Nombre total de pages vues

mercredi 14 août 2013

Pâques en Chine 2013 - Temple du Ciel, Place Tian 'Anmen, Opéra



Vendredi matin
Tai Chi

Nous avons une journée très chargée en visites à commencer par le Temple du Ciel. Pour nous y rendre nous traversons le parc où des retraités se rencontrent pour pratiquer diverses activités : Tai Chi, jeux de cartes, jeu de dominos, musique traditionnelle, danse, plumfoot ...


Sous la galerie les gens jouent aux cartes, aux dominos ...






Musique traditionnelle et chant






Et on sort le petit oiseau

Photo d'Isabelle Deparday



Un peu plus loin un très grand groupe s'exerce aux danses Tibétaines

Et d'autres aux danses contemporaines



Et puis un sport que je n'avais jamais vu auparavant : le plumfoot


J'ai appris que le jianzi 毽子 (le jeu du volant) aussi appelé Da cau, Plumfoot ou shuttlecock est un sport traditionnel chinois qui remonte à plus de 2 000 ans. 

J'ai eu beaucoup de plaisir à regarder tous ces retraités qui viennent se divertir le matin dans ce jardin et je me suis dit qu'on devrait faire pareil en France.

Nous arrivons au Temple de Ciel. J'avoue que je commence à saturer de voir des temples, des palais, quitte à choquer certains. Je préfère découvrir la vie des chinois d'aujourd'hui.



Ce temple a été construit de 1406 à 1420 pendant le règne de l'Empereur Yongle, qui était aussi responsable de la construction de la Cité Interdite. Le Temple du Ciel a été inscrit comme site du Patrimoine Mondial par l'Unesco en 1998.



Le Temple est un bâtiment sur trois terrasses de marbres superposés. Le temple fait 38 m de haut pour 30 m de diamètre, tout en bois, sans un seul clou ! Les empereurs de la Dynastie Ming et Qing offraient des sacrifices au ciel et priaient pour l’obtention de moissons exceptionnelles.




Après cette visite nous nous rendons à la Place Tian 'Anmen. A l'entrée de la Place un marchand vend des souvenirs "Mao" : casquettes, le petit livre rouge de Mao (en français !) et des drapeaux Chinois. 


J'ai remarqué que les casquettes étaient très à la mode parmi les jeunes.


Pas la peine de visiter la Place pour sa beauté. Elle est immense, les bâtiments sont immenses et sans aucun attrait.



Le bâtiment au fond constitue l'entrée de la Cité Interdite. Au milieu le portait de Mao, à gauche est inscrit « Longue vie à la République populaire de Chine » et à droite « Longue vie à l'union des peuples de la terre ».



J'ai préféré prendre en photo cet enfant qui joue avec un ruban. J'ai ramené des rubans pour mes petites filles. Elles étaient ravies !



Ou bien cette petite fille avec son drapeau. Les parents nous ont autorisés à la prendre en photo, mais en contrepartie ils ont demandé s'ils pouvaient nous prendre en photo, ce que nous avons bien sûr accepté. Nous représentons une curiosité pour les Chinois qui nous appellent les "longs nez". Ils aiment se faire prendre en photo à côté de nous.

Pas pour la beauté, mais pour la curiosité ci-dessous une petite vidéo prise du bus en partant de la Place Tian 'Anmen



Les visites de la matinée ne sont pas encore terminées ! Un petit tour à l'Opéra construit par l'architecte français Paul Andreu. Notre guide nous a raconté que les habitants de Beijing ne sont pas (encore ?) très enthousiastes de ce bâtiment qu'ils trouvent trop moderne. 

L'Opéra se trouve à 500 mètres de la Place Tian 'Anmen. Pour y entrer on doit descendre des marches. Le bâtiment se trouve en contre bas, car il ne devait pas être visible de la Place.










Voilà une matinée bien remplie. Nous partons dans un vieux quartier de la ville pour déjeuner chez l'habitant.

Lire la suite


3 commentaires:

  1. C'est toujours un régal pour moi de découvrir ton imagination pour attirer l’œil du spectateur que je suis et tes petites vidéos sont vraiment très complémentaires à tes images . Le tout est une mémoire authentique du voyage que l'on a plaisir à parcourir surtout en lisant tes explications ou anecdotes personnelles que tu as parfaitement mémorisées . Félicitations Clémentine en attendant le plaisir de lire une prochaine chronique . Bises ... MICHEL.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Clémentine,

    Ton commentaire: "Je préfère découvrir la vie des chinois d'aujourd'hui" me ravi et me surprends aussi un peu de ta part. Tu semblais souvent à la recherche d'une "Chine authentique" (?!?) qui m’agaçait un peu. En effet, j'ai reçu un tel coup de pied au derrière lors de nos premiers jours à Shanghai et Hangzou, qui a fait voler en éclat les clichés et les idées reçues que j'avais sur la Chine, que c'est surtout cet aspect de notre voyage qui m'a emballé. Certes l'histoire m’intéresse beaucoup, mais la culture et les "religions" chinoises (ou ce qui en tient lieu) me sont assez étrangères. Ce que j'ai aimé dans ce voyage au delà de l'anecdote d'avoir chanté (y compris en catalan) dans la cathédrale de Shanghai c'est de voir "la vraie vie des vrais gens". D'accord nous n'aurons vu que 4 grandes villes et un petit village en 12 jours, on ne peut pas dire que nous avons vu toute la réalité de la Chine mais pour moi qui était surtout attiré par les Amériques et l'Europe, j'ai maintenant envie de retourner en Chine et en Asie.
    Encore un petit effort Clémentine on arrive bientôt à la fin de notre voyage. Affectueusement.

    Jean-Michel DUPUY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as peut-être mal interprété mes propos. En effet, à Shanghai je ne me sentais pas dépaysée : une ville moderne, une jeunesse branchée avec Iphone à la main. Puis les temples et Palais, le passé de la Chine. A un moment donné j'étais saturée d'admirer leur patrimoine : La Cité Interdite, le Palais d'Eté, etc. J'ai donc cherché la Chine comme je me l'imaginais. Et les Hutongs et Chundixia correspondaient à ce que je recherchais.

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly