Nombre total de pages vues

samedi 11 mai 2013

Marché aux truffes au Château de Las Fonts à Calce 2013

Le dernier marché aux truffes de cette saison se tient le 17 février à Calce et si je veux avoir une chance de me procurer au moins une seule truffe cette année ce sera ma dernière chance. Au marché de Lesquerde je n'ai même pas vu la couleur d'une seule truffe, tout était déjà vendu quand je suis arrivée. Et pour mettre vraiment toutes les chances de mon côté je décide de m'y rendre de bonne heure. La vente démarre à 11 heures, mais je suis déjà une heure en avance présente au Château de Las Fonts.
Château de Las Fonts
Parmi les trufficulteurs présents je reconnais celui chez qui j'avais acheté l'année dernière à Montner et je décide de me planter devant sa balance et sa corbeille encore vide.


Il faut savoir qu'au moment où la vente est déclarée ouverte les acheteurs se ruent sur les étals et il est difficile de se frayer un chemin. Et ce n'est pas trop mon genre d'utiliser mes coudes. Donc toute sage j'attends patiemment pendant une heure le début de la vente. Je suis tellement excitée que je ne fais même pas des photos du contrôle des truffes et quand je me décide enfin de faire des photos je ne trouve plus mon appareil dans mon sac. Je râle car je pense l'avoir oublié à la maison. Comment est-ce possible que j'aie oublié mon appareil ? Après coup je me rends compte que je ne l'avais pas oublié à la maison, il pendouillait tranquillement à la dragonne autour de mon pouls... 
En attendant l'ouverture de la vente "mon" trufficulteur m'explique qu'on utilise souvent des mouches spéciales pour le cavage des truffes ! Je savais qu'on dresse des cochons ou des chiens pour le cavage, mais je n'avais jamais entendu parler des mouches. On l'attache à un roseau et si la mouche sent l'odeur d'une truffe le trufficulteur n'a plus qu'à ramasser !
Une mouche attachée à un roseau

Les mouches


J'ai donc pu filmer l'ouverture officielle de la vente des truffes, mais je n'ai même pas attendu la fin du discours, de peur de ne pas être prête pour l'achat de mon "diamant noir".

         

Ça y est ! La vente démarre, mais déjà je ne me trouve plus plantée juste devant le vendeur que j'avais sélectionné, car les gens me poussent, me bousculent et me voilà déjà un peu éloignée du vendeur. Je lui fais signe que cela fait un bail que je suis là et que je suis prioritaire.


Je veux une truffe, je veux celle-là ! Je montre une truffe de dimension correcte, pas trop petite, pas trop grande. Et puis catastrophe ! Un monsieur, certainement très important, un notable du bled, passe derrière l'étal et fait signe à "mon" trufficulteur qu'il lui achète presque la totalité de sa récolte ! Et le trufficulteur s'exécute ! Quelle injustice, moi qui attendais depuis plus d'une heure ! Ce n'est pas juste, je me sens comme Calimero et ce n'est pas la première fois ! Je fais part de mon indignation, mais rien à faire. Les gens autour de moi semblent accepter ces pratiques, eh bien, pas moi. Après avoir assisté à cette injustice je suis encore plus déterminée : il me faut ma truffe ! A force de dire qu'il me fallait ma truffe, eh bien, je l'ai eue ! Ouf ! Mais ce n'est pas sans peine et je dénonce les pratiques que j'ai observées à cette vente. Tant pis, j'aurai peut-être encore moins de chance l'année prochaine à acheter une seule malheureuse truffe ! Au prix que ça se paie...
Sur le chemin de retour j'étais un peu moins stressée et je me suis régalée à faire quelques photos des alentours de Calce.






Ces jolis paysages m'ont calmée un peu. Je me sentais riche avec une seule truffe ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly