Nombre total de pages vues

samedi 7 septembre 2013

Pâques en Chine 2013 - La jeunesse chinoise


En me promenant dans les rues j'aimais à observer les enfants. Ils étaient toujours bien habillés et on sentait bien qu'ils étaient le centre du monde pour leurs parents, car dans les villes ils sont le plus souvent enfant unique. On les appelle "les petits empereurs". Mais dès qu'ils sont en âge d'aller à l'école ils subissent une pression à l'excellence. 



J'ai trouvé amusant de voir qu'on habille les petits avec des pantalons ouverts à l'arrière. Économie de couches !




En Chine aussi les petits garçons aiment à se déguiser et à jouer à l'épée.



Quand nous sommes passés en pousse pousse dans les rues étroites de l'Hutong cette petite fille curieuse a soulevé le rideau pour voir qui était assis dedans.





Photo Christiane Rasclard


Où qu'on soit dans le monde le signe des doigts en V est universel !


Rap chinois


Notre guide Frank nous avait raconté qu'il est né troisième enfant de ses parents. Ils avaient déjà deux filles et sa mère a dû cacher sa troisième grossesse à son mari qui était prof dans une école. A la campagne on autorisait les couples à avoir 2 enfants, mais 3 c'était strictement interdit. Son père travaillait dans le cadre d'un groupe. Si une personne du groupe ne respectait pas les règles imposés tout le groupe était sanctionné. Sa mère n'avait donc pas raconté à son mari qu'elle était enceinte et a passé quelques mois chez sa soeur. Une fois que Frank était né elle a rejoint son mari qui était heureux d'avoir enfin un fils. Je pense me souvenir que son père ait été obligé de déménager dans une autre ville pour éviter que ses collègues de travail soient sanctionnés à cause de lui.

A cause de cette politique d'enfant unique dans la pratique beaucoup d'enfants n'ont pas été déclarés aux autorités avec comme conséquence qu'ils n'avaient pas de droit à la scolarité, aux soins médicaux, etc.






La commission nationale de la population et du planning familial étudie en ce moment différentes propositions pour lever l'interdiction d'avoir un second enfant, dans le cas où l'un des deux parents serait enfant unique. Une nouvelle passée relativement inaperçue mais qui pourrait bien changer la face du monde. Les économistes cherchent à compenser les effets d'une population vieillissante associés à l'important manque de main d'oeuvre qui s'annonce. À cause de sa politique de l'enfant unique, la Chine commence effectivement à voir le nombre d'actifs diminuer pour la première fois depuis des décennies.





Deux teintures pour le prix d'une





Toutes les personnes dans la rue se laissaient prendre en photo avec le sourire.

Lire la suite

2 commentaires:

  1. Vos photos sont toujours épatantes ! merci Les pantalons fendus des enfants en bas âge constituent sûrement un encouragement à la propreté; ils évitent surtout l'usage de tonnes de couches jetables.Jusqu'à quand les Chinois résisteront-ils à Pampers et ses semblables qui font macérer des millions d'enfants dans leur pipi?
    nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nicole,

      Je crains que les mamans chinoises d'aujourd'hui aient aussi découvert les couches jetables.
      Et le comble, il semblerait que la dernière tendance en France soit le retour aux couches lavables ! Une de mes amies m'a raconté que sa fille utilise des couches lavables pour son bébé.

      Supprimer

Vos suggestions et commentaires sont les bienvenus
Pour vous aider à les publier, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez une adresse gmail, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez choisir "Anonyme" et si vous le souhaitez mentionner votre nom dans le texte.
3) Vous pouvez, en cochant M'informer être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier.

Le message sera publié après modération.



Pour imprimer l'article cliquez sur Printfriendly