Nombre total de pages vues

mercredi 28 juin 2017

Toscane : Montecatini

Retour à mercredi
Jeudi 20 avril 2017
Cappuccino  et sfogliatella
Les deux premiers jours de notre séjour en Toscane nous avions quartier libre. Le 3me jour il était prévu une visite de Florence. Nous avons donc décidé de consacrer notre premier jour de libre à Montecatini et le 2me jour à Florence qui mérite bien 2 visites, et même plus.

Montecatini est une station thermale qui a perdu de son aura. Tout comme en France les stations thermales en Italie ne sont plus vraiment en vogue, mais elles ont conservé leur allure de la belle époque. Notre accompagnateur nous avait donné une bonne adresses pour un bon café accompagné d'une pâtisserie, et les endroits à visiter. 

En partant le matin de notre hôtel nous nous sommes donc arrêtées à l'adresse de notre accompagnateur pour prendre un cappuccino accompagné d'une sfolgiatella. Il faut savoir que le cappuccino ne se boit que le matin jusqu'à 11 heures. Ne faites jamais l'erreur de commander un cappuccino plus tard, ou pire encore après un repas ! C'est une insulte à la gastronomie italienne et on vous prendra vraiment pour un plouc.

Marché couvert de Montecatini


En oui, les commerçants ambulants s'insurgent contre la loi Bolkestein (un commissaire européen neerlandais !) qui veut réguler les marchés.
Pour l'instant on continue à vendre au marché des soutiens gorges, corsets etc.
A midi nous avons mangé une pizza à la terrasse de Donchisiotte au centre de Montecatini.

Puccini, natif de Lucca, est omniprésent en Toscane. Nous le rencontrerons de nouveau à Lucca.
Terme Excelsior est encore un exemple de cette gloire du passé. Vous pouvez y faire des séances de massage, des cures de beauté et profiter du spa. Des concerts y sont donnés dans la salle ronde.
Après notre balade en ville nous décidons de prendre le téléphérique pour visiter Montecatini Alto.
Le funiculaire couvre une distance de 1 077 m sur un dénivelé de 234 m en 8 minutes environ et se déplace à une vitesse de 2,5 m/s. Le trajet s'effectue toutes les 30 minutes sur une ligne à voie unique par deux wagons nommés Gigio et Gigia (de 40 personnes chacun) avec un évitement à mi-parcours. 
Nous y avons rencontré installés à une terrasse quelques co-voyageurs qui étaient déjà à leur nième apéritif. Ma soeur les a rejoints pendant que j'ai continué la visite de cette partie de la ville.
Tout à fait en haut on peut admirer cette tour qui faisait parti d'un château.



A notre descente nous croisons à l'évitement le wagon qui monte.
Nous rejoignons notre hôtel. Ah, il faut que je vous montre l'ascenseur de l'hôtel. Nostalgie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly