Nombre total de pages vues

jeudi 10 mai 2012

Abbaye Saint Michel de Cuixà

Après la visite guidée de Villefranche de Conflent l'après midi est consacré à la visite de l'Abbaye Saint Michel de Cuixà. Attention pour les non Catalans, si vous ne voulez pas être ridicules : Cuixà se prononce Coucha. Un guide passionné raconte l'histoire de cette abbaye.

Il s'agit d'un monastère bénédictin qui est habité aujourd'hui de seulement 6 Bénédictins.
Depuis les années 1920, l'abbaye fait l'objet de campagnes de restauration par le service des Monuments historiques. En 1936, les travaux sont marqués par la présence de l'archéologue catalan Josep Puig i Cadafalch, qui a dû fuir l'Espagne ; la crypte du Pessebre est dégagée. En 1952, sous les constructions de l'habitation du sacristain majeur, les ruines de l'église de la Trinité sont mises au jour. Entièrement détruit et dispersé à partir de 1796. Ce que l'on voit aujourd'hui  est une reconstitution de 1984 avec les éléments récupérés. Le reste se trouve notamment au musée "The Cloisters" de New York.  En 1954, Pablo Casals inaugure le Festival Pablo Casals dans l'église encore dépourvue de toit ; elle sera couverte en 1957. La crypte de l'abbaye fut ouverte au public en 1967.



L'ornementation, plus symbolique que narrative surprend par la présence de motifs d'inspiration orientale.


Actuellement encore il y a des travaux en cours à l'intérieur de l'église.
Notre Dame de Pesebre, la Maureneta


Autour de l'Abbaye des champs de lys cultivés de toutes les couleurs. 
Quand on avance un peu plus sur le terrain on tombe sur des panneaux : "privé, interdiction d'entrer". Cela m'a choquée un peu car je ne vois pas comment 6 moines s'arrogent le droit de s'approprier ces monuments et en interdisent l'entrée au public.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly