Nombre total de pages vues

mardi 9 août 2016

Fête de la Saint Jean à Canet en Roussillon 2016

S'il y a une fête traditionnelle qui perdure en pays catalan, c'est bien celle qui célèbre le passage du printemps à l'été. Le 24 juin c'est la Saint Jean et la veille on allume de grands feux de joie, le 23 étant la nuit la plus courte de l'année. Dans toutes les villes et les villages de Catalogne nord on allume un feu. C'est une tradition catalane ancestrale.
La fête est dédiée à la commémoration de Saint Jean Baptiste, patron de Perpignan.
Quelques jours auparavant on amène au Mont Canigou des fagots de sarments, des ceps, des bûches pour préparer un bûcher. Le brasier géant est allumé la nuit du 23 juin qui est le signal d'allumage des feux partout en terres catalanes. Il est allumé par la flamme d'une lampe à l'huile, maintenue constamment enflammée dans le Castillet de Perpignan, à l'intérieur de l'ancien musée des arts et traditions populaires où elle est d'ailleurs exposée tout le reste de l'année. La lampe a été elle-même allumée par le soleil, sous l'effet d'une loupe.
La fête est accompagnée des "ramallets", des bouquets composés d'herbes particulières cueillies le matin : des feuilles de noyers, des millepertuis, des immortelles et l'orpin, dotés d'un ruban "sang et or", les couleurs catalanes.
Ces bouquets sont accrochés aux portes des maisons pour attirer la chance et le bonheur dans la maison. 

A Canet en Roussillon l'allumage du feu de la Saint Jean a lieu au château vicomtal. Au départ de la Place Saint Jacques des lampions sont distribués gratuitement et la foule se dirige vers le château.

Le feu est allumé en tirant à l'arc un flambeau en direction des cagettes entassées. 

La fête continue avec un feu d'artifice et l'embrasement du château.




Mais la soirée n'est pas terminée. A la Place du village un DJ anime une soirée dansante à laquelle participent tous les habitants qui dansant sur les chansons de Claude François, Gilbert Montagné, The Village People, et bien d'autres encore, au pied de l'église Saint Jacques sous l'oeil vigilant d'un saint.


La coca (fougasse catalane) est distribuée gratuitement à tous les participants et les "ramallets" sont vendus pour la modique somme d'1 €. J'ai appris que des ateliers de confection de ramallets étaient organisés à la Place de la Loge à Perpignan le jour même. La date est déjà notée dans mon agenda pour l'année prochaine pour suivre l'initiation à la confection de ces bouquets.

Ramallet
Pour 1 € j'ai acquis une année de bonheur car j'ai bien sûr accroché le mien à ma porte d'entrée et il y restera jusqu'à l'année prochaine !

1 commentaire:

  1. Sympathique petit reportage , Clémentine . Bravo pour les images et ta chronique . Merci et bonne soirée . Michel DELEMME .

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly