Nombre total de pages vues

dimanche 18 novembre 2012

Circuit au Sri Lanka Novembre 2012 Pinnawala Elephant Orphanage

Pour lire Jour 1

Jour 2 Matin
Le deuxième jour de notre séjour au Sri Lanka nous nous rendons à l'orphelinat d'éléphants à Pinnawala. Cet orphelinat accueille les éléphants blessés et des bébés éléphants qui ont perdu leur mère. Bien sûr c'est un lieu touristique, mais pour moi c'est ma première rencontre avec des éléphants en dehors des zoos ou cirques. Notre guide Sin nous presse d'être prêts à l'heure pour le départ pour que nous puissions assister à la traversée des éléphants du village  pour se rendre à la rivière Maha Oya pour prendre un bain rafraîchissant. 

La distance entre Negombo et Pinnawala est environ 80 km, mais il faut quelques heures pour parcourir ce trajet. Même si les routes sont convenables, le trafic est très dense. Si je me suis sentie "relativement" à l'aise au volant d'une voiture au Cuba, au Sri Lanka je n'aurais pas osé cet exploit. On partage la route avec les tuk tuk*, les mobylettes, les chiens, les éléphants et les vaches. 



Et les chiens ont la mauvais habitude de faire la sieste au milieu de la chaussée.





On roule à gauche, mais ce n'est pas le pire, la circulation est anarchique : on roule n'importe comment, on double à gauche et à droite. Des panneaux de signalisation ? J'en ai vu très peu. Je me demande s'il existe un code de la route; probablement oui, mais je ne pense pas qu'il soit respecté.




Chacun prend ses droits sur la route, il faut savoir s'imposer. Malgré cela je n'ai vu aucun accident, à part un tuk tuk renversé. Pour traverser une rue en tant que piéton ce n'est pas évident, mais là aussi, il faut s'imposer : on lève le bras pour faire signe qu'on souhaite traverser. Personne ne s'arrête, mais on vous contourne d'un côté ou de l'autre...Il faut surtout pas s'arrêter, j'ai pris l'habitude de foncer et même lever les deux bras par précaution et ça a marché !

Les paysages sur notre chemin sont magnifiques. Les gens travaillent dans les rizières.
Qui parle de chaussures de sécurité ?

Les aigrettes trouvent de quoi manger dans les rizières

Travail dans la rizière

Nous arrivons à temps à l'orphelinat. On peut caresser les éléphants et se faire prendre en photo par le personnel du parc qui espère évidemment recevoir un pourboire. J'ai bien touché des éléphants, mais je les craignais quand-même un peu.

L'éléphant et moi ... juste pour prouver que j'ai touché
un éléphant sinon vous ne me croirez peut-être pas



visiteurs du parc
Éléphant aveugle

Traversée du village


   
A la fin de cette vidéo on m'entend dire : ohh jéééééé ! Je n'étais pas fière car l'éléphant s'est rapproché un peu trop de moi à mon goût !
Au bout de la rue se trouve la rivière Maha Oya où les éléphants vont se baigner.








Et ici bébé éléphant prend sa douche.


* J'avais fait l'erreur de prononcer ce mot "teuk teuk", ce qui a provoqué un fou rire de la part de Mara, car il faut prononcer "touc touc". Donc vous êtes avertis !

1 commentaire:

  1. Pour conduire au Sri Lanka, une règle de base : oublier son code de la route, et laisser agir la loi du + fort ! ;-)
    Pinnawela c'est un endroit que je n'ai pas aimé personnellement car les animaux sont trop asservis à mon goût, c'est trop touristique (je n'aime pas les zoos non plus ;) ). Après cet orphelinat est une super opportunité pour approcher ces jolis éléphants :-)
    Sinon teuk-teuk m'a fait sourire ;-)
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly