Nombre total de pages vues

jeudi 10 mai 2012

Villefranche de Conflent

Au programme de la sortie des Amis du Pays Catalan une visite guidée de Villefranche de Conflent.

Cité médiévale du XI siècle, fortifiée par Vauban au XVII, au cœur des Pyrénées Orientales, au pied du CANIGOU. Classée parmi les plus beaux villages de France, Villefranche est depuis 2008 un des 14 Sites de l’œuvre de Vauban du patrimoine mondial à l'UNESCO. 

Nichée au pied du Canigou et encaissée au fond d’un défilé, cette citée fortifiée compte 230 habitants. Elle fut tantôt française, tantôt espagnole, mais c’est son identité catalane qui prédomine. Au dessus du village, Vauban y édifia une forteresse, surélevant les fortifications médiévales existantes.
L'autre richesse de Villefranche, c’est le marbre rose, présent sur de nombreuses façades que des générations de tailleurs de pierre ont façonnées.

A l’intérieur de ses fortifications, dans ses étroites ruelles, s’est développé une activité artisanale et commerciale pittoresque.


L’exiguïté du périmètre circonscrit par les remparts a conduit à organiser les maisons le long de deux rues principales (Saint-Jacques et Saint-Jean). Celles-ci présentent un rez-de chaussée à grandes portes (boutiques, écuries ou remise pour véhicules), un premier étage réservé aux activités professionnelles et un second d’habitation.

Villefranche est située sur un itinéraire secondaire de pèlerinage vers Compostelle et son église paroissiale, d'époque romane (clocher gothique), est consacrée à Saint-Jacques.
Ses rues ont conservé leur caractère médiéval, avec de nombreux bâtiments remontant à cette période. Elle a développé une activité touristique essentiellement estivale. On y trouve ainsi de nombreuses échoppes d'artisans, présentant des produits locaux (poterie, pâtisserie et savons entre autres).

Promeneur et son chien

Auberge St-Paul à Villefranche de Conflent

La tour de l'église St.-Jacques
Villefranche étant située sur un itinéraire secondaire de pèlerinage vers Compostelle, il n'est pas étonnant que son église de marbre rose paroissiale d'époque romane soit consacrée à Saint-Jacques.
Eglise St.-Jacques
Remarquables chapiteaux romans, œuvres de l'atelier de Saint-Michel de Cuxa, illustrés d'animaux exotiques et de créatures fantastiques d'inspiration orientale.


Ici le Christ gisant le plus ancien de la région; on remarquera notamment sa position des bras croisés, et ses cheveux tortillés de part de d'autre selon la coutume juive.
La Vierge habillée en deuil est une Notre Dame des 7 douleurs. Le cœur percé de 7 glaives fait allusion à la parole prophétique de Siméon à l'adresse de la Vierge, au jour de la Présentation de Jésus au Temple : "Un glaive te transpercera l'âme".



Nous terminons notre visite avec un apéritif convivial et ensuite nous nous rendons à Vernet les Bains pour déjeuner au restaurant d'application du collège hôtelier.

Jalousie de saumon en habit vert

Suprême de poulet au foie gras sauce aux morilles, petits pois, asperges, pommes, fonds d'artichauts, carottes et oranges

Bras de Vénus, crème anglaise
L'après-midi nous visiterons l'Abbaye Saint-Michel-de-Cuixà.

7 commentaires:

  1. Ca alors, quelle coïncidence! J'étais mardi dernier à Villefranche de Conflent! et j'ai aussi fait la visite guidée... mais les photos que j'ai prises dans l'église sont bien trop sombres!

    RépondreSupprimer
  2. En réalité j'y étais le 10 mai, mais je n'avais pas encore eu le temps de mettre la visite sur le blog. Bien sûr je connaissais déjà le village et j'ai mangé plusieurs fois à l'auberge et j'ai visité son marché aux truffes. Mais quand on visite avec un guide on voit des choses qu'on n'aurait pas remarqué sans lui. Avec l'Association on a souvent des guides et je suis toujours contente d'apprendre un peu plus sur la culture catalane.

    RépondreSupprimer
  3. Je préfère aussi avec un guide. Sans elle, je n'aurais sans doute pas remarqué (entre autres) les étalons-mesures sur le mur de l'église... mais j'ai aussi découvert d'autres choses grâce à de petits livres que j'ai achetés sur place (boutique sous le cadran solaire).
    J'ai par contre été déçue de ne pas trouver le même genre de livre(s)sur Perpignan, quand je suis allée visiter le château, le Castillet et la vieille ville!:-(

    RépondreSupprimer
  4. Sourire, j'ai également acheté un livre dans ce magasin qui vend plein d'articles par rapport à des champignons ! A Perpignan l'Office du Tourisme organise plein de balades dans la ville avec un guide. J'ai fait les patios gourmands et les fontaines fleuries (voir sur mon blog). Maintenant quand je voyage je me documente d'avance pour ne pas passer à côté de choses intéressantes.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai regardé tes articles: merci! la promenade des patios avait l'air très intéressante.
    Je me documente aussi, sur internet .... mais apparemment, ça ne suffit pas! ;-)
    Je n'aurai plus qu'à y retourner à mon prochain séjour! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Andrée !
      Je ne trouve plus le forum de Cuisine +. Il n'existe plus ?

      Supprimer
  6. Ik dacht dat ik Villefranche de Conflent wel gezien had, maar ik ga er nog eens naar toe, nu beter gedocumenteerd.

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly