Nombre total de pages vues

jeudi 2 mai 2013

Pâques en Chine 2013 - Hangzhou

Lire le jour précédent

Vendredi matin

Bien reposés nous partons le matin pour le Lac de l'ouest de Hangzhou pour faire une promenade en bateau. Cela ne se voit pas sur mes photos, mais j'avais l'impression que tous les chinois avaient décidé ce jour là d'aller au lac. J'ai croisé des milliers de personnes qui se promenaient au bord du lac.




Le lac est entouré de beaux arbres dont certains étaient en fleurs. C'est un lieu très joli, donc touristique. Partout où nous sommes allés nous rencontrons beaucoup de touristes chinois qui, comme nous, prennent des photos, achètent des souvenirs et gâtent leurs enfants.



Comme d'habitude je prends pas mal de photos et sans m'en apercevoir j'ai perdu nos guides et notre groupe de vue. Ce n'est pas exceptionnel, cela m'arrive régulièrement d'être un peu à la traîne à cause de la photo, mais en m'activant un peu je rattrape toujours le groupe. Sauf que cette fois-ci, je m'avance, et je ne vois aucune personne du groupe. Je marche encore un peu plus vite, mais toujours aucune tête européenne, je ne vois que des centaines et des centaines de chinois. J'essaie de rester calme et j'analyse la situation.
Impossible que le groupe se soit avancé aussi rapidement, je dois faire demi-tour et revenir sur mes pas, car j'arrive à la conclusion que j'ai dû aller plus vite que le groupe. Mais où sont-ils passés ? Ont-ils tourné à droite, à gauche ? Et où ? Pas de panique, je me rappelle que j'avais rentré le numéro de téléphone d'un des voyageurs dans mon portable flambant neuf, dont je ne sais pas encore bien me servir, mais je retrouve quand-même après quelques manipulations son numéro, je l'appelle et j'entends le message : "Je ne suis pas là pour l'instant, laissez votre message, etc etc..." Mais à quoi ça sert d'avoir un téléphone si on l'éteint ?! Je le maudis à ce moment là. 
Je décide de rester sur la voie où j'avais vu le groupe en dernier et de ne plus bouger. Je commence déjà à regretter que je vais peut-être rater la sortie en bateau. Quel dommage ! 
Et puis... la chance m'a souri, j'entends qu'on appelle mon nom ! Ouf, sauvée ! On est allée à ma recherche et finalement je me trouvais tout près du groupe qui s'était déjà installé dans un bateau comme celui ci-dessous.



Le capitaine du bateau m'avait attendue et nous avons démarré notre balade sur le lac. Cet incident m'a servi de leçon et par la suite j'ai bien surveillé le groupe, même  si j'étais un peu à la traîne pour les photos, je gardais toujours un oeil rivé sur le groupe.

Nous avions encore un ciel laiteux ce qui ne favorise pas de belles photos. Au bord du lac on aperçoit de belles maisons avec des toits aux angles fortement relevés.

Beaucoup de bateaux attendent les touristes.


Je me serais bien baladée dans ce joli bateau romantique en tête à tête avec un homme charmant ! Un peu comme dans les gondoles à Venise.



Le dragon est omniprésent en Chine et voici un bateau en forme de dragon avec des toits comme les pagodes. Oui c'est du kitsch, mais cela fait bien partie du paysage chinois.

Nous quittons le lac et passons devant beaucoup de petits commerces qui vendent des souvenirs. Dans cette vidéo on peut voir la fabrication de peignes  en corne :

Pendant le trajet vers le restaurant nous traversons des plantations de thé, mais le bus ne peut s'arrêter sur cette route étroite et il nous est impossible de prendre des photos. Je me console à l'idée que j'ai eu la chance d'avoir vu  les plantations de thé de près au Sri Lanka.
Après le déjeuner nous aurons quand même la chance de voir quelques ceuilleuses de thé et nous visiterons le centre ville de Hangzhou.

7 commentaires:

  1. Clémentine,
    que de payasages splendides... j'aurais bien aimé être sur le dos du dragon!
    En ce qui concerne le graffiti,je l'ai montré à une de mes amies.Je te livre sa réflexion: " ce sont deux sumos qui se prennent la tête!" J'ai bien apprécié...
    Dommage que le film sur la fabrication des peignes en corne ne soit pas plus long,mais ça fait grincer les dents et nous sommes dans l'authentcité.
    Merci. A presto.
    Christiane
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai encore beaucoup d'autres vidéos à montrer sur mon blog !

      Supprimer
  2. Bravo Clémentine ! J'ai déjà essayé de laisser un commentaire sans succès, j'espère que cette fois ça va marcher.J'adore refaire le voyage avec ton blog qui me fait découvrir d'autres angles tout aussi intéressants. Biz Christiane R.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christiane. Cela me fait plaisir d'apprendre que tu apprécies notre voyage à travers mon blog. Tu n'y trouveras pas de photos de groupe, car le blog s'adresse à un large public qui ne s'intéresse pas à voir nos têtes. J'aime parler de certains détails, des anecdotes et nous avons vu tous des choses différentes. Tu as pu apprécier ainsi le quartier M50 que tu n'as pas visité, puisque tu étais en répétition à la cathédrale.

      Supprimer
  3. Ciao Clémentine,
    que j'aurais aimé être sur le dos du dragon!Superbes paysages.
    Ton film sur la fabrication des peignes en corne fait grincer des dents et malgré tout j'aurais aimé qu'il soit plus long. Vraiment authentique.
    J'ai montré le graffiti à une de mes amies. Je te livre sa réflexion: " Ce sont deux sumos qui se prennent la tête." J'ai bien apprécié.
    Merci e a presto.
    Christiane

    RépondreSupprimer
  4. merci clementine pour ce blog qui m'a rememoré notre voyage
    de plus tes photos sont trés belles et le texte est fort agréable
    patrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patrice
      C'est pour moi un plaisir de partager mes articles sur la Chine avec les co-voyageurs.
      Je prépare la suite des articles !

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly