Nombre total de pages vues

samedi 22 janvier 2011

Cave coopérative à Argeles et restaurant La Kemia


Cette fois-ci Images et Vins d'Anges nous a amenés à Argeles pour visiter la cave coopérative des Vignerons de Perpignan Côte Vermeille et pour la dégustation de vins.





Bien sûr qu'il y avait d'énormes cuves dans la cave et même des containers de transport de lait, utilisés pour garder le vin au frais, mais côté photographie je préfère montrer ces photos.
Comme d'habitude je m'étais promis de ne rien acheter (j'ai déjà un énorme stock de vin à la maison) mais on m'a fait déguster un Rivesaltes Ambré hors d'Age. Je ne suis pas trop amatrice de vins doux, mais j'ai beaucoup apprécié celui-ci. Il peut accompagner le foie gras, cela change un peu du traditionnel Monbazillac. Je ne connais rien en vins, mais je sais ce que j'aime et ce que j n'aime pas. J'ai observé les autres membres de l'association Images et Vins d'Anges et j'ai remarqué que certains semblent bien s'y connaître. J'espère apprendre un peu avec eux et je vais commencer par lire les cours d'oenologie qu'on m'a envoyés à la suite de cette visite.

Il faisait très froid et la tramontane soufflait fort. Après cette visite nous étions pressés d'aller au Restaurant La Kemia que notre président nous avait recommandé. Une choucroute nous attendait là bas, pas vraiment un plat typique de chez nous, mais bien en harmonie avec le temps qu'il faisait. Pour moi la choucroute est un plat d'hiver qui se mange quand il fait froid. Donc cela ne pouvait pas mieux tomber. On avait le choix entre vin blanc ou bière comme boisson. J'ai remarqué qu'on servait de la bière Heineken dans des verres au logo d'Amstel! Ces Hollandais sont partout ! On nous a servi d'énormes portions de choucroute et à la fin du repas la moitié restait dans les plats de service.

Portion de choucroute pour 4 personnes !

J'ai demandé qu'on me prépare un doggy bag, j'ai donné le ton, d'autres ont suivi mon exemple. La choucroute est encore meilleure réchauffé ! Ici on n'est pas très habitué à demander à emporter les restes à la maison. Aux États Unis par contre les serveurs dans les restaurants nous le proposaient chaque fois quand nous n'avions pas fini le plat. Ils ont d'ailleurs des barquettes spécifiques pour cela qui s'appellent doggy bag. Le terme doggy bag veut dire : boîte pour le chien. Avec l'excuse de demander les restes pour le chien les personnes prévoyaient ainsi leur repas ultérieur à la maison, mais après cela est rentré dans les moeurs. Je pense que c'est une bonne chose, car rien que de penser que les restes finissent dans la poubelle et que d'autres crèvent de faim, on n'est pas fier. J'ai mon repas pour demain et je sais que je vais me régaler.

1 commentaire:

  1. Ik ben het helemaal met je eens, en dat is geen Hollandse zunigheid. Er is hier trouwens een campagne tegen voedselverspilling gestart: http://www.etenisomopteeten.nl/. De NL consument verspilt per jaar 50 kg voedsel. In China krijg je automatisch de restjes mee, alles apart verpakt in schaaltjes, gestapeld en bijeengebonden met een lint.

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly