Nombre total de pages vues

vendredi 24 mai 2013

Pâques en Chine 2013 - Shanghai Rue Nanjing - Train Shanghai - Xi'an


Dimanche de Pâques après-midi

Après un déjeuner assez tardif nous nous rendons à la Rue Nanjing qui est la rue commerçante principale de Shanghai.
Le guide nous explique qu'en Chine les magasins sont ouverts tous les jours car quand il y a de l'argent à gagner on ne ferme pas le magasin. Le dimanche les gens profitent pour faire du shopping, car en semaine ils n'ont pas le temps. 2.000.000 de promeneurs se rendent à la Rue Nanjing tous les jours !

Nanjing Road à Shanghai le dimanche de Pâques (photo Vincent Haas)
Quand on voit cette foule on veut bien croire notre guide. J'ai fait un rapide tour pour constater qu'on y trouve Nike, KFC, Apple, Starbucks, Häagen-Dazs, etc. Je me répète peut-être, mais dans cette ville je ne me sens pas du tout dépaysée.




Ici j'ai vu les mêmes comportements qu'en Europe : les Chinois envahissent le magasin de Apple pour acheter le dernier modèle de iPhone ou iPad. J'aurais pensé que le matériel Hi tech serait moins cher ici, mais le contraire est vrai. Et si on trouve moins cher c'est que c'est de la contrefaçon. Les guides nous ont bien prévenus que les Chinois sont les rois de la contrefaçon.








S'agit-il ici d'un emploi à temps plein ? Cette personne se tenait immobile avec un panneau publicitaire pour Plaza 353, à l'entrée du magasin.
Je ne sais pas si on peut rencontrer ce genre de situation en France ou aux Pays-Bas. 



Rapidement j'ai envie de changer d'ambiance et il m'a suffi de prendre juste une petite rue perpendiculaire pour voir une autre face de la Chine.



La Chine traditionnelle avec le décor de Starbucks


Partout dans ces petites rues on voit des mini restaurants avec des tabourets en plastic devant la porte ou alors des étals où l'on grille toutes sortes de brochettes. J'ai l'impression que les Chinois mangent souvent dehors. Ce street food n'est pas une mode de maintenant, mais plutôt une tradition, il me semble.







J'ai remarqué aussi qu'on vend beaucoup de fruits dans la rue sous forme de snacks. Ici des ananas très joliment découpés, là des brochettes de fruits très appétissantes. Je consacrerai un article spécial à l'alimentation chinoise.




Je rencontre un groupe de jeunes filles qui interrogent les passants et prennent des notes sur un carnet. Quand elles se sont aperçues que je les prenais en photo elle ont essayé de communiquer avec moi en anglais : "Where do you come from ?" Quand je leur ai demandé pourquoi elles interrogeaient les gens dans la rue elles n'ont su me répondre et elles m'ont présenté leur prof. Je n'ai toujours pas compris quel était l'objet de leur enquête car leur prof ne maîtrisait pas trop l'anglais. Malgré tout on a réussi à communiquer un peu. Elle m'a demandé combien de jours j'avais passé à Shanghai et quelles autres villes j'allais encore visiter. Je lui avais expliqué qu'on allait prendre le train de nuit pour Xi'an. Et voilà, moi je prononce Ksian, mais non, les X ne se prononce pas Ks. Après plusieurs explications et en montrant des gestes de militaires qui marchent au pas la prof a tout compris ! Ah vous allez a "Si an". Ok, maintenant je sais comment prononcer la ville de notre prochaine destination.

Notre train pour Xi'an part à 19h, mais nous devons encore prendre le repas du soir à Shanghai avant le départ du train. Comme on a déjeuné assez tard nous n'avions pas du tout faim. Dommage de ce beau restaurant qui avait des petits salons pour 10 personnes et en plus la nourriture semblait très bonne. On a presque tout laissé par manque d'appétit. 




De là nous partons au galop à la gare de Shanghai.


Gare de Shangai (photo Vincent Haas)
Dans les gares en Chine il y a un monde fou. Nos guides stressent, ils ont peur de perdre un membre du groupe. Nous devons passer des contrôles comme à l'aéroport, on passe par des portiques qui doivent détecter les objets interdits. Le contrôle semble plus souple pour les étrangers que pour les autochtones.



Sur cette photo notre guide Alex et une hôtesse de la compagnie des chemins de fer.
En arrivant dans notre compartiment nous trouvons une paire de baskets sous la banquette et des paquets cadeaux au porte bagages. Bizarre. Un voyageur aurait-il oublié ses affaires dans le train ?



Le voyageur en question se présente dans notre cabine. Il a bien réservé cette place dans ce compartiment, il nous montre son billet de train avec la réservation. En effet, il doit y avait erreur ou double réservation. Comme la communication n'était pas évidente avec ce voyageur chinois nous avons fait appel à notre guide Alex. Il a vu tout de suite d'où venait l'erreur : le voyageur s'était trompé de date ! Il devait partir seulement le lendemain ! 

Voilà notre compartiment à 4 couchettes. Il y a des écrans de télévision à chaque couchette, mais nous n'avons réussi à les mettre en marche. Je crois d'ailleurs qu'ils étaient hors service.



Dans le couloir les mêmes rideaux et des strapontins. Il ne nous a pas fallu longtemps pour nous endormir. Le lendemain le petit déjeuner nous a été servi dans le wagon restaurant.

Wagon restaurant

Petit déjeuner chinois

Un petit déjeuner chinois bien sûr. Notre guide savait que son groupe de Français avait l'habitude de prendre du café au petit déjeuner et il avait pris  soin de prévoir un thermos d'eau chaude et des sachets de Nescafé...
Voilà nous arrivons à Xi'an.

Lire la suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly