Nombre total de pages vues

mercredi 7 août 2013

Rome juin 2013 - Ghetto


Lundi matin (suite)

Le Ghetto de Rome est un quartier très pittoresque. 12.000 juifs habitent à Rome, mais seulement quelques centaines habitent encore ce quartier, mais le Ghetto est toujours considéré comme le centre de leur vie spirituelle et culturelle.


On trouve partout des restaurants casher


On entre dans le Ghetto par la Piazza Mattei où se trouve une fontaine. Les tortues auraient été rajoutées par Bernini. La tortue symbolise qu'on porte toutes ses possessions et souvenirs sur son dos. Les Mattei étaient une famille romaine riche et puissante. Leur influence s'étendait sur tout un quartier baptisé "île Mattei" où ils avaient fait construire 5 palais. Protecteurs des juifs, ils en retiraient une certaine reconnaissance et des bénéfices certains.

Fontaine à la Piazza Matei


Via Reginella


Nous arrivons au magnifique Palazzo Mattei di Giove. Aujourd’hui le bâtiment appartient à l’Etat et est le siège depuis 1938 de trois institutions : le Centre d’étude italo-américain, la Discothèque nationale et l’Institut d’Histoire moderne et contemporaine. La cour est une des plus impressionnantes de Rome. Elle est truffée de restes de statues antiques.







Dans les petites ruelles on découvre partout des symboles juifs.


Visite du Portico di Ottavia sur les notes de l'accordéon :


Accordéoniste
Une des spécialités culinaires du Ghetto est le carciofi alla giudia (artichauts à la juive), mais partout on m'a dit que la saison était terminée. Il faudra que je revienne au mois de mai !



J'ai vu un carciofi alla giudia sur la terrasse d'un restaurant, mais je pense qu'il était là juste pour la décoration
Dans la boutique "Il Mondo di Laura" on trouve toutes sortes de gâteaux artisanaux.


A gauche à l'angle Il Forno Boccione
Il forno Boccione est une fameuse pâtisserie de spécialités juives. Les dames de la boutique ont d'ailleurs la réputation de ne pas être souriantes pour un sou.



Une des spécialités : les graines de courge grillées et salées


Pizza ebraica
On pourrait croire qu'on ait laissé cette pâtisserie trop longtemps au four car elle semble un peu brulée, mais c'est justement la spécialité, elle doit être légèrement caramélisée. 

boccione
Pizza ebraica
Il ne s'agit pas du tout d'une pizza, mais d'un gâteau richement fourré aux amandes, raisins secs et fruits confits.







Sur ces pavés les noms des juifs déportés à Auschwitz


Lire la suite et fin

2 commentaires:

  1. Ton énergie dévoreuse me complexe mais avec toujours le même plaisir , je dévore tes chroniques voyageuses . Je vais finir par croire que tu es plus qu'une passionnée dans ce genre d'exercice . Actuellement , j'aurai besoin de ton énergie pour combler mon retard sur toutes mes photos de voyages . Encore un grand merci de me montrer ton exemple en référence . A+ en attendant le plaisir de te lire et voir tes images . Bises ....
    MICHEL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas tant d'énergie que ça, mais j'accélère la publication des articles, car j'ai trop de retard. Rome c'est presque fini, il me reste encore quelques articles sur la Chine à faire ...
      Puis il y a beaucoup de recettes de cuisine que j'ai préparées et qui valent la peine d'être publiées. Je fais des heures sup' !
      Enfin, nous avons conquis "la bravitude" de Ségolène, n'est-ce pas ?

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly