Nombre total de pages vues

jeudi 18 décembre 2014

Voyage à Naples 2014 - Premières impressions, première pizza, mais pas n'importe laquelle


Mercredi 24 septembre 2014

Avec les mêmes personnes qui ont participé au voyage dans les Pouilles en 2013 nous sommes partis cette année à Naples. Sauf une personne qui n'a pu faire le voyage avec nous pour des raisons familiales.

Après notre installation à l'hôtel nous sommes tout de suite partis à la découverte de la ville, après avoir mangé un petit bout sur une terrasse. Quand je voyage je ne regarde pas seulement les monuments, mais aussi toutes les particularités qui attirent mon oeil.

De la terrasse où nous avons déjeuné j'ai remarqué les installations électriques sur la façade d'en face.

Sur la porte d'un commerce en face je découvre cette affiche qui annonce que ce commerce a décidé de ne plus payer "il pizzo" que la mafia encaisse auprès des commerçants. De plus en plus d'Associations voient le jour pour se protéger contre ces pratiques de la mafia. Voilà, nous sommes bien dans la région de la "camorra", mais à part cette affiche et un graffiti sur un cache poubelle le touriste se rend à peine compte de la présence de la mafia à Naples. 


Avec beaucoup d'attention j'ai observé comment ce conducteur de scooter transporte du matériel : si on n'a pas de porte bagage il suffit d'attacher les colis avec un ruban adhésif au torse. 

J'avais noté sur ma liste des monuments à visiter le Monastère Santa Chiara et nous décidons de nous y rendre en passant par le dédale des ruelles du vieux centre historique. Nous trouvons la Basilique au même nom. Je suis assez choquée de voir que l'entrée soit couverte de tags et qu'à l'intérieur les jeunes ne soient pas respectueux des lieux.


Les jeunes s'amusent dans la Basilique

La Basilique elle-même pour moi ne présentait pas beaucoup d'intérêt et j'ai cherché le monastère qui se trouve caché derrière celle-ci. Je n'ai pas été déçue.


Les murets, les colonnades et les bancs sont entièrement carrelés de majoliques toutes différentes, représentant des paysages et des scènes champêtres. 

Les murs de la galerie sont recouverts de fresques. Le centre historique de Naples est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.



A côté du monastère on peut visiter un musée exposant un condensé de l'histoire napolitaine depuis l'Antiquité à nos jours.

Naples est connue pour ses crèches et dans ce musée on peut en admirer une superbe.
Ci-dessous quelques photos de détails


Nous continuons notre balade dans le centre historique où nous reviendrons encore plusieurs fois pendant notre séjour. On est tenté d'y revenir, mais je vous parlerai aussi des autres quartiers de la ville qu'il faut visiter sans faute pour avoir une vue globale de Naples.

Juste une fenêtre

Hôpital pour poupées
En préparant cet article j'ai découvert qu'il est possible de visiter cet hôpital de poupées et pour ceux qui ont l'intention de se rendre à Naples je pense que cela vaut la peine de faire cette visite qui sort de l'ordinaire.
Où que vous vous promeniez dans les petites ruelles du centre historique vous trouverez des cours où sont installés des ateliers d'artisans.

Et bien sûr je dois vous parler de la gastronomie napolitaine, blogueuse culinaire oblige ! Avant de partir je m'étais déjà un peu documentée sur les spécialités napolitaines. Evidemment il y a la pizza, mais ... il y aussi la sflogliata riccia ! Vous en trouverez partout à Naples. Je ne suis pas trop pâtisserie, mais là j'ai succombé. Il s'agit d'une pâtisserie à base de pâte feuilletée et de saindoux fourrée d'une farce à base de ricotta. 

J'ai trouvé sur internet comment confectionner cette pâtisserie, mais je ne pense pas m'y aventurer un jour, car la recette est assez fastidieuse. Même si vous ne parlez pas l'italien, il est intéressant de regarder cette vidéo qui vous explique la fabrication de cette spécialité napolitaine :



Le soir tombe et nous cherchons un endroit où prendre notre repas du soir et nous arrivons au restaurant d'Ernesto Cacialli qui a reçu Bill Clinton. Depuis il a changé le nom de son restaurant en : Il Pizzaiolo del Presidente. Au moment où nous nous présentons le restaurant est vide, mais affiche complet pour le repas du soir.

Nous nous rabattons sur une autre pizzeria où l'on nous recommande le plat le moins cher de la carte (4,50 €) : la pizza fritta. Et je n'ai pas regretté mon choix. Il s'agit d'une pizza farcie à pâte très fine, plongée dans un bain de friture. Elle est servie bien enflée.
Envie de savoir comment elle se prépare ? Regardez cette vidéo :

2 commentaires:

  1. Nu ik dit zie, heb ik echt zin om er heen te gaan.

    RépondreSupprimer
  2. Toujours un plaisir pour moi de regarder tes chroniques bien imagées avec lesquels je parcoure tous les voyages que tu effectues dans l'année . Pour moi c'est un régal et j’espère bien que tu le renouvelleras en 2015 afin de découvrir de nouveaux horizons . Bisous . Joyeux Noël avec les tiens et tous mes vœux 2015 avec la meilleure santé possible .
    MICHEL.

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly