Nombre total de pages vues

samedi 24 juin 2017

Saintes Maries de la Mer

Quelques chevaux de la Manade des Baumelles
Au mois d'août 2016 j'ai organisé pour ma famille venue en vacances de Hollande et pour les membres du Cercle Néerlandais Catalunya une visite à Saintes Maries de la Mer. J'avais prévu au programme un déjeuner à la Manade des Baumelles, (manade = troupeau), puis visite du village et pour terminer une balade en bateau en mer et sur le Petit Rhône.
Les petites filles donnent le foin aux chevaux


Voilà une belle tablée

En entrée on nous a offert une assiette de tellines que j'ai oublié de prendre en photo. Mais voici quelques plats commandés par les convives, les uns aussi bons que les autres. On nous a servi des portions bien généreuses et je peux recommander ce restaurant typique pour la Camargue. On peut également assister à un spectacle organisé par Les Baumelles, mais comme notre planning était déjà assez chargé, je n'ai pu l'inclure dans mon programme.




Avant le départ du bateau nous avons eu le temps de visiter le village et sa belle église. Pour la voir de l'intérieur mieux que mes photos regardez cette photo panoramique. Vous pouvez même descendre dans la crypte en cliquant sur la flèche dans la photo.

Saintes Maries de la mer est très connue pour son pèlerinage de mai (le 24 et 25), organisé sur place pour les Gitans et Gens du Voyage venus de toute la France et de l'Europe. Leur présence dans le village, avec leurs nombreux fourgons et caravanes, donne à tout le pays une coloration très particulière et festive. Je n'y ai jamais assisté, mais j'espère bien m'y rendre l'année prochaine. La statue de Sainte Sara est portée par les Gitans qui l'invoquent comme leur patronne. Une immense foule de plusieurs milliers de personnes accompagne cette procession en souvenir de l'arrivée des Saintes par bateau vers l'an 45 et de la première évangélisation de la Provence. La légende chrétienne nous présente Sara comme l'humble servante, la familière, qui pleure sur la grève le départ de ses maîtresses Jacobé et Salomé, que la fureur des Juifs a jetées avec d'autres dans cette "barque sans rame ni voile". Révoltée, Sara veut partager le sort des condamnées. Alors, Salomé lui jette son manteau sur lequel elle marche à travers les flots et vient prendre place auprès de ses amies.
La barque avec Jacobé et Salomé

Sara
On habille régulièrement la statue de Sara d'habits neufs qui s'amoncellent sur la frêle statue qui grossit de jour en jour, et dont le noir visage pâlit sous les attouchements des visiteurs.
Sara

Des remerciements et demandes d'aide à Sara sont  déposés dans cette boîte.

Les petites statuettes de Sara sont vendues comme souvenir ainsi que les flamants roses en peluche.

En fin d'après-midi nous embarquons sur "Le Camargue" pour une promenade en mer et sur le Petit-Rhône.
Les "carrés" ou "carrelets" sont des filets que les pêcheurs descendent pour attraper des poissons.
Les taureaux et chevaux avec la gardianne
Les taureaux de Camargue ont des cornes en forme de harpe et sont utilisés pour les jeux où les "Raseteurs" doivent essayer d'attraper la "Cocarde" fixée entre les cornes. Les taureaux ne sont pas tués lors de ces jeux.
Les chevaux naissent noirs ou marron, mais deviennent peu à peu gris et à l'age de 5 à 7 ans ils sont tout blancs comme leurs parents. Le gardian utilise les chevaux pour rassembler les taureaux qui vivent en liberté. Chaque taureau dispose de 3 hectares de terrain.

Après cette balade en bateau il était prévu qu'on rentre à la maison, mais ma famille venue de Hollande a tellement apprécié l'ambiance du village qu'on a décidé d'y passer la soirée. Après avoir flâné dans les petite rues commerçantes nous atterrissons à la terrasse de chez Fanneù où nous avons mangé une belle salade.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly