorisation, mais j'ai quand-même pris quelques photos de la "star" du cinéma français. Oui, elles sont floues, j'ai utilisé mon zoom, mais on peut reconnaître ce Gérard avec ses sauts d'humeur, son aversion envers les gouvernements français de droite ou de gauche. Une affaire d'argent...



Le téléfilm "Capitaine Marleau" sera diffusé sur FR 3 le mardi 15 septembre 2015 à 20h50.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly