Nombre total de pages vues

mercredi 17 août 2016

Galice et Portugal - Lisbonne - Bairro Alto


Mardi 20 octobre 2015

Aujourd'hui nous avons quartier libre à Lisbonne et même si un repas de groupe était prévu à midi nous avons préféré faire notre propre programme avec notre propre choix de restaurant. Nous allons donc visiter le quartier Bairro Alto, le quartier qui se trouve dans les hauteurs de Lisbonne.

D'abord une petite visite à l'église São Roque, dont l'extérieur sobre contraste avec l'intérieur chargé de marbre et de dorures.
l'Eglise São Roque



Sans but précis nous nous promenons dans les rues de ce quartier populaire. Un café pris à la terrasse du Café A Brasileira, dans le passé un lieu de rencontre d'écrivains, journalistes et artistes.


Il n'y a pas une rue où ne se trouvent pas de maisons décorées de faïence bleue : les Azulejos.

Dans notre petit guide nous cherchons un restaurant pour le déjeuner et notre choix se porte sur la Cervejaria Trinidade, un ancien couvent fondé en 1294, puis racheté en 1836 par un industriel qui y a monté la première brasserie de bière au Portugal. Les salles sont décorées avec des panneaux de azulejos d'inspiration maçonnique. 

Nous avons préféré nous installer dans le patio à l'extérieur. Notre serveur porte une espèce d'habit de moine marron et si je me souviens bien on diffusait une belle musique religieuse, mais pas dérangeante du tout.


Nous y avons mangé bien, un peu cher, mais le cadre était très agréable et calme. Aucun regret. Mais je pense que le soir le restaurant doit être plein à craquer avec des touristes installés sur des bancs à de longues tables. Je vous conseille d'y aller à midi pour profiter du calme et de la disponibilité du personnel.

Nous avions toujours espoir de pouvoir assister à une soirée fado, pas prévue au programme et pour nous justement une de nos priorités. Le serveur du restaurant nous a donné quelques adresses de cafés fado où peu de touristes vont. Notre voyage n'a pas coûté cher et cela s'explique par le fait que nos hôtels se trouvaient loin des villes et les repas du soir étaient prévus à l'hôtel. Il était donc difficile de rester le soir à Lisbonne, car comment rentrer après le spectacle à l'hôtel qui se trouvait à 80 km ? Nous avons tenté de convaincre quelques co-voyageurs de prendre avec nous un taxi ou d'organiser un minibus. Mais personne ne semblait emballé. Pour ma soeur et moi c'est un grand regret et nous envisageons de retourner à Lisbonne ne serait-ce que pour vivre une soirée fado.

Le serveur du restaurant nous conseille de continuer notre balade de quelques centaines de mètres jusqu'au Belvédère de São Pedro de Alcântara, d'où l'on a une belle vue panoramique sur la ville.
Une vue du Belvédère de São Pedro de Alcântara


Terrasse au Belvédère de São Pedro de Alcântara
Ensuite nous descendons peu à peu vers la Place du Commerce où le bus nous attend pour nous ramener à l'hôtel. Nous empruntons les petites ruelles pittoresques où nous avons découvert de belles boutiques de produits de luxe.


Ah... Soirée fado manquée !


Tiens, pour la première fois pendant notre séjour au Portugal je découvre à cette terrasse cet ustensile de cuisine en cuivre : la Cataplana qui sert à préparer des plats qu'on appelle également Cataplana. La Cataplana est un particulière et unique ustensile de la cuisine portugaise, comparable à la tajine. Pour voir ma recette de Cataplana cliquez ici. 

La Cataplana
Et comment terminer mon reportage sur le Portugal sans vous montrer au moins un moulin ? J'en ai vu des dizaines, mais toujours à bord du bus. Voici une photo prise du bus prise avec le zoom. La photo n'est pas nette, mais elle mérite d'être présente sur ce blog.

Et comme d'habitude je termine mon reportage avec les achats faits dans les pays visités :
Des t-shirts pour les petits enfants, des savonnettes et du gel douche de l'Isla de la Troja (Galice), des sardines de Lisbonne, des torchons de Nazaré et une paire de chaussures achetée à un prix dérisoire et qui n'a donc pas fait long feu.

Voilà, je suis arrivée à la fin de mon reportage sur le voyage en Galice et au Portugal. Avec une envie d'y retourner pour une soirée fado et un tour de tram ligne 28 sans trop de touristes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly