Nombre total de pages vues

vendredi 3 juin 2016

Galice et Portugal - Lisbonne (2)

Retour à lundi matin

Lundi après-midi 19 octobre 2015



L'après-midi nous avons quartier libre et il sera pour ma soeur et moi dédié à quelques spécialités culinaires portugaises. D'abord nous avons visité une petite boutique de la conserverie Lisboa de sardines (et thon) . Cette adresse figure dans les guides touristiques et nous avons donc dû attendre notre tour  avec patience pour acheter quelques boîtes. 
Il y a un énorme choix de variétés dans des boîtes de conserves avec des emballages papier vintage. Dommage que les boîtes elles-mêmes ne soient pas décorées, sinon j'aurais pu les garder pour présenter des rillettes de sardines.

Pendant que plusieurs vendeuses s'occupent des clients, une employée enveloppe les boîtes de papier et une autre enveloppe vos achats dans du papier kraft. C'est presque du travail à la chaîne.





En nous dirigeant vers la pâtisserie  Pastéis de Belém on passe devant cette charcuterie avec une belle tête de cochon en vitrine.

Le tram passe devant la pâtisserie Pastéis de Belém
Au début du XIXe siècle, à Belém, près du “Mosteiro dos Jerónimos” (Monastère des Jerónimos), se trouvait une raffinerie de sucre de canne, associée à un petit magasin de commerce en tout genre. Suite à la révolution libérale de 1820, tous les couvents et monastères du pays furent fermés en 1834 le clergé ainsi que ses travailleurs expulsés.
Toutefois, afin de subsister, un des anciens occupants du Monastère décida, 1837, de vendre, dans ce même petit magasin, des tartelettes issues de la recette originale du monastère et rapidement appelées “Pastéis de Belém” (Tartelettes de Belém).
A l’époque, Belém était éloignée de Lisbonne et le parcours se faisait par bateau à vapeur. Cependant, la somptuosité du “Mosteiro dos Jerónimos” et de la ” Torre de Belém” attirait beaucoups de visiteurs qui se sont rapidement habitués à savourer les délicieuses tartelettes du Monastère.
En 1837 débuta La confection des “Pastéis de Belém” dans les installations annexes de l’ancienne raffinerie, selon l’antique “recette secrète” originaire du monastère, fut depuis, transmise aux maîtres-pâtissiers successifs et exclusivement connue de ces derniers qui continuent aujourd’hui à les confectionner de façon artisanale dans “l’Atelier du Secret”.
Cette recette reste immuable. En fait, grâce au savoir-faire de ses maîtres-pâtissiers et au choix judicieux de ses ingrédients, les “Pastéis de Belém” offrent toujours la seule et unique saveur de la pâtisserie portugaise d’autrefois.
Les voici les fameux Pastéis de Belém
La pâtisserie est énorme, il y a plusieurs salles et à notre arrivée il fallait faire la queue pour attendre une place de libre à laquelle un employé vous accompagne.
Mais cela en valait la peine et avouez, on ne peut pas quitter Lisbonne sans avoir dégusté ces petites tartellettes.


2 commentaires:

  1. Une fois de plus , merci clémentine pour ton reportage toujours agréable à regarder les images et lire tes chroniques . Bonne soirée et bon dimanche . Michel .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très contente de ta fidélité. Bien d'autres articles touristiques suivront encore.

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly