Nombre total de pages vues

dimanche 5 novembre 2017

Gratin d'oignons doux des Cévennes au Parmesan et châtaignes d'Alain Passard

Quand j'ai vu les oignons doux des Cévennes au marché j'ai eu envie de préparer une recette avec cet ingrédient. Je suis tombée sur le blog "Le Tablier Gourmet" qui a publié cette recette d'Alain Passard qui m'a séduite aussitôt. L'homme derrière ce blog est un passionné de la cuisine et même si lui est plutôt sucré et moi salé j'ai déniché plusieurs recettes que j'ai envie de tester.

Ingrédients : 

600 g d’oignons doux des Cévennes
80 g de beurre demi-sel
80 g de parmesan rapé
120 g d’eau
QS de gouttes de jus de citron 
QS de brisures de châtaignes 
QS de copeaux de parmesan
Fleur de sel et poivre de Sarawak. 

Préparation :

On pèle et on émince très finement les oignons. Ce n'est pas pour rien qu'on appelle ces oignons des Cévennes doux, ils ont vraiment un parfum très particulier qui rend cette entrée très savoureuse. C'est la saison et on les trouve maintenant partout au marché et dans les supermarchés.
Dans une poêle, on fait fondre le beurre pour cuire les oignons. On ajoute l’eau,  et on recouvre avec du papier sulfurisé. On fait cuire à feu doux une trentaine de minutes. Les oignons doivent être fondants et à peine colorés. 

Lorsque les oignons sont cuits, on ajoute le parmesan râpé et on mélange.

On remplit équitablement les 4 ramequins. On fait passer quelques minutes sous le grill du four : le gratin doit avoir une couleur noisette 
Le gratin à la sortie du four

Sur le dessus, on dépose des copeaux de parmesan, des brisures de châtaignes, le poivre de Sarawak, la fleur de sel et, éventuellement, la truffe. On termine en aspergeant de quelques gouttes de citron.
Sur la première photo j'avais posé d'abord les lamelles de parmesan sur les oignons et puis les brisures de châtaignes ce qui a fait fondre le fromage. A mon deuxième essai le lendemain avec un reste d'oignons de la veille j'ai fait l'inverse, le résultat est plus joli. Même si cette fois-ci j'ai mis un peu trop de parmesan qui couvre trop le plat. 

Je n'avais pas de truffes, mais quand ce sera la saison des truffes je referai cette entrée.
Je n'avais pas non plus du poivre Sarawak, dont je ne connaissais même pas le nom, mais je savais d'avance que je le trouverais sans faute "Aux bonnes Olives" à Perpignan. On y trouve tout ! Il y a quelques années j'avais besoin pour une recette de Vadouvan et je l'ai bien sûr trouvé "Aux bonnes Olives". 

Pour que cette recette de gratin d'oignons se rapproche le plus possible de celle d'Alain Passard je l'ai donc acheté. J'ai découvert qu'il existe du poivre Sarawak noir et blanc. J'ai fait des folies, j'ai acheté les deux. Pour cette recette j'ai utilisé le noir.

6 commentaires:

  1. Wil je een kilo Cévennes uien voor me meebrengen als je naar Nederland komt? Lijkt me heerlijk!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ja ze zijn heerlijk zoet. Als je dit recept wilt maken zal ik ook wat van mijn Sarawak peper meenemen.

      Supprimer
  2. Bravo pour cette recette. Rien que de la voir, ca me donne envie de la refaire. Et ce poivre, ça donne quoi alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent poivre ! Mais cher, le petit pot 9,95 € Idem pour le blanc.
      Sur le blanc était mentionné qu'on pouvait l'utiliser avec du foie gras. Par hasard je venais d'acheter un foie de canard cru et je l'ai préparé hier avec le poivre blanc sarawak et un peu de Banyuls blanc. Comme le foie pesait plus de 600 g j'ai fait une petite terrine à part pour déguster le résulat avant les fêtes. L'autre part je l'ai préparé pareil et je l'ai congelé. (Conseil Jean Plouzennec, Président des Toques Blanches). J'ai assisté souvent à ses ateliers de cuisine : http://theblogdeclementine.blogspot.fr/2010/12/atelier-foie-gras-avec-le-chef-jean.html

      Supprimer
  3. Et bien voilà notre repas pour ce soir !!! Tu le sais, nous adooooorons les oignons doux des Cévennes (et mon homme je te dis pas, je dois les cacher les oigons, sinon il me fait la razzia !!!). Bon, je n'ai pas de parmesan, mais ... je ferai avec (ou plutôt sans !). Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de racheter des oignons doux des Cévennes pour un autre plat que je vais préparer demain.
      Si tu n'as pas de parmesan, remplace le alors par du gruyère, mais le goût ne sera pas du tout pareil. Mais à mon avis il faut quand-même mettre du fromage

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly