Nombre total de pages vues

dimanche 5 mai 2013

Pâques en Chine 2013 - Hangzhou suite

Lire vendredi matin

Vendredi après-midi


L'entrée du restaurant
Quand nous sommes arrivés au restaurant j'ai vu qu'il y avait une plantation de thé juste à côté et je ne quitterais donc pas la Chine sans avoir pris quelques photos de ces plantations. Au programme de notre voyage une visite d'une plantation de thé était prévue, et nous avions tous pensé qu'on visiterait également une fabrique de thé. Il a fallu se contenter de visiter une petite parcelle à côté du parking du restaurant. Ici vous pouvez voir une fabrique de thé au Sri Lanka. J'ignore si la fabrication de thé en Chine se fait comme au Sri Lanka, mais les principes de base sont certainement pareils. 






Nous nous dirigeons vers la ville de Hangzhou pour faire un peu de shopping dans une rue commerçante très fréquentée : Hefangstreet. Dans cette rue on trouve des commerces traditionnels de thé, de médecine chinoise, de cuisine locale, etc. La rue est très animée et bruyante. Chaque commerçant vante sa marchandise. Cet endroit est aussi très fréquenté par les touristes chinois.



Les statues de Buddha en Chine représentent souvent Buddha très gros et avec un grand sourire aux lèvres.



Dans ce magasin on vend toutes sortes de friandises à base de sésame, noix etc. Dans cette vidéo on peut voir comment on travaille le sésame.



Ambiance de la Hefang street
A gauche derrière la façade blanche avec les grandes lettres chinoises se trouve une pharmacie traditionnelle chinoise et un musée. Je regrette de ne pas les avoir visités.



Une maison de thé
Canards séchés

No comment
Fabrication de bonbons à la barbe de dragon



On ne s'ennuie pas dans cette rue, je vois des personnes qui exécutent leur métier sous les yeux étonnés des touristes chinois : fabricants de bonbons, chanteurs, sculpteurs, caricaturistes....


Je suppose que ce chanteur chante des chansons anciennes, un peu comme des troubadours, en s'accompagnant d'un vieil instrument traditionnel. Je regrette de ne pouvoir communiquer avec les Chinois. Rares sont les personnes qui parlent anglais.
*Regardez bien la petite fille en rose. J'avais déjà remarqué que les petits enfants portaient souvent des pantalons qui sont ouverts à l'arrière ce qui leur permet de faire leurs besoins. Ils ne portent pas de couches. Plusieurs fois j'avais tenté de prendre cet habit en photo, mais je n'avais jamais réussi pendant notre voyage de le prendre en photo. En regardant cette vidéo j'ai découvert que j'avais quand même réussi !
Dans une petite rue perpendiculaire à la Hefangstreet je découvre des dizaines de petits restaurants où l'on prépare des brochettes, des ananas farcis au riz, plein de spécialités chinoises. Nos guides nous avaient mis en garde qu'il ne fallait surtout pas manger la nourriture préparée dans la rue, car les normes d'hygiène n'étaient pas respectées et nous Européens on risquerait  de tomber malade. Pourtant j'aurais bien aimé goûté toutes ces bonnes choses !


Après tout ce brouhaha des rues commerçantes je décide de chercher un peu de tranquillité dans une rue parallèle, qui est déserte.






Après le repas du soir nous nous rendons au Conservatoire pour assister au concert du Quatuor Mare Nostrum Musicae.
De gauche à droite : Frédéric Descargues, Lidia Millet, Fanny Kobus et François Ragot
Ci-dessous un extrait de "Méditation from Thaïs" de Jules Massenet. Je termine l'article avec cette belle musique. Excuses pour la fin abrupte.

           
Après le concert nous prenons la route pour retourner à Shanghai.

Lire notre visite à Shanghai du samedi matin

5 commentaires:

  1. ta sensibilité artistique m'enchante.j'ai l'impression de refaire le voyage.javais pris comme toi les petites rues paralleles.encore merci
    patrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patrice,

      J'ai encore pas mal de pages à ajouter. C'est du boulot et il fuadra que je m'active un peu, car le prochain voyage avance à grands pas !

      Supprimer
  2. Très bien ces vidéos c'est une bonne idées et j'aime bien le style de ta page.....j'attend la suite Clémentine! . Amicalement Vincent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vincent,

      Je ne suis pas trop experte en vidéos, je bouge trop et trop vite, mais bon, elles permettent de montrer l'ambiance de la rue.

      Supprimer
  3. Bonjour Clémentine,
    que ton blog soit émaillé de vidéos me réjouie et j'aime bien retrouver ainsi l'authentique, cette impression d'être réellement dans le voyage.
    Lors de mon séjour à Beijing, il y a bien longtemps, j'avais remarqué comme toi, toutes ces petites fesses dénudées; je pensais que la tradition était passée... mais non, voilà donc une façon d'être très écologique et très ancestrale, qu'on remarque parfois dans de vieilles gravures chinoises. Merci pour toutes ces photos superbes. Ciao! Christiane

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly